gourcuff (yoann) aulas (jean michel) (MARTIN ALEX/L'Equipe)
Anniversaire

La carrière de Yoann Gourcuff (Rennes) en dix dates

Quelques jours après avoir prolongé son contrat à Rennes, Yoann Gourcuff fête ses trente ans. Pour l'occasion, FF a choisi dix dates pour retracer une carrière faite de hauts, mais aussi de bas.

7 février 2004, ses débuts en Ligue 1

A tout juste 17 ans, Yoann Gourcuff est lancé en Ligue 1 dès la saison 2003-2004. Il glane ses premières minutes lors de la 23e journée du Championnat en rentrant dans le dernier quart d'heure face à Auxerre (0-2). La saison suivante, il s'affirme et participe à 21 rencontres avec le Stade Rennais.

29 juillet 2005, il devient champion d'Europe U19

Aux côtés des Lloris, Diaby, Cabaye et autre Gouffran, Yoann Gourcuff, cadre de léquipe, est sacré champion d'Europe des moins de 19 ans en 2005, en Irlande du Nord. Il inscrit notamment un triplé contre la Norvège. Sa carrière décolle.

21 juin 2006, il signe au Milan

A la fin de la saison 2005-2006, Gourcuff refuse de prolonger à Rennes et est donc mis sur le marché à un an de la fin de son contrat. Le Milan AC saute sur l'occasion et le fait signer pour cinq saisons. Barré par la concurrence, il vit deux années difficiles en Lombardie et est prêté avec option d'achat à Bordeaux à l'été 2008.
Gourcuff au Milan, un premier échec. (MOUNIC/L'Equipe)
Gourcuff au Milan, un premier échec. (MOUNIC/L'Equipe)

20 aout 2008, sa première sélection

Alors qu'il vient de signer à Bordeaux, Yoann Gourcuff est sélectionné par Raymond Domenech pour participer au rassemblement des Bleus. Il honore sa première sélection face à la Suède en rentrant en toute fin de match. Ce soir-là, le talentueux meneur de jeu n'a le temps de ne recevoir aucun ballon. Qu'importe, sa première est passée. Il signera son premier but en Bleu pour sa 23e sélection, face à la Roumanie. Entré en fin de match il profite de l'espace laissé devant lui pour armer une énorme frappe à plus de trente mètres. Celle-ci termine pleine lucarne. Pour certains, la comparaison avec Zidane devient de plus en plus évidente.

11 janvier 2009, en état de grâce

Excellent depuis son arrivée en Gironde, Gourcuff s'offre un but d'anthologie contre le Paris Saint-Germain lors de la 20e journée de Ligue 1. Roulette, crochet et frappe de l'extérieur, le bordelais ridiculise la défense parisienne. Le point culminant de la meilleure saison de sa carrière, et accessoirement de quoi recevoir le prix du plus beau but de la saison 2008-2009.

30 mai 2009, il est sacré champion de France

Au bout de l'ultime match du Championnat, Bordeaux et Yoann Gourcuff sont sacrés champions de France. Le joueur décroche alors le troisième titre de sa carrière après la Coupe de la Ligue la même année et la Ligue des champions 2007. Depuis, en sept saisons en Ligue 1 il n'a plus remporté le moindre titre.

23 aout 2010, il arrive à Lyon

A une semaine de la fin du mercato, l'Olympique Lyonnais s'offre Yoann Gourcuff contre 22 millions d'euros. En plus du poids du prix de son transfert, Yoann Gourcuff voit la pression s'accroitre deux jours plus tard. Présenté à Gerland, 15 000 spectateurs font le déplacement pour l'accueillir.

24 novembre 2010 première blessure à Lyon

Titularisé en Ligue des champions face à Schalke, Yoann Gourcuff doit céder sa place à l'heure de jeu, touché au genou droit. Il manque plus d'un mois et demi de compétition et ne retrouve pas les terrains avant le 15 janvier de l'année suivante. Le début d'une (très) longue série de blessures.

26 novembre 2010, Maldini le démolit dans L'Equipe

Le passage de Gourcuff à Milan a laissé bien des souvenirs. Et pas que des bons. Paolo Maldini n'y va pas de main morte et tacle sévèrement le joueur dans L'Equipe. «Gourcuff, au Milan, s'est trompé à 100%, dit-il notamment. De ce que j'ai vu, une bonne part des torts provient de lui. Son problème ici, c'était son comportement. Il ne s'est pas montré intelligent dans la manière de se gérer lui-même. (...) Lorsqu'il jouait ici, il n'avait pas envie de se mettre à disposition du groupe. (...) La tactique, il ne voulait pas la travailler. Il n'était pas toujours à l'heure. Il s'est passé beaucoup de choses. Des choses qu'il n'est pas possible de raconter. Mais, lui, il sait très bien ce qu'il a fait. (...) Sincèrement, au bout d'un moment, ce n'était plus notre problème. On ne s'occupait plus de lui. Il n'était plus à prendre en considération

14 septembre 2015, retour au Stade Rennais

Alors que le choix de son nouveau club a alimenté les rumeurs tout l'été, Yoann Gourcuff, en fin de contrat à l'OL, annonce avoir trouvé un accord avec le Stade Rennais. Il retrouve ainsi sa région, son club formateur, mais aussi un cadre plus tranquille que celui de Lyon. Il s'engage pour une saison avec le club breton. Quatre mois après son retour, il joue pour la première fois face à Lorient. Touché à la suite d'un choc avec son coéquipier M'Bengué, il est à nouveau écarté des terrains un mois. Sa première titularisation intervient le 6 mars pour la réception du FC Nantes. Finalement, le 5 juillet, il prolonge de deux ans avec Rennes.
Nicolas Comelli et Bruno Rodrigues
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :