03.12.2015; Zurich; Football FIFA; The entrance to the FIFA headquarters in Zurich, covered in fog (Steffen Schmidt/freshfocus) *** Local Caption *** (Steffen Schmidt/FRESHFOCUS/PRE/PRESSE SPORTS)
Économie

La FIFA rattrape les agents

Souvent décriée, la profession d'agent de joueurs connaîtra bientôt un nouveau cadre réglementaire destiné à renforcer la transparence. La FIFA et les principaux acteurs du marché du football sont activement en train de réfléchir aux nouveaux mécanismes à instaurer afin d'enrayer les excès qui ne manquent pas de jalonner désormais chaque période de transferts.

Des chiffres à faire tourner la tête

Un demi-milliard d'euros : c'est peu ou prou le montant des commissions versées par les clubs professionnels aux agents, entre janvier et décembre 2018. Ce chiffre colossal est encore plus impressionnant au regard de la dynamique qui le sous-tend. Pour donner un ordre d'idée de l'augmentation constante du montant des commissions d'agent, il suffit de relever qu'en 2013, ce chiffre était de 193 millions d'euros... seulement - soit une hausse de 150 % en cinq ans. En France, au titre de la saison 2017-2018, près de 92 millions d'euros ont été payés par les clubs aux agents. Et il ne s'agit là que des chiffres officiels... Rappelons ainsi la polémique née au lendemain du transfert de Paul Pogba de la Juventus Turin à Manchester United. Il avait été révélé que son agent, Mino Raiola, avait touché pas moins de 50 millions d'euros sur la base de ce transfert !

Rééquilibrer la situation

L'augmentation constante du montant des indemnités de transferts et des commissions versées aux agents est le fruit de nombreuses circonstances, notamment la concurrence accrue entre les "top clubs" européens pour attirer les meilleurs joueurs, l'investissement massif des opérateurs privés nouveaux entrants dans le football, l'émergence de nouveaux marchés comme celui de la Chine ou encore l'interdiction en 2015 de la tierce propriété des joueurs. Face à cette situation, la FIFA a décidé d'agir pour ramener les mercatos à venir dans des proportions "raisonnables". Depuis 2018, des discussions ont régulièrement lieu dans le cadre de la Commission des Acteurs du Football de la FIFA et plus spécifiquement d'un groupe de travail dédié (la "Task Force Transfer System"). Au-delà de la question des agents, c'est une grande partie du système actuel des transferts qui devrait prochainement évoluer.

Le Président de la FIFA, Gianni Infantino, a ainsi mis en avant «[les] efforts visant à accroître la transparence» ainsi que «la mise en place efficace de règles qui permettront aux clubs de bénéficier d'importantes contributions de solidarité» et «l'établissement d'un consensus autour de l'activité des agents, des prêts et d'autres aspects clés du système des transferts». Au programme : la création d'une chambre de compensation, la mise en place obligatoire d'un système électronique de gestion des transferts, la limitation du nombre de prêts internationaux de joueurs, la révision du système de solidarité entre les clubs, le renforcement de la réglementation concernant les agents, sans oublier le retour au système de licence et l'instauration d'un plafond de commissions. Ce nouveau règlement des agents devrait entrer en vigueur à compter du mois de juin 2020 - en perspective de la période estivale des transferts.
Ce nouveau règlement des agents devrait entrer en vigueur à compter du mois de juin 2020.
D'autres pistes auraient pu être évoquées, comme celle d'une obligation de formation continue des agents, leur permettant de se maintenir informés de la réglementation et des bonnes pratiques Les choses devraient quoi qu'il en soit s'éclaircir dans les prochains mois avec les annonces attendues de la FIFA concernant le nouveau système des transferts. Pour le bien du football, il faut souhaiter que ce nouveau cadre réglementaire porte rapidement ses fruits et permette aux agents sérieux de pratiquer leur métier normalement. Mais on le sait, la "créativité" de certains agents ne tardera pas à donner lieu à des tentatives de remise en cause du nouveau système. Pas simple d'assurer un ordre mondial cohérent, juridiquement solide, efficace et pérenne.
 
Ronan David
Rédacteur en chef de Football Legal (http://www.football-legal.com)
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :