Tony Chapron avait vu rouge après son geste. (F. Faugere/L'Equipe)
Arbitrage

La sanction contre Tony Chapron est «la mise à mort d'un arbitre»

Le syndicat des arbitres a affirmé que la sanction infligée à Tony Chapron était beaucoup trop lourde.

Le syndicat des arbitres professionnels (SAFE) a affirmé que la suspension de six mois dont trois ferme à l'encontre de l'arbitre Tony Chapron, coupable d'avoir taclé le Nantais Diego Carlos le 14 janvier lors de Nantes-PSG (0-1), «n'est autre que la mise à mort d'un arbitre et de sa carrière».

«Oui, un arbitre se doit à l'exemplarité comme l'ensemble des acteurs du football. Oui, son geste était inapproprié et devait être sanctionné. Mais nous le disons ici et nous pesons nos mots : la sanction qui a été prise, par son ampleur, n'est autre que la mise à mort d'un arbitre et de sa carrière», a déclaré le SAFE dans un communiqué.

«Jusqu'où faut-il remonter pour trouver trace d'une telle sanction pour les autres acteurs ? Nous n'avons pas trouvé. Quelques exemples des dernières décisions prises : bousculer un arbitre, c'est dix matches ; secouer un arbitre, c'est deux matches avec sursis ; insulter un arbitre comme ce fut le cas plusieurs fois la saison dernière, c'est deux matches», a notamment énuméré le SAFE.

La Commission de discipline de la LFP, décisionnaire en la matière, «a donc décidé de briser avec cette décision une carrière de 30 ans d'engagement pour la cause et la fonction arbitrales», a encore estimé le syndicat, dont le comité directeur va «se réunir très rapidement" pour envisager "les contours précis d'une prochaine action.»

Jeudi soir, à l'issue de la commission de discipline, la direction de l'arbitrage de la FFF avait pour sa part pris «acte» de la décision et souligné qu'elle «pourra(it) désigner Tony Chapron sur des matches de Ligue 1 ou de Ligue 2» une fois sa sanction purgée.
Réagissez à cet article
500 caractères max
pacopacer 3 févr. à 11:27

C est une honte, il devrait être radié pour ce geste et pour son incompétence. Quand aux syndicats il est dans son rôle : de mauvaise foi