Aleksander Ceferin, président de l'UEFA, est venu à Paris pour assister au Congrès de la FIFA. (F.Fife/AFP) (L'Equipe)
On a appris

La FFF bonne élève de l'Europe

La possible réforme de la Ligue des champions a tant fait parler récemment. FF vous raconte les dernières évolutions, avec notamment les tractations en France.

La réforme de la Ligue des champions n'aura pas lieu. En tout cas pas tout de suite. Et pas celle imaginée par quelques membres influents de l'ECA (Juve, Real, Barça), l'association des clubs européens, en collaboration avec l'UEFA. Programmée pour 2024, elle aurait abouti à ce que vingt-huit clubs sur trente-deux soient assurés de disputer la C1 même s'ils n'y parvenaient pas à travers leur Championnat et à huit dates supplémentaires dans le calendrier. Devant la fronde générale déclenchée par ce projet de Ligue quasi fermée, Aleksander Ceferin, le président de l'instance européenne, a sagement rangé le dossier dans un tiroir et invité les fédérations à faire part de leurs remarques. À l'arrivée, si onze d'entre elles ont envoyé des commentaires se limitant souvent à quelques grands principes (notamment le refus d'un alourdissement du calendrier), une seule a présenté un projet ficelé : la FFF, sous l'impulsion de Noël Le Graët et de Florence Hardouin, sa directrice générale.
À la grande satisfaction des clubs de Ligue 1, vent debout contre la réforme, à l'exception du PSG, de Lyon et de Marseille. Il semblerait néanmoins que la proposition française, après avoir été soumise à un mathématicien mandaté par l'UEFA, générerait trop de matches sans enjeu. Pas grave, le véritable objectif de la FFF dans cette affaire est d'obtenir quatre places en C1. Lors d'une réunion à Monaco, fin août, elle a fait valoir que pour optimiser les droits TV, il était essentiel de garantir aux principaux diffuseurs la participation de clubs «nationaux». Un groupe de travail mis sur pied par l'UEFA devrait présenter de nouvelles pistes d'ici la fin de l'année mais aucune décision ne sera prise avant décembre 2020, voire juin 2021.
Une information FF à retrouver au coeur de notre séquence zone mixte dans le nouveau numéro de France Football disponible dès à présent en ligne en cliquant ici ou dès mardi dans tous vos kiosques.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Le_sage 10 sept. à 17:47

Le fric au dessus de toutes les autres valeurs

ADS :