Laborde souhaite franchir un cap à Fréjus (L'Equipe)

Laborde : «Le but est de grandir»

Prêté un an par les Girondins de Bordeaux à Fréjus-Saint-Raphaël, Gaëtan Laborde va découvrir le National avec l'ambition de «passer un cap». Vainqueur de la Coupe Gambardella en mai dernier, le milieu offensif de 19 ans, qui n'a jamais évolué plus haut que le CFA, espère décrocher la montée en Ligue 2 à l'issue de l'exercice.

«Gaëtan, vous venez d’être prêté pour la saison à Fréjus-Saint-Raphaël, un bon moyen pour vous de poursuivre votre apprentissage avec la découverte du National…
C’est parfait, je suis vraiment content, tout le monde m’a très bien accueilli à mon arrivée. Le niveau est très bon en National, il faut avoir un gros mental. En venant ici, le but est clairement de grandir et de franchir de nouveaux paliers. Je suis persuadé qu’un entraîneur comme Michel Estevan pourra me permettre de passer un cap.

Avec huit buts en 22 matches de CFA et une victoire en Coupe Gambardella contre Sedan (1-0), où vous inscrivez l’unique réalisation de votre équipe en finale, comment jugez-vous votre dernière saison en Aquitaine ?
C’était un bon exercice, j’ai réalisé la moitié de la saison avec la CFA, où j’ai mis huit buts, et l’autre avec les U19, en Gambardella, où j’ai également marqué à huit reprises. Nous remportons le trophée à l’arrivée, c’était vraiment une très bonne saison.
   
Vous avez effectué vos premiers pas sous le maillot de l’Etoile jeudi, face à la réserve de Montpellier (2-1), en amical. Vos débuts se sont-ils bien passés ?
Je m’étais entraîné pour la première fois le matin même avec l’équipe ! J’ai joué toute la deuxième mi-temps, cela s’est plutôt bien déroulé. J’ai fait mon match même si je n’ai pas encore les jambes. Le club a trois semaines de préparation derrière alors que moi, je n’en ai qu’une. Mais j’étais satisfait de ma prestation.

«Les U19 peuvent aller au bout dans ce Championnat d'Europe»

Le club a manqué de peu la montée en Ligue 2 il y a deux mois, sentez-vous que le groupe est parvenu à tourner la page ?
Les joueurs qui sont restés en parlent un peu. Après, l’effectif a pas mal évolué, il y a eu beaucoup de départs et d’arrivées à l’intersaison. Nous avons un bon groupe cette année, nous allons donc essayer de faire encore mieux pour pouvoir monter en Ligue 2.

Vous aviez décroché votre première sélection en équipe de France U19 au mois de juin face à la Bosnie-Herzégovine (1-0), en qualifications pour l’Euro, mais vous n’avez pas été retenu pour disputer la phase finale…
J’étais surpris d’être dans la sélection pour cette rencontre devant la Bosnie-Herzégovine. Je me suis donné à fond et le sélectionneur (Francis Smerecki, ndlr) m’a fait confiance sur un match. Par la suite, il a fait ses choix pour l’Euro et je ne suis pas là pour juger. L’équipe réalise un excellent parcours, nous avons une très belle génération avec des joueurs sérieux et concernés. C’est parfait pour le football français !

Les Bleuets jouent ce lundi leur demi-finale face à l’Espagne, comment voyez-vous cette rencontre ?
Ce sera une superbe confrontation qui va probablement se jouer sur des détails. Mais la France possède une formation capable d’aller au bout dans ce Championnat d’Europe.»

Propos recueillis par Clément LACORD