Kinsey Wolanski a fait admirer sa plastique... et la publicité inscrite sur son maillot. (B. Crémel/  L'Equipe)
Ligue des Champions - WTF

La belle intruse de la finale de Ligue des champions a rapporté gros à son boy friend youtubeur

Le mannequin qui a interrompu Tottenham-Liverpool, samedi, a fait une jolie pub à un site pour adulte géré par son petit ami.

Salah ? Origi ? Klopp ? Non, pour les réseaux sociaux, la vraie vedette de la finale de Ligue des champions gagnée samedi à Madrid par Liverpool (2-0 contre Tottenham) se nomme Kinsey Wolanski. Mannequin de son état, la blonde américaine à la plastique rebondie a fait un sacré buzz après son intrusion sur la pelouse du Wanda Metroplitano après une vingtaine de minutes de jeu.
La belle a vu déjà le nombre de ses suiveurs grimper en flèche, de 300 000 avant le match à quelque 2,3 millions sur Instagram à la mi-journée dimanche. Surtout, son sprint en maillot une pièce parmi les joueurs - vite interrompu mais avec ménagement par les stewards - a fait une énorme pub à la chaîne Youtube de son « boy friend » dont le nom s'étalait sur sa généreuse poitrine.
Selon un spécialiste du marketing, la courte séquence diffusée en mondovision, modèle d'« ambush marketing » (profiter d'un événement sans en avoir les droits), a généré l'équivalent de 3,9 millions de dollars (3,5 M€) de publicité pour ce site pour adulte (à caractère pornographique).
Voir cette publication sur Instagram

Did I distract #8 a little too much?

Une publication partagée par Kinsey Wolanski (@kinsey_sue) le 1 Juin 2019 à 4:51 PDT

Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :