« Pede a 24 » (« Demandez le 24 »), la campagne inspirée par Kobe Bryant. (@leiacorner/DR)
BRE

La mort de Kobe Bryant sert une campagne contre les préjugés anti-gays dans le football brésilien

Le n°24 que portait la star des Lakers est peu attribué dans le Championnat du Brésil car il est associé à l'homosexualité. Une campagne veut briser ce tabou.

La mort de Kobe Bryant a une conséquence inattendue au Brésil où elle sert la lutte contre les préjugés visant les homosexuels dans le football. La star de la NBA disparue dimanche dans le crash d'un hélicoptère en Californie portait un numéro - le 24 - que peu de clubs du Championnat attribuent en raison du fait qu'il représente, dans un jeu très populaire au Brésil, un animal - le cerf - associé à l'homosexualité.
À l'initiative du club de Bahia, du magazine Corner et de plusieurs journalistes sportifs brésiliens, une campagne est lancée sur les réseaux sociaux sur le thème « Demandez le 24 ». Et Bahia assigne cette semaine le numéro tabou à l'un de ses joueurs à chacun de ses trois matches. Ainsi, jeudi soir, c'est son milieu de terrain Ramon qui a troqué son habituel numéro 10 pour celui de Kobe Bryant.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :