(L'Equipe)
Anniversaire

L'équipe type des Néerlandais passés par la France

Kiki Musampa, l'ancien milieu bordelais, fête ses 39 ans. Pour l'occasion, FF s'est amusé à dresser une équipe type des Néerlandais passés par le Championnat de France.

Gardien

Stanley Menzo (52 ans, ex-Bordeaux 1997-98)
Pour le poste de gardien, on n'a pas eu trop à réfléchir puique Stanley Menzo est le seul portier néerlandais à avoir joué dans le Championnat de France. Il débarque à Bordeaux à l'été 1997 après une longue carrière à l'Ajax (trois titres de champion, une C2, une C3, trois Coupes des Pays-Bas), deux bonnes saisons au PSV (une Coupe des Pays-Bas) et trois à Lierse (champion de Belgique et vainqueur de la Coupe) . International néerlandais (6 capes, participation à la Coupe du monde 1990 et à l'Euro 1992), il a vite été barré par l'émergence d'Edwin van der Sar. A Bordeaux, il ne dispute que dix matches en raison notamment de la montée en puissance d'Ulrich Ramé. Il quitte la Gironde à l'été 1998.

Défenseurs

Grégory van der Wiel (28 ans, ex-PSG 2012-2016)
A la recherche d'un latéral droit, le PSG l'achète à l'Ajax à l'été 2012 pour six millions d'euros. Élu meilleur latéral du Championnat néerlandais en 2011 et 2012, et meilleur défenseur de 2010 à 2012, le joueur a remporté deux titres de champion des Pays-Bas et une Coupe nationale. International (46 sélections), il était notamment titulaire lors de la finale de la Coupe du monde 2010, perdue face à l'Espagne (0-1 a.p.). Avec le PSG, il a disputé plus de 130 matches, toutes compétitions confondues, et s'est forgé un palmarès long comme le bras. En fin de contrat cet été, il a signé à Fenerbahçe.

Frank Verlaat (48 ans, ex-Auxerre 1992-95)
Lui aussi formé à l'Ajax, il débarque à Auxerre en 1992 après trois saisons à Lausanne. Solide, classe et excellent dans le jeu aérien, il devient très vite le patron de l'arrière-garde de l'AJA et participe notamment à sa belle épopée en C3 en 1992-93 (éliminé en demi-finales par le Borussia Dortmund). Il remporte la Coupe de France, premier titre majeur du club (après celui de champion de D2 en 1980), en 1994.

Wim Suurbier (71 ans, ex-Metz 1978-79)
Même s'il n'est resté qu'un an en France, c'est un joueur de calibre international qu'a accueilli le FC Metz, cinquième du Championnat au final. Pur produit du centre de formation de l'Ajax, il y a notamment remporté trois C1, une Coupe intercontinentale, sept titres de champion et quatre Coupes nationales. Avec la sélection (69 capes, 3 buts), il a également disputé deux finales de Coupe du monde (1974 et 1978).

Ruud Krol (67 ans, ex-Cannes 1984-86)
Son passage en France ne restera pas non plus dans les annales puisqu'il y a débarqué à l'âge de 35 ans, et pour évoluer pendant deux saisons en Ligue 2, les deux dernières de sa carrière (63 matches au total). Mais c'est une véritable légende du ballon rond qui a alors rejoint la France. Avec le grand Ajax, il présente le même palmarès que Suurbier, un titre de champion en moins. Avec la sélection (83 capes, 45 fois capitaine, 4 buts), lui aussi a disputé les deux finales de Coupe du monde, à chaque fois en tant que titulaire, et même capitaine en 1978...
Frank Verlaat avait marqué de la tête face à Dortmund. (FABLET/L'Equipe)
Frank Verlaat avait marqué de la tête face à Dortmund. (FABLET/L'Equipe)

Milieux de terrain

Kiki Musampa (39 ans, ex-Bordeaux 1997-99)
Comme les quatre défenseurs de notre équipe type, il a été formé à l'Ajax avant de rejoindre Bordeaux en 1997. Grand espoir du football néerlandais, il ne réussira pas la carrière qu'on lui prédisait malgré des expériences ensuite à l'Atlético Madrid ou à Manchester City. Son passage en Gironde a tout de même laissé de bons souvenirs (33 matches de L1, 5 buts au total). Il était d'ailleurs du titre de champion de France en 1999.

Richard Witschge (46 ans, ex-Bordeaux 1993-96)
Formé où ? A l'Ajax, évidemment. Après deux saisons discrètes au Barça, il rejoint Bordeaux à l'été 1993. Aux côtés des Zidane, Dugarry et Lizarazu, il réussit sa meilleure saison en 1995-96, atteignant la finale de la C3 (perdue face au Bayern). Son palmarès : 1 C1, 1 C2, cinq titres de champion (2 des Pays-Bas, 2 d'Espagne, 1 d'Angleterre), trois Coupes des Pays-Bas. Avec la sélection (31 capes, 1 but), il participe notamment à la Coupe du monde 1990.

Bolo Zenden (39 ans, ex-OM 2007-09)
Lui n'a pas été formé à l'Ajax mais au PSV, avant de jouer au Barça, à Chelsea ou encore à Liverpool, où l'OM va le chercher à l'été 2007. Libre de tout contrat, le gaucher signe un bail de deux ans et mène les siens à la deuxième place du Championnat en 2009. Il rentre alors aux Pays-Bas. En sélection, il a inscrit 7 buts en 52 capes.

Attaquants

Kluivert sous le maillot du Losc. (LABLATINIERE/L'Equipe)
Kluivert sous le maillot du Losc. (LABLATINIERE/L'Equipe)
Johnny Rep (64 ans, ex-Bastia 1977-79 et Saint-Etienne 1979-1983)
Une autre légende du ballon rond... Formé à l'Ajax, c'est à Valence que Bastia va chercher celui qui a également disputé, en tant que titulaire, les finales des Coupes du monde 1974 et 1978 et remporté la C1 en 1972 et 1973. Il mène les Corses en finale de la C3 en 1978 (0-3 face au PSV Eindhoven) avant d'être élu dans la foulée meilleur joueur étranger du Championnat par France Football. En 1979, il rejoint le Saint-Etienne de Michel Platini, avec qui il sera sacré champion de France en 1981. En sélection, il inscrit 12 buts en 42 capes.

Patrick Kluivert (40 ans, ex-Lille 2007-08)
Comme Suurbier et Krol, il n'a pas forcément marqué le Championnat de France par ses performances (4 buts en 13 matches de Ligue 1). Mais c'est aussi un grand joueur que le Losc a accueilli. Kluivert, c'est 40 buts en 79 sélections, trois titres de champion des Pays-Bas, un d'Espagne (six saisons au Barça), une Ligue des champions, une Coupe intercontinentale et une belle 5e place au classement du Ballon d'Or 1995. Il est depuis jeudi dernier le "directeur du football" du PSG.

Bram Appel (décédé en 1997, ex-Reims 1949-54)
Son nom est moins ronflant, son palmarès (12 sélections, 10 buts) moins impressionnant mais lui a plus marqué le Championnat de France. En cinq ans avec le Stade de Reims, il a inscrit la bagatelle de 96 buts en 154 matches de D1 et remporté le Championnat (1953) et la Coupe de France (1950).
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :