Christophe Galtier, l'entraîneur de Lille. (E. Garnier/L'Equipe)
la zone de vérité

La zone de vérité (épisode 13) : Christophe Galtier contre-attaque

Chaque semaine, nous nous appuyons sur une statistique pour désamorcer une idée toute faite sur les acteurs de la Ligue 1.

Préjugé : Christophe Galtier est un entraîneur défensif
Dans la continuité d'un maintien inespéré l'année passée, les Dogues réalisent une excellente saison 2018/2019, portée par la marque de leur nouvel entraîneur. Depuis ses débuts à Saint-Etienne il y a 10 ans, Christophe Galtier traîne derrière lui l'image d'un entraîneur prônant un jeu défensif, mais les bonnes performances lilloises de cette saison sont-elles liées à cette supposée philosophie de jeu ?
La statistique qui rétablit la vérité
C'est la moyenne de buts par match inscrits par le LOSC cette saison, quatrième meilleure moyenne de Ligue 1 et meilleure moyenne de Christophe Galtier depuis 10 ans qu'il entraîne dans l'élite.
Un an, jour pour jour, après avoir concédé un match nul (2-2) dans les derniers instants de leur match contre Guingamp, les positionnant à la place de barragiste, les joueurs de Christophe Galtier ont surclassé un PSG diminué, en s'imposant 5-1 au stade Pierre-Mauroy.
Ce dix-neuvième succès du LOSC en Ligue 1 souligne surtout la qualité offensive d'un effectif reconstruit l'été dernier et qui s'est développé au cours de la saison sous les ordres de l'ancien entraîneur de l'ASSE, emmené par un trio offensif ultra performant : Jonathan Bamba, Jonathan Ikoné et Nicolas Pépé.
Parmi les cinq grands championnats européens, Lille est la deuxième équipe a avoir marqué le plus de buts sur contre-attaque (9), derrière Paris, premier de ce comparatif. Avec 54 buts les Dogues sont également la troisième meilleure attaque de Ligue 1 (à une unité de Lyon et Strasbourg deuxièmes ex-aequo), et inscrivent en moyenne 1,97 point par match cette saison. Considéré par beaucoup comme un entraîneur défensif, Galtier met surtout à mal les défenses adverses.
Pourtant Lille, deuxième meilleure défense du championnat (28 buts encaissés), est la seule équipe de Ligue 1 à ne jamais avoir encaissé plus de 2 buts dans un match de championnat cette saison (seuls Getafe et Valence font aussi bien dans les cinq grands championnats). Interrogé l'an dernier sur cette réputation qui le suit depuis ses années stéphanoises, le coach lillois réfutait ce qualificatif, chiffres à l'appui. «Avec Saint-Étienne, sur les cinq premières saisons, c'est 8e attaque, 6e, 3e, 3e, 5e (...) C'est pas mal, pour un entraîneur soi-disant défensif.»
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :