Foot

L'équipe type des Français du week-end avec Laporte, Konaté et Savanier

Dans un week-end où les attaquants Français n'ont pas vraiment brillé, ce sont les joueurs défensifs qui ont tiré leur épingle du jeu. La prestation du jeune Konaté (RB Leipzig) face au Bayern a été largement saluée, tout comme celles de Laporte (Manchester City) et Savanier (Nîmes). Ils sont tous les trois présents dans une équipe type des Français où figurent 6 joueurs de Ligue 1.

Gardien : Lecomte, valeur sûre

Devant les cages, on n'aura pas fait mieux que Benjamin Lecomte vendredi, sur la pelouse de Geoffroy Guichard. Le portier montpellierain, qui s'impose saison après saison comme l'une des valeurs sûres de la Ligue 1, a une nouvelle fois porté la 4e défense du championnat en repoussant les cinq tirs cadrés de Sainté. Il a obtenu la note de 7 dans nos colonnes. S'il a encaissé deux buts, Hugo Lloris a également été décisif pour Tottenham avec 7 arrêts sur 9 tirs cadrés encaissés.

Défenseurs : Laporte en champion, Konaté infranchissable

L'histoire ne le retiendra peut-être pas autant que son coéquipier Vincent Kompany, auteur d'un but aussi phénoménal que décisif la semaine passée contre Leicester, mais c'est bien Aymeric Laporte qui a inscrit le but du titre pour Manchester City face à Brighton. Dix minutes après l'égalisation de Sergio Agüero, il permet aux Skyblues de prendre l'avantage en smashant un corner parfaitement botté par Mahrez. Le tout en livrant une prestation défensive sérieuse, « pleine d'aplomb » selon le Manchester Evening News, qui attribue au Français la note de 8/10. Une nouvelle performance majuscule pour le désormais double champion d'Angleterre. « Allô, Didier ? »
En Allemagne, s'il n'a pas marqué, le défenseur de Leipzig Ibrahima Konaté n'en a pas moins contribué à la course au titre en Bundesliga. Le très jeune français (19 ans) a complètement mis en échec Robert Lewandowski et permis à la meilleure défense de Bundesliga de signer une nouvelle clean sheet. Le site Sportbuzzer lui attribue la note maximale de 1 et salue une prestation « ?impeccable » : « ?Il a rendu fou Lewandowski ».
Sur les côtés, on peut souligner la nouvelle performance aboutie côté droit du jeune parisien Colin Dagba, sérieux et appliqué dans une ligne défensive amoindrie lors de la victoire du PSG face à Angers. Il fait sa toute première apparition dans l'équipe de la semaine de Ligue 1 de ?L'Équipe.
Côté gauche, Gaël Clichy a une nouvelle fois été très important dans la victoire de Basaksehir, qui lui permet de recoller en tête de la Süper Lig. L'ancien Gunner a été un rouage essentiel de son équipe avec 102 ballons touchés (meilleur du match) et 75 passes (2e meilleur, 83 % de réussite), affichant également une véritable solidité défensive (2 duels aériens gagnés sur 3 ; 3 tacles réussis sur 4 ; 3 interceptions).

Milieu : Savanier irrésistible

Au milieu de terrain, difficile de passer à côté du Nîmois Téji Savanier, qui a reçu la note de 8 dans L'Équipe pour son match très abouti face à Monaco (victoire 1-0). Le meilleur passeur de Ligue 1 a surnagé face à un entrejeu monégasque dominé, avec le plus grand nombre de ballons touchés (91) et de passes effectuées (65) du match. Son décalage génial pour Thioub, passeur décisif pour Ripart à la 34e, est un assez bon résumé de son apport au jeu nîmois cette saison.
Dans l'affiche de la semaine en Serie A entre la Roma et la Juventus, on a également pu voir un Blaise Matuidi toujours aussi efficace malgré la défaite de son équipe (2-0). Il intervient sur une grosse occasion de Dzeko et est à l'origine d'un but refusé de Cristiano Ronaldo. Propre et appliqué, comme à son habitude.
Un peu moins en vue ces dernières semaines, le Lyonnais Tanguy Ndombele a rendu une copie quasi-parfaite dans l'entre-jeu face à l'Olympique de Marseille, dimanche soir. L'international français a touché beaucoup de ballons (56) et affiché très peu de déchet dans le jeu (89 % de passes réussies, 100 % de dribbles réussis, 1 taclé réussi sur 1, 1 interception). Sa déviation pour Moussa Dembélé sur le deuxième but lyonnais est un régal. Il fait logiquement partie de l'équipe de la semaine avec une note de 8 obtenue dans ?L'Équipe.

Attaquants : Gameiro super-sub, Laborde et Rémy décisifs

En Espagne, on a eu droit à un Kevin Gameiro dans son rôle favori de super-sub. Entré en jeu à la 65e minute contre le Deportivo Alaves, il marque le troisième but des siens trois minutes plus tard. Depuis son arrivée en Espagne en 2013, il a inscrit 19 fois après être entré en jeu. Malgré un temps de jeu réduit, l'ancien parisien compte 9 buts cette saison et son entrée a été saluée par la presse espagnole. « Son entrée a été une bouffée d'oxygène pour Valence », écrit AS.
À ses côtés, deux attaquants de Ligue 1 qui ont offert la victoire à leur équipe ce week-end. Et quelles victoires : d'un côté Loïc Rémy, unique buteur de la victoire 1-0 de Lille face à Bordeaux sur une superbe reprise de volée et qui garantit quasiment la deuxième place au LOSC ; de l'autre, le Montpelliérain Gaëtan Laborde, auteur de son 11e but de la saison contre Saint-Étienne (0-1) et qui permet au MHSC de prendre trois points d'avance sur Marseille à la 5e place.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :