gorgelin (mathieu) genesio (bruno) (P.Lahalle/L'Equipe)
Ligue des Champions - Huitièmes

La faillite tactique de Bruno Genesio avec Lyon face au Barça

Reconnu pour son audace dans les grands matches, Bruno Genesio a totalement sombré tactiquement ce mercredi soir contre le FC Barcelone, et a précipité Lyon dans sa chute.

On le sait, le 4-2-3-1 est le dispositif qui sied le mieux au maître à jouer lyonnais, Nabil Fekir. Mais contre le FC Barcelone, Bruno Genesio a misé sur l'effet de surprise et aligné ses hommes dans un 5-2-1-2 inédit. Un choix d'autant plus surprenant que son équipe n'avait pas joué à trois défenseurs centraux depuis le 16 janvier dernier, et un match nul à Toulouse (2-2). Évoluer dans un tel schema ne s'improvise pas. Et c'est bien là le problème. Puisque la présence de Marcelo était incertaine quelques heures avant le début du match, suite à sa blessure le week-end dernier à Strasbourg. Et que Fernando Marçal est un latéral gauche de formation.

Lire aussi : Les notes de Barça-Lyon

Bien sûr, le Brésilien peut dépanner dans l'axe en Ligue 1, il l'a d'ailleurs brillamment fait pendant plusieurs semaines. Mais là, c'était le FC Barcelone en face. L'une des meilleures équipes européennes, si ce n'est la meilleure. Contre une formation de ce standing, bricoler ne suffit pas. Il faut avoir un collectif huilé, qui maîtrise parfaitement son plan de jeu. Ce n'était évidemment pas le cas.
le bloc défensif de Lyon était très bas, trop bas pour espérer quelque chose (Capture d'écran Who Scored)
le bloc défensif de Lyon était très bas, trop bas pour espérer quelque chose (Capture d'écran Who Scored)

Genesio : «c'était le système le mieux adapté»

Après le coup de sifflet final, Bruno Genesio a débriefé le match de son équipe au micro de RMC Sport : «on avait prévu de jouer avec un bloc haut et de défendre en avançant.» La consigne aura duré tout au plus cinq minutes. Les deux premières du match, et quelques autres après le but de Lucas Tousart (58e), qui avait donné un second souffle à ses joueurs. Il n'y a qu'à regarder la heatmap de ses défenseurs (voir ci-dessus), pour se rendre compte que son plan de jeu a été un échec. Un échec renforcé par un milieu totalement dominé par les Catalans.

Lire aussi : La marche était trop haute pour l'OL

Habitué à jouer avec deux autres milieux de terrain, Lucas Tousart n'avait là qu'un seul partenaire. Il devait donc à la fois jouer le rôle de sentinelle et celui de relayeur. Vouloir faire deux choses bien, c'est l'assurance de n'en réussir aucune. Incapable de sécuriser sa défense, il n'a pas non plus fait la transition vers les attaquants. Une tâche remplie par un Tanguy Ndombele seul à tenir son équipe à bout de bras. Le technicien lyonnais justifiait son dispositif tactique à RMC Sport : «c'était le système le mieux adapté pour leur poser des problèmes. On avait vu des équipes les gêner comme cela.» Mais rarement... On sait pertinemment que venir au Camp Nou en abandonnant la possession et en tentant de défendre est une stratégie vouée à l'échec. Surtout quand les changements censés apporter du sang neuf sont aussi mal sentis. Privé d'un remplacement après la sortie sur blessure d'Anthony Lopes (34e), il a tenté de remplacer Memphis Depay par Bertrand Traoré (77e), avant de passer à quatre derrière en faisant entrer Maxwel Cornet pour Ferland Mendy. Trop tard. Face au FC Barcelone, il faut arriver à l'heure.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Kenzou 14 mars à 17:24

Le système de jeu qui dérange le FCBarcelone c’est le 5-4-1 aligné par Alaves en championnat d’Espagne qui a battu le FCB 2-1 .

boiteA 14 mars à 13:23

Facile apres coup. Moi je trouve que Lyon etait pas loin a 2 a 1. Deux faits de jeux ont joué le match. Apres le 3eme but il n'y a avait plus dr match. Venir a Barcelone pour jouer la possession est suicidaire, Genesio avait la bonne formule mais pas les joueurs au niveau. Depay est définitivement dispensable.

Kenzou 14 mars à 12:17

Le 4-4-2 gagnant du FC Barcelone.Le milieu de terrain de l’OL n’a pas existé dans ce match .Le 5-1 est un fiasco pour des 1/8 émes devant un FCB moyen hier soir .

luc.hascoet 14 mars à 11:15

Le jour ou les journalistes sportifs seront entraîneurs président le foot sera merveilleux !Ce serait bien de poser la question en première page du journal France Football.À chaque fois c’est pareil vous refaites le match et toujours ou principalement dans le négatif quitte à enfoncer les entraîneurs !Attaquer vous aussi aux tri bruts de Suarez qui même avec la Var arrive à tricher !

Le_sage 14 mars à 11:02

mais non , ce n'est pas Genesio qui est en faute de quoi que ce soit.changer Messi et Depay et vous aurez un tout autre résultat!c'est une question de fric et de moyen, point barre (avec un zeste de mauvais arbitrage)

voir toutes les réactions
ADS :