lenglet (clement) (A.Reau/L'Equipe)
Bleus

Le best-of de la conférence de presse de Clément Lenglet

En très peu de temps, Clément Lenglet s'est fait une place de choix en équipe de France. Griezmann, Umtiti, Messi ou le Ballon d'Or FF, le défenseur du Barça a répondu à toutes les questions. Moments choisis.

Sa progression avec les Bleus

«J'ai cette sensation d'avoir progressé. Jouer des matches internationaux, ça apporte énormément d'expérience, surtout que je n'ai pas joué trop de matches de très très haut niveau jusqu'à présent. Il y a la Ligue des champions, bien sûr, mais les matches internationaux c'est une intensité et une pression particulières. M'entraîner avec de tels joueurs, ça m'apporte énormément aussi. Ce n'est que du positif.»

Son intégration en équipe de France

«Je me sens très très bien. Il y a une superbe entente dans le groupe, on se sent à l'aise très rapidement. Et ça aide forcément à être performant, à l'entraînement et sur le terrain.»

Les leaders du groupe en l'absence de Lloris, Pogba ou Matuidi

«Ce sont les joueurs qui sont là depuis longtemps. Olivier (Giroud) est capable de prendre la parole, et il le fait très bien.  Antoine (Griezmann) aussi, et il aime échanger pendant les matches. Il y a pas mal de leaders dans cette équipe.»

La différence entre jouer avec Lloris ou avec Mandanda

«Ce n'est pas simple de s'intégrer dans un club comme le Barça. Il y a des joueurs en place, qui ont un vécu ensemble, mais aussi une manière de jouer très particulière avec un jeu de position.»
«Ce sont deux gardiens qui ont énormément d'expérience, et un gros vécu en équipe de France. Ils parlent beaucoup sur le terrain, et ils m'aident tous les deux. Quand on débute en sélection, ça fait toujours du bien qu'on nous parle. Ils ont des profils différents mais de très grandes qualités et font du bien à l'équipe de France.»

Le Griezmann du Barça et celui des Bleus

«Il prend énormément de plaisir quand il vient en sélection. Il est là depuis pas mal de temps, il a vécu plusieurs compétitions internationales, et il en a gagné une très très belle. Forcément, il a ses repères ici, il a une histoire très forte avec les Bleus. On le voit très heureux, mais il l'est aussi à Barcelone, il a sourire aussi là-bas.»

Le positionnement de Griezmann avec le Barça

«En équipe de France, il tourne un peu autour de l'attaquant, c'est peut-être plus facile pour lui de se procurer des occasions, surtout vu son sens du jeu, son flair sur le terrain. Il peut aussi jouer les deuxièmes ballons, arriver lancé. Quand on est sur le côté, on part de plus loin, et c'est plus difficile de s'en procurer. Mais dans tous les cas, il travaille, il a cette super mentalité, et il aide les deux équipes.»

La difficulté de s'intégrer au Barça

«Ce n'est pas simple de s'intégrer dans un club comme le Barça. Il y a des joueurs en place, qui ont un vécu ensemble, mais aussi une manière de jouer très particulière avec un jeu de position. Antoine n'y était pas habitué. Il faut vraiment un temps d'adaptation pour se sentir bien sur le terrain et pouvoir performer de la meilleure façon possible. Au Barça, on essaye de récupérer le ballon le plus haut possible, au prix d'efforts très intenses, sur 20-30 mètres, alors qu'à l'Atlético il partait de beaucoup plus bas. Il faut du temps pour assimiler ces choses, et physiquement, ce ne sont pas les mêmes efforts. Il faut être prêt mentalement. Antoine le travaille à l'entraînement et l'applique en match. Ça ira de mieux en mieux, j'en suis persuadé.»

Le comportement de Lionel Messi

«C'est quelqu'un de très calme, posé, naturel. Ce n'est pas lui qui va venir nous réprimander quand on fait des erreurs. Il est très simple, nous laisse jouer. Avec Antoine, ça s'est passé de la même façon. Petit à petit, la relation se fait et on peut parler de plein de choses avec lui. Il nous aide beaucoup au quotidien.»

La situation de Samuel Umtiti

«On a besoin d'un Ousmane régulier, qui peut enchaîner les rencontres et nous permettre de changer le cours des matches.»
«Il revient de blessure et a joué ce week-end. Il a été très bon, et ça me fait vraiment plaisir. C'est normal qu'il y ait un roulement et que tout le monde puisse jouer, même si en tant que compétiteur j'aurais préféré être sur le terrain que sur le banc. Concernant son absence en équipe de France, on en a un peu discuté. Il aime beaucoup la sélection, il adore y venir, malheureusement il a eu ces quelques pépins physiques qui l'ont empêché d'enchaîner. Mais il va travailler et tout faire pour revenir le plus vite possible.»

Celle d'Ousmane Dembélé

«Il ne lâche rien, il travaille beaucoup. Malheureusement, il a eu pas mal de pépins qui l'ont freiné. Ça l'a empêché d'enchaîner. Mais c'est un joueur qui a énormément de talent, et sa place dans le vestiaire est très bonne, les joueurs l'aiment beaucoup, c'est quelqu'un de très marrant. Il s'est blessé trop souvent, et on a besoin d'un Ousmane régulier, qui peut enchaîner les rencontres et nous permettre de changer le cours des matches, parce qu'il a le talent pour le faire, par sa vitesse ou sa qualité technique. Maintenant il est revenu et bien revenu. J'espère qu'il n'aura pas de pépins. Le club travaille pour qu'il n'y ait pas de rechute.» 

Le potentiel des Bleus aux yeux des joueurs étrangers

«On sent que la France est une sélection respectée, avec beaucoup de jeunes talents. Ceux qui sont sélectionnés, bien sûr, mais aussi certains qui ne le sont pas encore. L'équipe de France a une belle image hors de nos frontières.»

Le Ballon d'Or FF

«C'est un sujet important au Barça, parce qu'il a concerné Léo (Messi) assez souvent. Le Ballon d'Or donne beaucoup de visibilité au club et au joueur. Avec la saison qu'il a faite, Messi postule forcément pour la victoire. On espère tous qu'il le remportera. Après, il y a d'autres joueurs qui ont fait une très belle saison aussi, et ce n'est pas nous qui votons...»

Ce qu'il pense de Deschamps

«Cent sélections à la tête des Bleus, ce n'est pas donné à tout le monde. Ça prouve sa régularité et son niveau de performance. Il a une grande expérience en tant que joueur et sait la retransmettre en tant qu'entraîneur. Il dégage de la sérénité mais il est aussi très exigeant, notamment au niveau tactique ou de la concentration. Il fait un travail de grande qualité, au niveau des résultats mais aussi de l'ambiance qu'il arrive à mettre dans le groupe.»
Bruno Rodrigues
Réagissez à cet article
500 caractères max
leon7-3 13 nov. à 14:47

Un saint ce lenglet

ADS :