Les Bleues disputeront le Mondial à domicile. (S. Boué/L'Équipe)
L1/L2

Le foot pro français va promouvoir le foot féminin

À l'occasion de la journée internationale des droits des femmes, le football professionnel (Ligue 1 et Ligue 2) va mettre en place des actions pour promouvoir le football féminin.

À trois mois du coup d'envoi de la Coupe du monde féminine en France (7 juin-7 juillet) les clubs professionnels français s'engagent dans la promotion du football féminin. Ce week-end, en marge de la journée internationale des droits des femmes, les 28es journées de Ligue 1 et de Ligue 2 vont servir à symboliser « l'engagement du monde professionnel masculin en direction du football féminin », selon Nathalie Boy de la Tour, la présidente de la LFP.
Parmi les 80 actions mises en place, les spectateurs des stades pourront voir un clip pour la promotion du Mondial diffusé sur les écrans géants des stades. Des jeunes filles tiendront les rôles d'« escorts kids » et de ramasseuses de balles durant les rencontres du week-end. Ettie, la mascotte de la Coupe du monde, sera également mise à contribution puisqu'elle sera présente sur plusieurs matches : Paris FC-Niort (vendredi 8 mars à 20 heures), Strasbourg Alsace-OL (samedi 9 mars à 17 heures), Monaco- Bordeaux (samedi 9 mars à 20 heures) et Rennes - Caen (dimanche 10 mars à 17 heures).

36 clubs pros ont une section féminine

À Dijon, c'est l'internationale Kenza Dali (22 sélections, 4 buts) qui donnera le coup d'envoi de la rencontre Dijon-Reims. Béziers (L2) qui reçoit Le Havre, vendredi (20 heures), donnera l'accès gratuitement à son stade aux femmes.
À ce jour, sur les 40 clubs professionnels, 36 possèdent une section féminine. « Les clubs professionnels sont de plus en plus nombreux à investir dans une section féminine, s'est quant à elle réjoui Brigitte Henriques, vice-présidente de la FFF. (L'organisation de la Coupe du monde) sera une étape de plus dans le développement de la pratique et doit servir de nouveau tremplin à tous les niveaux, amateur comme professionnel, pour devenir une nation de référence. »
Réagissez à cet article
500 caractères max
yog31 6 mars à 22:16

Les clubs de ligue font leur promo sur le foot féminin alors que les filles chez leurs jeunes de leurs propres clubs sont loin d être traitées comme les garçons des mêmes catégories: ex: déplacement lointain pour les filles avec voitures de parents ou bus payés par les parents et les garçons train ou avion payés par le club. Scandaleux et hypocrite

ADS :