Foot

L'équipe type des Français du week-end : Amavi et Kamara à la relance, Mousset et Koundé montent en puissance

Comme chaque lundi, retrouvez notre équipe type des Français du week-end. Les Marseillais Amavi et Kamara sont notamment à l'honneur, tout comme le surprenant Mousset (Sheffield United).

Gardien : Costil s'est relevé

Benoît Costil a tenu la baraque pour Bordeaux contre Nantes. Présent dans notre équipe type de la journée en L1, il fait aussi partie de celle des Français du week-end européen. Face aux Canaris (2-0), il a notamment dévié sur son poteau droit la frappe de Simon (32e) et a repoussé de la tête le tir de Youan (44e). Il a bien rebondi après un passage à vide face à Toulouse (3-1), Saint-Étienne (0-1) et surtout Lille (0-3), où il avait été en difficulté.
Les notes de Costil depuis le début de saison

Défense : N'Dicka a dégoûté Müller (Bayern)

Nordi Mukiele a pleinement pris part au carton du week-end réalisé par le RB Leipzig face à Mainz (8-0). Très vigilant dans son couloir droit, il a surtout marqué le septième but de son équipe de la tête, après un très bon centre de Timo Werner (50e). Le Leipziger Volkszeitung, qui a souligné sa « polyvalence », lui a attribué la note de 2 (en Allemagne, la meilleure note est un 1).
« La rédemption de Jules Koundé » (Muchodeporte) est totale grâce à son très bon match face à l'Atlético de Madrid (1-1). Lors de cette rencontre, il a notamment repoussé un ballon sur la ligne en fin de rencontre. Catastrophique lors de son entrée en jeu le 26 septembre à Eibar (2-3), l'ancien Bordelais progresse bien à côté de Diego Carlos. Alors qu'il fêtera ses 21 ans cette semaine, il a fait apprécier sa « puissance dans les airs, son bon pied et le fait qu'il puisse évoluer latéral gauche comme il l'a fait à Valence, a rappelé Muchodeporte après la rencontre de ce week-end. Il monte en puissance. »
Jules Koundé au duel avec Alvaro Morata. (M. Del Pozo/Reuters)
Jules Koundé au duel avec Alvaro Morata. (M. Del Pozo/Reuters)
Evan N'Dicka n'avait plus joué depuis sept matches en Bundesliga et une rencontre le 25 août contre Leipzig (1-2). Ce week-end, il a été relancé en défense centrale face au... Bayern Munich en l'absence de Makoto Hasebe. Et cela s'est bien passé pour lui puisque son équipe s'est imposée 5-1 ! Vainqueur de 80 % de ses duels, auteur de seulement trois mauvaises passes dans toute la rencontre, il a été très bon dans le domaine aérien. L'ancien joueur d'Auxerre a totalement muselé Thomas Müller, qui est sorti dépité à la 64e. « On peut lui faire confiance, mais ça, on le savait déjà », s'est enthousiasmé le Frankfurter Rundschau à son sujet.
Bayern Munich : quel entraîneur pour succéder à Niko Kovac ?
Voir Jordan Amavi dans notre équipe type des Français du week-end a quelque chose d'un peu irréel tant le latéral gauche de l'OM est en difficulté depuis des mois. Mais, André Villas-Boas a réussi à relancer le joueur, qui a fait preuve de caractère après avoir été conspué par le Vélodrome face à Rennes (1-1) fin septembre. De nouveau titularisé en Coupe de la Ligue contre Monaco (1-2), il avait été le seul Marseillais à surnager. Cela lui a fait beaucoup de bien et il a de nouveau été bon face à Lille (2-1), puisqu'il a été crédité d'un 7/10 dans nos colonnes.
Comment Amavi revit à l'OM
Dimanche (21 heures), il pourra prouver qu'il est définitivement de retour lors de la bouillante réception de Lyon.
Depuis deux matches, Amavi performe. (Opta)
Depuis deux matches, Amavi performe. (Opta)

Milieux : Reine-Adélaïde enfin fixé

Sur le banc pendant quatre matches (Leipzig, Saint-Étienne, Dijon, Benfica), Jeff Reine-Adélaïde s'est relancé avec Lyon. Titulaire contre Metz (2-0) lors de la 11e journée (6/10 dans nos colonnes), il a enchaîné avec une belle performance à Toulouse (3-2). Sa technique délicieuse lui a permis de servir Memphis Depay (roulette puis passe décisive) et Moussa Dembélé (louche), ce qui lui a valu un 7/10 dans nos colonnes. Il semble avoir pris le dessus sur Maxwel Cornet et Bertrand Traoré pour le poste d'ailier droit dans le 4-4-2 de Rudi Garcia.
Les notes de Reine-Adélaïde cette saison
Auteur d'un début de saison solide sous ses nouvelles couleurs de la Roma, Jordan Veretout a confirmé ce week-end contre Naples (2-1). Précieux dans les tâches défensives (2 ballons interceptés), précis dans ses passes (91,7 %), il a surtout marqué le but du break sur penalty, son premier avec l'AS Rome.
Veretout, meneur reculé de la Roma. (IPP/Presse Sports)
Veretout, meneur reculé de la Roma. (IPP/Presse Sports)
La Gazzetta dello Sport, qui l'a mis dans ses tops, lui a attribué la note de 7 et a salué son important abattage, couplé à « une lucidité de meneur de jeu ».
La saison de Boubacar Kamara est-elle enfin lancée ? En grande difficulté lors des six premières journées, suspendu face à Dijon (0-0), Rennes (1-1) et Amiens (1-3), il a enchaîné deux contre-performances à Paris (0-4) et Monaco (1-2). Mais il a profité des deux derniers matches au Vélodrome pour se redonner confiance. Buteur et solide contre Strasbourg (2-0), il a été excellent au poste de milieu défensif face à Lille (2-1) : 11 duels gagnés sur 13, 4 tacles, 4 interceptions. « Son manque de vitesse se verra moins à ce poste-là », avait prédit un jour Rudi Garcia. Préféré à Strootman, le joueur de 19 ans a su soulager sa défense quand il le fallait face à Ikoné (30e) ou Rémy (34e). Offensivement, il a été impliqué sur les deux buts des siens.
La rapide reconversion de Kamara
Plus encore que Mukiele, Christopher Nkunku s'est gavé lors du carton de Leipzig et a fait gonfler ses stats. L'ancien joueur du PSG a délivré deux passes décisives pour Werner et a marqué d'une frappe puissante à l'entrée de la surface sur un service de... Werner (35e, 3-0). Le milieu, très propre (93,9 % de passes réussies) et inspiré (4 dribbles) a été crédité de la note maximale par le Leipziger Volkszeitung (1), qui considère qu'il a livré « sa meilleure performance sous le maillot de Leipzig ».

Attaque : Mousset et Thuram en superbe forme

Du côté de l'Angleterre et de Sheffield, Lys Mousset est sur un petit nuage depuis quelques semaines puisqu'il a été impliqué sur six réalisations lors des six derniers matches de Premier League. Unique buteur de son équipe face à Arsenal (1-0) et West Ham (1-1), l'attaquant n'a pas marqué lors du large succès des Blades face à Burnley (3-0) mais il a délivré trois passes décisives et a été ovationné par son public à sa sortie. Sa dernière offrande, une belle passe dans la profondeur pour John Fleck, vaut d'ailleurs le détour. Le Sheffield Star a salué sa performance d'un 8/10. « Il a montré sa puissance du haut du corps et son toucher agréable », a écrit le quotidien local.
Marcus Thuram enchaîne les bonnes performances avec Mönchengladbach : lors des six derniers matches de son équipe en Bundesliga, il a été impliqué sur huit buts (cinq réalisations, trois passes) ! « C'est lui qui a fait la différence à Leverkusen », écrit le Westdeutsche Zeitung, qui lui a attribué la note maximale de 1 tout comme l'Express. « Physique, rapide, technique : le Bayer n'a rien pu faire pour l'arrêter. »
Zouma (Chelsea), Diakhaby (Valence), Digne et Sidibé (Everton), ou encore Saint-Maximin (Newcastle).
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :