Kylian Mbappé arrive à l'entraînement. (L'Equipe)
à lire dans FF

L'été fou du PSG, l'enfance de Kylian Mbappé en région parisienne et l'interrogation autour de son utilisation à Paris : un dossier à retrouver dans FF

«Mercato, l'été de tous les records», tel est le titre à la Une de votre France Football cette semaine. Dans ce nouveau numéro, FF revient sur la rébellion du PSG sur le marché des transferts, et consacre une large place à sa nouvelle recrue dorée : Kylian Mbappé.

PSG, les dessous d'une rébellion

Entre témoignages de connaisseurs du dossier qatari à Paris, d'économistes du sport, mais aussi d'anciens joueurs et entraîneurs, FF revient sur l'incroyable marché du Paris Saint-Germain, qui a basculé «dans l'été du "no limit"». Le club de Nasser Al-Khelaïfi s'est rebellé pour croire toujours plus à une victoire en Ligue des champions. De la première arrivée marquante, et peut-être décisive, de Daniel Alves, chipé à Manchester City, jusqu'à Neymar et donc Mbappé. Avec, comme symbole très fort, le duel à distance avec le Barça, «qui a subi une forme de remontada», lance même l'économiste Vincent Chaudel. Sur ces quatre pages, FF analyse également la situation et les crispations des grands clubs européens autour du financement du Qatar. Avant d'aborder la question du fair-play financier, et les inquiétudes, en interne, de Jean-Claude Blanc, le directeur général délégué parisien. Enfin, sportivement, des interrogations demeurent : «Le risque, c'est que le vestiaire explose», redoute Alain Perrin. Dans cette saison d'avant Coupe du monde, la gestion d'Unai Emery sera scrutée de près au sein d'un club qui doit maintenant assumer son nouveau statut.

Mbappé, une enfance parisienne

Sur trois pages, FF vous raconte Kylian, le Bondynois. L'histoire d'un gamin «normal» qui a vite conquis son monde à Bondy, comme le racontent ses anciens voisins, camarades d'école ou coéquipiers que France Foot a interrogés. «On organisait toujours des matches classe contre classe, raconte d'ailleurs Junior, qui l'a bien connu dans le 93. J'étais en CM2, lui en CE2. Ses camarades lui faisaient toujours la passe, et il nous dribblait tous pour marquer à chaque fois.» Surtout, c'est cette joie de vivre et cette passion si intense pour le foot qui marqueront beaucoup. Pierre Mbappé, son oncle : «Il était comme vous le voyez aujourd'hui, toujours le smile, toujours à faire le mariole. Parce qu'on est une famille où ça chambre beaucoup, ça taquine, ça rigole. Il a été élevé là-dedans.» De Bondy à l'INF Clairefontaine, jusqu'à son départ pour Monaco (avec un PSG jamais très loin) : vous saurez tout des premières années de la vie du deuxième joueur le plus cher de l'histoire.

Et maintenant, on fait comment

Enfin, dans la dernière partie de nos huit pages, FF revient sur le terrain. Et sur l'utilisation du phénomène Mbappé dans le onze d'Unai Emery. Comment faire pour satisfaire tout le monde ? Comment jouer avec ce qu'on pourrait appeler la "NCM", Neymar, Cavani, Mbappé ? Toujours dans le 4-3-2-1 actuel ? Avec donc un Mbappé à droite, là où il n'a quasiment, si ce n'est jamais joué ? Et si en fait, Paris passait dans un 4-4-2 en losange, avec une attaque Cavani-Mbappé, et un Neymar en soutien ? A moins qu'Emery revienne au système qu'il semble affectionner le plus depuis Séville : le 4-2-3-1. FF aborde toutes ces hypothèses.

A lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
milhane 29 août à 12:16

Je pense à un 4-2-3-1 et il faut jouer plus vite en avant avec verratti rabiot Neymar en meneur à droite mbape à gauche draxler en ponte Cavani