Robert Lewandowski marque ici le premier but du Bayern Munich. () Reuters
Ligue des Champions

Le Bayern Munich, accroché par l'Ajax Amsterdam, assure la première place de son groupe en Ligue des champions

Le Bayern Munich a mené 1-0, puis a été mené 1-2 et a mené 3-2 sur la pelouse de l'Ajax Amsterdam, avant d'être rejoint (3-3), mais termine quand même premier de son groupe devant l'équipe néerlandaise.

Le match : 3-3

Parti fort, en particulier sous l'impulsion du virevoltant Serge Gnabry, menaçant à trois reprises d'entrée (2e, 9e, 12e), le Bayern a logiquement assez vite pris les devants. C'est justement le jeune attaquant international allemand (29 ans, cinq sélections, quatre buts) qui servait parfaitement Lewandowski, chirurgical du pied droit (0-1, 13e). Les Bavarois ont ensuite eu des balles de break, par Ribéry (25e) et surtout Lewandowski, mis en échec par une parade réflexe de Onana (27e).
Le film du match
Très timide offensivement en première période, malgré des escarmouches de Van de Beek (3e, 26e), Ziyech (17e) et Blind (19e), l'Ajax a haussé le rythme après la pause et a logiquement égalisé par Tadic, servi par Van de Beek au terme d'une superbe action (61e). Mais l'élan néerlandais a vite été enrayé par le Bayern, avec une tête à bout portant de Lewandowski, sortie miraculeusement par Onana (66e), et surtout par l'expulsion logique de Wöber, auteur d'un tacle dangereux sur la cheville de Goretzka (68e).
Les Bavarois n'ont toutefois pas profité longtemps de leur supériorité numérique puisque huit minutes plus tard, Müller a été tout aussi logiquement expulsé pour un hallucinant « high-kick » sur l'arrière de la tête de Tagliafico, recousu à l'agrafeuse (76e) ! Puis Boateng a fait trembler les fans du Bayern en maîtrisant mal un tacle sur Dolberg dans la surface, d'autant plus que Tadic s'est offert un doublé en transformant le penalty (82e). À ce moment-là, l'Ajax était premier du groupe.
Pour cinq petites minutes seulement. Car Tagliafico, sans doute encore sonné, a fauché Thiago Alcantara dans la surface et Lewandowski a transformé le penalty sans trembler (87e). Entré en jeu à la place de Ribéry (71e), effacé en seconde période, Kingsley Coman a même cru offrir la victoire au Bayern d'une superbe frappe enroulée du pied droit, soit son premier but en Ligue des champions cette saison (90e). Mais en se jetant, Tagliafico a arraché un nul, au bout du temps additionnel, finalement inutile pour l'Ajax car le Bayern termine bien premier du groupe E. Le match sera resté haletant jusqu'au bout.

Le joueur : Lewandowski, nettement meilleur buteur

Sur sa première occasion, l'attaquant international polonais (30 ans) a tranquillement inscrit du pied droit son septième but cette saison en C1, ce qui lui permettait d'en devenir, déjà, le seul meilleur buteur. Certes, il a ensuite manqué une énorme occasion (27e) puis a encore buté à deux reprises sur Onana (51e, 66e). Mais il a fait preuve du sang-froid nécessaire pour transformer le penalty du 2-2 (87e). Plus que jamais déterminant pour son équipe, il totalise donc déjà huit buts en Ligue des champions et 21 en autant de matches toutes compétitions confondues cette saison. Un vrai et implacable métronome.
En ayant disputé face à l'Ajax Amsterdam son 105e match de Ligue des champions, le milieu offensif Thomas Müller a égalé le record détenu jusqu'alors sous le maillot du Bayern Munich par Philipp Lahm. Il n'a d'ailleurs pas terminé la rencontre, logiquement expulsé pour un geste dangereux sur Tagliafico (76e).
Dans l'autre rencontre du groupe E, le Benfica s'est imposé sur sa pelouse 1-0 face à l'AEK Athènes, grâce à un superbe coup franc direct de Grimaldo en fin de match (88e). Un succès sans conséquence pour les Lisboètes, déjà assurés d'être reversés en Ligue Europa. L'AEK termine sa campagne européenne avec six défaites en autant de rencontres.
Réagissez à cet article
500 caractères max