oxlade chamberlain (alex) brewster (rhian) (A.Mounic/L'Equipe)
Ligue des Champions

Le coefficient UEFA pour décider des qualifiés en Ligue des champions ?

Le flou règne autour du COVID-19. Et le foot n'est pas épargné. Reprendra ? Reprendra pas ? Beaucoup de questions mais très peu de réponses. Et les hypothèses évoquées ne devraient pas plaire à tout le monde concernant les Coupes d'Europe.

Ce mardi midi, l'UEFA s'est réunie et, selon L'Equipe, une décision a été actée. L'instance européenne aurait émis le souhait que les Championnats se finissent au plus tard le 3 août pour pouvoir jouer la Ligue des champions et la Ligue Europa pendant ce mois. Les finales se dérouleraient alors le 29 août pour la Ligue des champions, et le 27 août pour la petite sœur. L'UEFA précise que les pays ne pouvant terminer pour cette date devraient en justifier par écrit. Mais aucune sanction ne serait prévue pour autant. Des dates qui coïncident avec les récentes informations qui parcouraient la toile.

Paris, Lyon et Monaco qualifiés ?

Cependant, aujourd'hui, rien n'affirme que les Championnats vont reprendre. Et si cela n'aura a priori pas d'influence sur la fin des Coupes d'Europe, il y aura peut-être des retombées pour la saison prochaine. Face aux nombreuses hypothèses émises ces dernières semaines, La Repubblica avance un argument nouveau. Selon le média italien, en cas de saison blanche, ce ne sont pas les fédérations mais l'UEFA qui aurait la main sur les qualifiés pour la prochaine édition. Et dans ce cas, l'UEFA pourrait s'en remettre à son classement, basé sur les coefficients, pour choisir les qualifiés. Se pose alors la question suivante : quel coefficient ? Celui sur cinq ans ? Ou un autre plus actuel aménagé pour l'occasion ? La deuxième option paraît peu probable. Et dans le cas où la première était choisie, cela ferait jaser. Puisque les représentants français seraient Paris (7e), Lyon (17e) et Monaco (37e). Marseille (53e) irait en Ligue Europa, quand le Stade Rennais (104e) devrait jouer les tours préliminaires de C3, puisque devancé par Saint-Etienne (68e). Bref, un joyeux bazar qui va encore faire parler supporters, joueurs et dirigeants. Et ce n'est que le début.
Réagissez à cet article
500 caractères max
Heraclite 22 avr. à 9:21

Et c'est Aulas qui va être content. De plus ca va arranger les relations avec l'OM (lol). Bientôt en France l'OL va prendre la place du PSG en terme d'inimitie nationale.

Heraclite 22 avr. à 9:17

Attendons Jeudi. Avec la bombe qui vient d'éclater aux Pays-Bas, l'UEFA va certainement vouloir y aller de son coup de menton et s'imposer la ou ses prérogatives le lui permettent et marquer ainsi sa puissance et son pouvoir. Effectivement choisir de son fait les participants aux prochaines C1 et C3 quel que soit les décisions des ligues nationales en s'appuyant sur ses propres classements serait tout sauf étonnant.

RensenbrinkRIP 21 avr. à 22:16

Modifions légèrement une phrase célèbre de Lineker: ``Le football est un jeu qui se joue à onze contre onze, et à la fin, c'est Aulas qui gagne''. Bien triste nouvelle.

ADS :