Championnat des étoiles
2 Live acheter
Herbin
A lire dans FF

L'hommage à Robert Herbin, un exceptionnel dossier sur les dribbleurs : la Une et le sommaire du nouveau numéro de France Football

Robert Herbin, le géant vert est à la Une du nouveau numéro de France Football. FF vous offre une séquence hommage immanquable au sujet du Sphinx. Ne pas louper également un dossier exceptionnel sur les dribbleurs, avec notamment un entretien avec Allan Saint-Maximin. Voici le sommaire détaillé.

HOMMAGE

14 pages en hommage au Sphinx, disparu la semaine dernière, dont voici les détails.

Et Herbin alluma la lumière

Adepte du football total de l'Ajax, l'éternel entraîneur des Verts de la grande époque fut celui qui réveilla le football français.

Comme un Lyon en cage
Après avoir été limogé de Saint-Étienne, en janvier 1983, Robert Herbin a aussitôt rebondi à l'Olympique Lyonnais où il connaîtra une relégation et deux saisons à l'échelon inférieur. Un mauvais choix au mauvais moment...

Entretien Christophe Galtier : «Le Cruyff français»
L'ancien entraîneur de l'ASSE (de 2009 à 2017) a accepté de revenir sur la trace laissée par le plus illustre de ses prédécesseurs et sur leurs rapports privilégiés.

Derrière le Sphinx
Homme de peu de mots, Robert Herbin masquait sous une apparente froideur une grande sensibilité et une personnalité aussi riche que déroutante. Aux grands discours, il aura toujours préféré la grande musique.

Entretien Gilbert Gress : «Il faisait partie de la race des seigneurs»
Il est à Strasbourg ce qu'Herbin était à Saint-Étienne. Une icône du banc. Mais les deux hommes s'étaient connus bien avant...

Un palmarès en or
Comme joueur et comme entraîneur, Robert Herbin a connu une réussite et une longévité rares.

Le joueur : le cœur, la tête et les jambes
À défaut d'avoir eu la carrière internationale qu'il méritait, Herbin laisse la trace d'un joueur complet, tantôt numéro 5, 6, 8 voire même 9 et demi. Celle aussi d'un immense capitaine, quand Saint-Étienne régna sur la fin des années 1960.
La Une de FF.
La Une de FF.

GRAND DOSSIER

Dans la tête d'un dribbleur
Ils font se lever les foules et tomber les adversaires, hérisser les poils des amoureux du foot en même temps que ceux de leurs entraîneurs quand ils abusent de leur art. Dribbleur, plus qu'une arme, un métier, voire une religion.

Allan Saint-Maximin : «Peu de joueurs arrivent à dribbler comme moi»
Dribbleur averti et assumé, l'attaquant de Newcastle raconte et décrypte cette spécificité pour aller bien au-delà des clichés et des a priori. Un entretien tout en contre-pied.

Le funambule et le magicien
Les dribbleurs nécessitent une attention et une gestion particulières, entre l'expression du talent individuel et le respect des consignes collectives. Pour parvenir à cet équilibre, les entraîneurs évoluent souvent sur un fil.

Les rois du passe-passe
En Ligue 1 ou en Europe, cette saison ou depuis une quinzaine d'années : FF a recensé tous les spécialistes du dribble. Une étude qui prend à revers certaines idées reçues.

Bijoux de famille
Des dribbleurs, il y en a de toutes sortes. Des grands, des petits, des rapides, des costauds, admirables souvent, insupportables parfois. On les a regroupés en sept familles pour mieux s'y retrouver.

Magico Gonzalez : Le génie qui préférait dribbler la nuit
Ce Salvadorien quasi inconnu du grand public a privilégié la fête, les femmes et l'alcool plutôt que le football. Ce qui n'empêche pas Maradona de le considérer comme le talent le plus magique qu'il ait croisé.

ENTRETIEN

Hugo Lloris : «Il faudra garder cette solidarité»
Confiné à Londres avec sa femme et ses trois enfants, le capitaine de l'équipe de France a pris le temps d'évoquer la crise sanitaire, les Bleus, son avenir personnel et celui du foot. «Le football dans des stades vides, ce n'est plus le même sport», affirme-t-il par exemple. «Il n'y a pas de footballeur, de célébrité. On est tous dans le même sac.»

ET AUSSI...

-Rétro / 1939-1940, la saison brisée.
-Grand Angle / Où en sont les cadors européens ?
-Analyse / Silence, on ne joue plus.
-Chronique / Du pire au moins pire, par Vincent Chaudel.
-Le dessin de Faro.
-Le tacle à retardement de Julien Cazarre...
Ce nouveau numéro de France Football est à retrouver dans vos kiosques pendant deux semaines dès ce mardi 5 mai ou en version numérique dès ce lundi 4 mai à 18 heures en cliquant ici.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :