Ousmane Dembélé a marqué son premier but avec Rennes contre Bordeaux. (AFP)
Ligue 1

Le cinq majeur qui va faire parler de lui

On en parle un peu et on va bientôt en parler beaucoup, et partout. Dembélé, Ghezzal, Roussillon, Cabot et Benzia ont tout pour marquer les esprits lors de la seconde partie de saison.

Ousmane Dembélé

Il pourrait être LA révélation de la saison. En dix apparitions, quatre buts et deux passes décisives dans l'élite, le jeune joueur du Stade Rennais (18 ans) a déjà conquis une grande partie des observateurs, convaincus d'assister à l'éclosion d'un crack. Sa palette offensive, mélange de vitesse, de dribbles, de provocations, d'accélérations et de feintes, est savoureuse. Et vraiment excitante. 

Rachid Ghezzal

Parfois, il suffit de peu de choses pour qu'une carrière décolle. Le jeune ailier (23 ans) est le grand gagnant de l'arrivée de Bruno Genesio sur le banc lyonnais. Positionné sur le flanc droit de l'attaque des Gones pour qu'il puisse rentrer sur son pied gauche, le natif de Décines a pu montrer toutes ses qualités mais il va désormais devoir varier son jeu pour surprendre les défenses adverses et s'imposer sur la durée.

Jérôme Roussillon

Pour sa deuxième saison en Ligue 1, la première sous le maillot de Montpellier, le joueur formé au FC Sochaux-Montbéliard démontre qu'il a franchi un palier. Très à l'aise sur son flanc gauche, qu'il soit aligné en défense ou un cran plus haut au milieu, Roussillon (23 ans) est un latéral moderne qui défend bien, va vite et apporte offensivement par ses courses et ses centres. Frédéric Hantz, lui aussi, comptera sur lui.

Jimmy Cabot

Il est convoité (par Lille, Reims, Saint-Étienne et Nantes notamment) et ne sait toujours pas s'il finira la saison à Troyes. Mais il est quasiment certain qu'il terminera l'exercice en cours en Ligue 1 et c'est une bonne nouvelle. À l'aise techniquement et vif balle au pied, le joueur de poche de l'Estac (21 ans), recalé plus jeune par le centre de formation de Lyon, peut profiter des mois à venir pour confirmer sa montée en puissance.  

Yassine Benzia

Lorsqu'il est aligné en pointe, dans un rôle d'attaquant axial qu'il affectionne, le Lillois est souvent efficace. S'il se sent bien physiquement et si Frédéric Antonetti décide de lui faire confiance, l'ancien joueur lyonnais (21 ans) pourrait empiler les pions et atteindre la petite dizaine de buts rapidement (5 réalisations en L1 cette saison). Il en est capable, il doit désormais le prouver. - T.S.
Réagissez à cet article
500 caractères max
leverdict 28 janv. à 16:58

Koziello, non?

voir toutes les réactions