Le Napoli de Carlo Ancelotti n'aura besoin que d'un nul, mardi à Liverpool, pour valider sa qualification en huitièmes de finale de Ligue des champions.  (Étienne Garnier/ L'Équipe) ((Étienne Garnier//L’Équipe))
Ligue Europa - huitièmes

Le meilleur et le pire tirages pour Rennes en huitièmes de finale de la Ligue Europa

Quel adversaire pour Rennes en huitièmes de finale de la Ligue Europa ? Réponse vendredi. Avant cela, FF.fr vous propose le meilleur et le pire tirages possibles pour les hommes de Julien Stéphan.

Les qualifiés pour les huitièmes de finale de Ligue Europa

Arsenal (ANG)
Dinamo Zagreb (CRO)
Eintracht Francfort (ALL)
Naples (ITA)
Red Bull Salzbourg (AUT)
Valence (ESP)
Villarreal (ESP)
Zénith Saint-Petersbourg (RUS)
Slavia Prague (RTC)
Inter Milan (ITA)
Chelsea (ANG)
Krasnodar (RUS)
Dynamo Kiev (UKR)
Benfica (POR)
Séville FC (ESP)
Rennes (FRA)

Le pire tirage possible : Naples

Avec un effectif taillé pour la Ligue des champions, Naples fait figure d'épouvantail en Ligue Europa. Avec l'expérience européenne de Carlo Ancelotti, les Napolitains ambitionnent de gagner la compétition. Ni plus ni moins. On ne souhaite pas aux Rennais de se rendre dans l'enfer du San Paolo. Ni le PSG, ni Liverpool ne sont parvenus à s'y imposer cette saison. Au niveau de l'effectif, c'est du lourd. Le roc Koulibaly dirige l'arrière-garde tandis que les feux follets Mertens et Insigne dynamitent l'attaque. Sortir Naples serait un authentique exploit. Un vrai de vrai.

Le meilleur tirage possible : Dinamo Zagreb

Attention, loin de nous la volonté de dénigrer le club croate. Très loin, même. Force est de constater que le plateau des huitièmes de finale est extrêmement relevé. Peu importe le tirage, la double confrontation sera difficile pour les hommes de Julien Stéphan. Néanmoins, face au Dinamo Zagreb, on imagine que l'affrontement pourrait être équilibré. En face, les Croates pointent largement en tête de leur Championnat national. En Europe, les hommes de Bjelica sont invaincus cette saison en finissant premiers de leur groupe (4 victoires et 2 nuls). En seizièmes de finale, les coéquipiers de Theophile-Catherine ont disposé du Viktoria Plzen après avoir perdu le match aller à l'extérieur (2-1) avant de s'imposer à domicile (3-0). En résumé, le Dinamo Zagreb serait un tirage difficile mais pas insurmontable.
Mehdi Elouar
Réagissez à cet article
500 caractères max
Loison 22 févr. à 12:02

Le Dynamo de KIEV ne serait pas si mal si les Rennais sont animés d'un sentiment de revanche, Kiev les ayant battu lors le la phase de pool .Vu leur niveau actuel les Bretons me semble capables de "remettre les pendules à l'heure"