Vinicius Junior of Real Madrid laments during the spanish league, La Liga Santander, football match played between Real Madrid and Cadiz CF at Alfredo Di Stegfano stadium on October 17, 2020 in Madrid, Spain. (Oscar J. Barroso/Oscar J. Barroso / AFP7)
Le best of du «Big Fort»

Le Barça et le Real au tapis, la Juve cale, Manchester United au forceps

Retrouvez tout ce qu'il s'est passé ce samedi en Angleterre, en Allemagne, en Espagne et en Italie. Avec notamment la défaite des géants espagnols et une Juve qui n'avance pas.

Premier League

Manchester United sur le gong
On les avait laissé avant la trêve internationale sur une lourde défaite face aux Spurs de Tottenham (6-1). Contre Newcastle, les Red Devils avaient donc à cœur de réagir et de décoller au classement, eux qui ne comptaient que trois points au compteur. Mission réussie pour les hommes d'Ole Gunnar Solskjaer (victoire 4-1), mais que ce fut compliqué ! Face à des Magpies quasiment inoffensifs mais bien regroupés en défense, les Mancuniens ont longtemps buté sur un grand Karl Darlow. Habituel numéro 2, le portier anglais a profité de l'absence de Martin Dubravka pour se montrer, et de quelle manière ! Huit arrêts au total dont un sur un penalty de Bruno Fernandes (58e), on a longtemps pensé que ce serait lui le véritable héros de la partie. Mais le gardien a été contraint de s'incliner à trois reprises dans les toutes dernières minutes après de multiples tentatives des coéquipiers de Paul Pogba (26 tirs tentés). Bruno Fernandes délivrait ainsi les siens (1-2, 86e) avant que Aaron Wan-Bissaka (1-3, 90e) et Marcus Rashford (1-4, 90+6) ne viennent parachever le score. Avant cela, United n'aura pas rassuré sur sa capacité à faire le jeu, Bruno Fernandes et consorts apparaissant beaucoup trop brouillons dans la construction. Très vite menés sur un but contre son camp de Luke Shaw (1-0, 2e), les pensionnaires d'Old Trafford avaient vite réagi sur un coup de casque de Harry Maguire (1-1, 23e). Un succès à l'arrachée certes, mais qui fait du bien au moral en vue du déplacement au Parc des Princes mardi soir pour affronter le Paris Saint-Germain en Ligue des champions

Les résultats de la 5e journée
Everton 2-2 Liverpool
Chelsea 3-3 Southampton
Manchester City 1-0 Arsenal
Newcastle 1-4 Manchester United

Dimanche
Sheiffield - Fulham
Crystal Palace - Brighton
Tottenham - West Ham
Leicester - Aston Villa

Lundi
West Bromwich - Burnley
Leeds - Wolverhampton

- Le classement du Championnat d'Angleterre

Voir aussi :
Des buts mais pas de vainqueur entre Everton et Liverpool
Les notes du derby

Bundesliga

Le Bayern déroule à Bielefeld
Il n'y aura pas vraiment eu de match ce samedi. Avec ses quatre français sur le terrain, Pavard, Hernandez, Tolisso et Coman, le Bayern Munich a largement surclassé le promu de Bielefeld dans son enceinte. Très vite bien entrés dans leur match, les Bavarois ont logiquement ouvert le score grâce à Muller, bien aidé par la défense adverse (1-0, 8e). Après avoir continué leur domination, les Munichois, grâce à une belle frappe de Lewandowski à l'entrée de la surface, ont fait le break (2-0, 26e). Le Polonais s'est même offert un doublé avant la mi-temps, bien servi par Muller (3-0, 45e+1). Muller passeur, puis buteur. Au retour des vestiaires, l'international allemand a repris à bout portant une reprise de Lewandowski, avec l'aide de la transversale (4-0, 51e). La réduction du score de Doan (4-1, 58e) n'enlèvera rien au récital des Bavarois. À noter également l'exclusion de Tolisso, en fin de match, à la suite d'un bien en retard sur Klos. Prochain rendez-vous pour les Bavarois ? Contre l'Atlético Madrid, en Ligue des Champions, ce mercredi.

Les résultats de la 4e journée
Mayence 0-1 Leverkusen
Augsbourg 0-2 Leipzig
Hertha Berlin 0-2 Stuttgart
Fribourg 1-1 Werder Brême
Hoffenheim 0-1 Dortmund
Beilefield 1-4 Bayern
Mönchengladbach 1-1 Wolfsburg

Dimanche
Cologne - Francfort
Schalke - Union Berlin

- Le classement de la Bundesliga

Liga

Le Real sans idée
Un de chute pour le Real Madrid cette saison en Liga. Après une entame efficace à défaut d'être très spectaculaire, les Merengue sont tombés à la surprise générale à domicile. Et face au promu Cadix, qui est venu gratter trois points dans la capitale. Grâce surtout à un premier acte très intéressant, où les visiteurs ont dominé et ont été récompensés. Car après un sauvetage sur la ligne de Ramos (2e), Lozano, international du Honduras, est venu battre Courtois au quart d'heure de jeu sur une subtile remise de la tête de l'expérimenté Negredo. Pas vraiment vaillant sur sa sortie, Courtois se ratait juste avant la pause et Lozano, encore lui, manquait le break. Un tournant ? Pas vraiment. Malgré quatre changements de Zidane au retour des vestiaires, avec notamment la blessure de Ramos, rien n'y faisait. Ce Real manquait clairement d'idées... Benzema touchait bien la barre (80e), mais le couperet tombait : première défaite à domicile en Liga depuis mai 2019. Pour Cadix (une seule défaite depuis le début de la saison), c'est aussi le résultat d'une entame de Championnat plus qu'encourageante.
 
Les résultats de la 6e journée
Grenade 1-0 Séville FC
Celta Vigo 0-2 Atlético de Madrid
Real Madrid 0-1 Cadix
Getafe 1-0 Barcelone

Dimanche
Eibar - Osasuna
Athletic Bilbao - Levante
Villarreal - Valence
Alavés - Elche
Huesca - Valladolid
Betis Séville - Real Sociedad

Voir aussi :
- Le Barça tombe à Getafe

Serie A

La Juve cale encore
Les Bianconeri ont du mal en ce début de saison. Après un nul obtenu sur la pelouse de la Roma (2-2) et un match gagné sur tapis vert contre Naples, les hommes d'Andrea Pirlo n'ont pas réussi à se défaire de Crotone ce samedi, tout juste promu en Serie A. Sans Ronaldo, absent en raison d'un test positif au Covid-19, la Juventus a très vite encaissé l'ouverture du score sur un penalty concédé par Bonucci et transformé par Simy (1-0, 12e). Les Juventini ont bien réagi après avoir encaissé ce but et ont rapidement égalisé grâce à Morata, qui s'est offert son premier but avec la Juve cette saison (1-1, 21e). Mais après, il ne s'est plus rien passé. Les Turinois sont retombés dans leurs travers, n'ont pas réussi à trouver de solution et Crotone aurait même pu prendre l'avantage sur deux belles occasions de Cigarini (55e, 71e). Réduite à dix après l'exclusion de Chiesa (60e), la Juve s'est finalement réveillée en fin de match et pensait avoir pris l'avantage à la suite d'un doublé de Morata (76e), mais le but de l'Espagnol sera finalement refusé par le VAR, pour une position de hors-jeu à quelques millimètres. Un match nul qui n'arrange pas Pirlo et ses hommes, mais les Bianconeri ne pouvaient pas vraiment espérer mieux. Avec 8 points en 4 journées, la Juventus pointe à la 4e place de Serie A avant son déplacement à Kiev en Ligue des champions, mardi.

Les résultats de la 4e journée
Naples 4-1 Atalanta
Sampdoria 3-0 Lazio
Inter 1-2 Milan
Crotone 1-1 Juventus

Demain
Bologne - Sassuolo
Torino - Cagliari
La Spezia - Fiorentina
Udinese - Parme
AS Rome - Benevento

Lundi
Hellas Vérone - Genoa

- Le classement de la Serie A

Voir aussi :
- Le Milan s'offre le derby
- Les notes du derby della Madonnina
- Le Napoli et Osimhen giflent l'Atalanta


T.C., B.D. et S.Z.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Heraclite 18 oct. à 11:31

Le délire augmente un peu plus chaque jour. Contrairement a Rensenbrink je ne parlerai pas de vent qui souffle (bon ou mauvais) mais de repères qui se perdent permettant ainsi l'apparition d'improbables. Mais ce n'est qu'une simple question de point de vue, mon caractère misanthrope me joue souvent des tours.

RensenbrinkRIP 18 oct. à 1:38

Très sympa ce vent de fraîcheur qui souffle sur les 4 grands championnats étrangers: Everton en tête en Angleterre qui nous refait le coup de 1985, RB Leipzig en Allemagne qui vise la nouveauté, l’AC Milan en Italie qui se croit en 1988 sous les ordres de Sacchi et la Réal Sociedad qui prend la tête demain en cas de victoire au Betis pour nous rappeler 1982. Par contre, c’est un vent de folie en France avec Samuel Paty et le commissariat de Champigny. Ce vent-là me dégoûte.

ADS :