lemar (thomas) (J.Prevost/L'Equipe)
Bleus

Le baromètre de l'équipe de France : Lacazette et Giroud buteurs, Lemar et Rabiot en difficulté

À moins d'un mois de l'annonce de la liste officielle des 23 de Didier Deschamps pour la Coupe du monde, les prétendants doivent convaincre le sélectionneur dans leurs clubs respectifs. FF.fr vous propose son baromètre des Bleus avec des Français au top, et d'autres avec moins de réussite.

En hausse

Alphonse Areola
Si le Paris Saint-Germain n'a pas concédé de buts dimanche soir à Bordeaux (1-0), il le doit en grande partie à son gardien. Alphonse Areola a livré une prestation très solide au Matmut-Atlantique face à une équipe bordelaise entreprenante. Il a multiplié les arrêts, parfois même spectaculaires, à l'image de celui réalisé sur la tête de Pablo (74e). Areola a envoyé un message au PSG, qui serait à la recherche d'un nouveau gardien pour la saison prochaine, mais aussi à Didier Deschamps à moins de deux mois du Mondial. Le Parisien est prêt à tenir sa place dans la hiérarchie derrière Hugo Lloris et Steve Mandanda, et pourquoi pas dépanner dans les cages en cas de forfaits...

Areola, numéro 1 au PSG la saison prochaine ?
Olivier Giroud
Olivier Giroud apprécie décidément Southampton. Après avoir claqué un doublé le week-end précédent contre les Saints (3-2) alors qu'il était entré sur le terrain à l'heure de jeu, l'attaquant s'est encore régalé dimanche. Chelsea retrouvait Southampton en demi-finales de la FA Cup (2-0) à Wembley et l'international français était cette fois titulaire. Il a encore une fois montré la voie à son équipe après la pause avec un but spectaculaire : un slalom incroyable au milieu de cinq joueurs adverses dans la surface de réparation avant de marquer un quatrième but (en 12 matches) sous ses nouvelles couleurs. Il est sorti sous les ovations des supporters londoniens (80e). Giroud semble avoir trouvé sa place dans son nouveau club et ne devrait pas quitter le maillot bleu cet été.

Lire : tout ce qu'il faut retenir de dimanche en Europe
 
Alexandre Lacazette
Du côté d'Arsenal, Alexandre Lacazette a fait parler ses qualités de buteur. Il avait déjà marqué contre Newcastle (1-2) la semaine dernière, il a récidivé dimanche avec un doublé face à West Ham (4-1). Il a attendu l'entrée de Pierre-Emerick Aubameyang pour s'illustrer deux fois en quatre minutes (85e et 89e). Un retour gagnant pour l'ancien Lyonnais qui avait été écarté des terrains pendant six semaines après une blessure au genou en février. «Ces deux buts me font beaucoup de bien, autant que de finir un match. J'ai besoin d'enchaîner», a-t-il expliqué après le match. Avec six buts en six rencontres ce mois-ci, Lacazette sait qu'il a probablement sa carte à jouer à l'approche de la Coupe du monde.

En baisse

Thomas Lemar
Les semaines se suivent et se ressemblent pour Thomas Lemar. Après avoir flambé, le Monégasque vit une saison assez compliquée, entre blessures et mauvaises performances. Comme toute son équipe, il a totalement sombré à Guingamp (1-3) samedi soir, au point d'être crédité d'une note de 2 par FF. Depuis plusieurs semaines, Lemar semble incapable de faire la différence, ni par ses passes, ni par ses dribbles. Au Roudourou, il n'a eu aucune influence sur le jeu de son équipe, comme lors de ses dernières sorties contre le PSG en finale de Coupe de la Ligue (0-3) ou en Championnat (1-7). S'il avait brillé en première période contre la Colombie avec les Bleus (2-3), il vit une traversée du désert inquiétante depuis le dernier rassemblement. Sa place dans les 23 est loin d'être assurée, surtout vue la forme de Dimitri Payet.
Adrien Rabiot
Lui aussi n'est pas à la hauteur depuis quelques temps. Le très prometteur Adrien Rabiot déçoit du côté du PSG, comme à Bordeaux dimanche soir (1-0). Aligné au poste de sentinelle, qu'il n'affectionne pas particulièrement, il a livré une prestation très moyenne malgré la victoire de son équipe. Comme lors de ses dernières apparitions en équipe de France, il s'est montré beaucoup trop nonchalant. À l'issue de la rencontre, Rabiot a sorti l'excuse de la chaleur, quelques mois après s'être plaint du froid en Bulgarie. Pas sûr que ces déclarations plaisent à Didier Deschamps, qui devrait aussi prendre en compte l'état d'esprit pour composer sa liste des 23.
Steven N'Zonzi
Steven N'Zonzi fait partie de ceux qui peuvent prétendre à une place parmi les six milieux de terrain qui seront appelés par Deschamps. Mais il n'a pas marqué des points ce week-end, autant sur le terrain qu'en dehors. Samedi soir, le FC Séville est totalement passé à côté de sa finale de Coupe face à Barcelone (0-5) et N'Zonzi n'a rien pu faire pour stopper la furia catalane.

Lire : le Barça s'est bien amusé face à Séville

Plus problématique, le joueur de vingt-neuf ans a provoqué le courroux des supporters sévillans pour être sorti en boîte de nuit après la rencontre. Dans une vidéo publiée sur la chaîne officielle du club, il s'est excusé auprès des fans. Après avoir connu ses deux premières sélections en novembre dernier, il n'avait pas été appelé lors du dernier rassemblement par Didier Deschamps.
Réagissez à cet article
500 caractères max