Gerson s'est plaint d'accusation raciste de la part de Ramirez. (Jorge rodrigues/agif)
BRE - Racisme

La police brésilienne ouvre une enquête après les accusations de racisme à l'encontre de Gerson (Flamengo)

La Confédération brésilienne de football avait demandé l'ouverture immédiate d'une enquête suite aux accusations de racisme dont s'est plaint Gerson, le joueur de Flamengo. La police brésilienne l'a entendue.

Ce dimanche, le Brésilien Gerson avait accusé son adversaire colombien Juan Ramirez de racisme lors du match entre Flamengo et Bahia (4-3), en Championnat. L'ancien joueur de l'AS Rome avait assuré avoir entendu dans la bouche de Ramirez : « Tais-toi, Noir ». La Confédération brésilienne de football (CFB) avait donc demandé l'ouverture immédiate d'une enquête et cette demande a été entendue ce lundi.
Selon un communiqué de la police civile de Rio, les forces de l'ordre « entendront le joueur et les autres personnes impliquées seront appelées à témoigner pour tenter de clarifier les faits ». De son côté, le club de Bahia a indiqué que Ramirez nie avec « véhémence l'accusation » tout en annonçant « mettre immédiatement le joueur à l'écart des activités de l'équipe, jusqu'à la conclusion de l'enquête. » Le club a également limogé son entraîneur, Mano Menezes, à l'issue de la rencontre.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :