cruyff (yohan) (ECHAROUX PHILIPPE/L'Equipe)
A lire dans FF - L'entretien

La dernière interview de Cruyff

Johan Cruyff est décédé jeudi dernier des suites d'un cancer du poumon. Dans son édition spéciale dédiée à la légende néerlandaise en kiosques ce mardi, FF publie la dernière interview accordée par l'ancien du Barça, en septembre 2015. Extraits.

Ses trois Ballons d'or (1971, 73 et 74)

«D'abord, il faut resituer le contexte de l'époque. Celui d'un football sans télévision, ou presque. (...) Pour te montrer, il fallait attendre les rencontres de Coupe d'Europe, et encore, celles des clubs champions, et surtout la Coupe du monde, qui était une vraie vitrine. (...) Tout cela pour dire que les possibilités d'étaler tes capacités devant un nombre élevé de personnes étaient très, très limitées. Seuls les spécialistes savaient. Ça situe la difficulté qu'il y avait de remporter un trophée comme le Ballon d'Or.»

Les qualités nécessaires pour devenir Ballon d'Or

«Beaucoup de qualités. Dont celle, primordiale, d'être décisif. Le problème, dans le foot, c'est que cette qualité-là est toujours assimilée au fait de marquer des buts. J'avoue que ça me rend un peu triste, parfois, pour les gardiens, qui n'ont pas la reconnaissance qu'ils méritent, et pour les défenseurs.»

Franz Beckenbauer

«C'était un génie parce que c'était un joueur avec une mentalité offensive à un poste défensif. C'est ce qui le rendait spécial, et c'est ce que les gens ont vu. Ce gars-là possédait une vision, un sens inné de l'organisation et de la discipline tactique. Dans son jeu, il y avait cette liberté et cette faculté de créer des espaces qui en faisaient un joueur à part.»

Le fait d'avoir été le premier joueur à remporter trois fois le Ballon d'Or

«J'en ai été d'autant plus fier que je représentais un petit pays. Le Ballon d'Or, c'était le symbole de la réussite du football néerlandais, de ses succès.»

La comparaison avec Cristiano Ronaldo, Messi, Platini ou van Basten

«Si vous avez remporté trois fois le Ballon d'Or, vous appartenez à une communauté de gens qui ont été des joueurs extraordinaires. Point. Après, que je sois premier, deuxième ou quatrième, je m'en fous.»
Réagissez à cet article
500 caractères max
naglieri 1 avr. à 12:17

Pour moi, Cruyff était et restera le plus grand joueur de tous les temps d un rectangle à l autre(malgré des buts de classe mondiale) grâce à sa vista ,crochets,accélérations,passes,ect. Mais le plus fort restera El Pibe D ORO Diego M.

redacrb1982 30 mars à 0:02

Grand messieur du foot mondial de nos jours c'est de trouver des joueurs aussi talentueux sa technique sa vision de jeu que dieu ait son âme et condoléances à sa famille