Benzema déjà décisif en Liga. (Reuters)
Foot

L'équipe type des Français du week-end avec Mandanda, Aouar, Nkunku et Benzema

Le onze est dominé par les joueurs de l'OL (Aouar, Dembélé), les anciens Lyonnais (Benzema, Ndombele) et les Français qui évoluent en Bundesliga (Schmid, Konaté, Nkunku).

GARDIEN

Steve Mandanda réalise un début de saison canon, et c'est bien le seul Marseillais dans ce cas-là. Samedi à Nantes (0-0), le capitaine olympien a encore été costaud, une semaine après OM-Reims (0-2). Il a effectué six arrêts, dont certains de grande classe. « C'est bon pour la confiance et c'est bon aussi pour la France, car il y a bientôt la semaine internationale (en septembre, alors que Mandanda n'a pas été appelé lors du dernier rassemblement) », a lancé son entraîneur André Villas-Boas. 8 dans L'Équipe.

DÉFENSEURS

Retour réussi pour Jonathan Schmid. Le Français, qui avait quitté Fribourg en 2015, a ponctué ses retrouvailles en inscrivant le deuxième but de son équipe, qui a battu Mayence (3-0) samedi lors de la première journée de Bundesliga. Positionné en piston droit d'un 3-4-3, il a quitté son couloir pour marquer du gauche.
Au RB Leipzig, le boss c'est Ibrahima Konaté. Aligné au côté de Nordi Mukiele dans une défense à trois, l'ancien Sochalien a été impeccable face à l'Union Berlin (4-0), dimanche. Il effectue un retour parfait devant Andersson (57e) et une tête plongeante défensive (61e), en plus d'avoir pris la responsabilité de la relance.
Certes, l'attaque de l'OM n'est pas ce qui fait le plus peur actuellement. Mais quand même. Nicolas Pallois a été impérial samedi à la Beaujoire, et à l'image d'un bon retour sur un centre de Benedetto (18e), il n'a rien donné. « Intraitable dans les duels » pour L'Équipe, et une note de 7.
Lucas Digne se plaît bien à Everton. Déjà très performant l'an dernier, l'ancien Parisien a encore été très bon face à Watford (1-0), samedi. Son équipe n'a toujours pas encaissé de but en Premier League, et il est passeur décisif sur le but de Bernard (10e). De sa moitié de terrain, il a distillé une longue transversale pour le Brésilien.

MILIEUX DE TERRAIN

« Véritable guide d'un effectif très jeune, l'expérimenté milieu et capitaine messin (34 ans) a montré le bon chemin par son activité incessante, comme par la justesse de ses passes », écrit L'Équipe, qui lui a attribué la note de 8. Renaud Cohade, qui a joué milieu relayeur, est à l'origine du deuxième but de Metz (53e), qui a concassé Monaco (3-0) samedi, avant de marquer le troisième but (66e).
Tanguy Ndombele continue son intégration express. Face à Manchester City (2-2) samedi, l'ancien Lyonnais a encore été décisif. Sa passe décisive tranchante a trouvé Erik Lamela, qui a inscrit le premier but de Tottenham. « Ce qui est impressionnant, c'est quand il commence à prendre la balle, à accélérer, à casser les lignes et le pressing adverse », a apprécié son coéquipier Hugo Lloris.
Le jour où le Groupama Stadium fêtait le retour de Juninho, dix ans après son départ de Lyon, Houssem Aouar a fait honneur au mythique numéro 8 de l'OL. L'international Espoirs (21 ans, 9 sélections, 2 buts) a sublimé le milieu de l'OL, qui a largement battu Angers vendredi (6-0), par sa technique mais aussi par son volume au pressing. Buteur et auteur de deux passes décisives, il a reçu la meilleure note du match dans L'Équipe (8).
En voilà une première réussie. Arrivé à l'été du PSG, Christopher Nkunku a fêté sa première apparition avec le RB Leipzig de la plus belle des manières. Quatre minutes après son entrée en jeu, il a repris le centre de Sabitzer pour marquer du plat du pied. Ensuite, il a tiré sur le poteau (80e) et sa petite demi-heure jouée a été très convaincante.

ATTAQUANTS

Moussa Dembélé est l'attaquant indispensable du 4-3-3 de Sylvinho, et il l'a encore prouvé face à Angers. Le Français (23 ans), déjà buteur à Monaco, a inscrit un doublé. Depuis son arrivée à l'été 2018, il en est à 18 buts en 35 matches de Ligue 1, et plusieurs clubs sont à l'affût. Vendredi, c'est la Juventus qui a supervisé le Lyonnais.
Les années passent, les joueurs changent et à la fin, il y a toujours Karim Benzema qui marque au Real Madrid. Le Français, qui entame sa onzième saison en Espagne, a brillé en ouverture de la Liga : un but, une passe décisive dans la victoire madrilène au Celta Vigo, samedi (3-1).
(L'Équipe)
(L'Équipe)
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :