Max Gradel a délivré la Côte d'Ivoire face au Cameroun (1-0). (Reuters)
CAN - Gr. D

La Côte d'Ivoire, seule qualifiée !

Victorieuse du Cameroun (1-0), la Côte d'Ivoire s'est qualifiée pour les quarts de finale de la CAN au détriment de son adversaire du jour. À égalité parfaite après leur nul (1-1), le Mali et la Guinée seront départagés par... un tirage au sort jeudi !

À l'issue de la dernière journée, le groupe D n'aura donc livré... qu'un qualifié ! Aussi surréaliste que cela puisse paraître, la Guinée et le Mali, à égalité parfaite après leur match nul mercredi (1-1), vont devoir être départagés jeudi par un tirage au sort. La Côte d'Ivoire, qui s'est défaite dans le même temps du Cameroun (1-0), n'a pas ce souci.

Dans cette rencontre, les joueurs d'Hervé Renard se sont imposés grâce au Stéphanois Max-Alain Gradel, qui a battu Ondoa d'une frappe puissante de 20 mètres après la demi-heure de jeu (33e). Dangereuse également par Bony (5e, 64e) ou Tallo (84e), la Côte d'Ivoire a aussi tremblé à plusieurs occasions. Moukandjo s'est vu refuser l'ouverture du score pour une faute (18e) et a manqué de peu le cadre (45e+1), alors que Salli a perdu son duel (38e). En seconde période, Volker Finke a décidé de lancer Aboubakar puis Njie, mais ces entrées n'ont pas changé la donne. Non qualifié lors des éditions 2012 et 2013, le Cameroun quitte la compétition dès la phase de groupes. Une bonne nouvelle pour l'entraîneur de Marseille Marcelo Bielsa, qui va pouvoir récupérer Nicolas Nkoulou.
Guinée - Mali a longtemps été une histoire de penalties
Présents en quart de finale sans interruption depuis 2006, les Éléphants sont donc une nouvelle fois fidèles au rendez-vous. Le nom de la sélection qui les accompagnera reste donc un mystère : Guinée ? Mali ? Mercredi soir, les deux équipes n'ont su se départager à l'issue d'un match qui a longtemps été une histoire de penalties (1-1).

C'est d'une Panenka que Kevin Constant a ouvert le score pour la Guinée (15e). C'est aussi sur un penalty que Seydou Keita a manqué l'occasion de remettre les équipes à égalité (18e), alors que Yatabaré aurait pu en bénéficier d'un autre auparavant (12e). Les joueurs d'Henryk Kasperczak sont finalement parvenus à recoller à la marque au retour des vestiaires. Déjà menaçant avant la pause (34e), Modibo Maïga, démarqué, a trouvé la faille de la tête (47e). Malgré des occasions de part et d'autre, le score n'a plus évolué par la suite. En quarts de finale, la Côte d'Ivoire affrontera l'Algérie pour un match explosif. Le Ghana, lui, ignore encore l'identité de son adversaire...
Réagissez à cet article
500 caractères max