boudjellal (mourad) (F. Faugère/L'Équipe)
National - SC Toulon

Le président du SC Toulon répond à Mourad Boudjellal et estime que son club « n'est pas à vendre »

Claude Joye réagit aux propos de Mourad Boudjellal, le président du RC Toulon (Top 14), qui s'est déclaré intéressé par le club de football varois.

La riposte n'a pas tardé. Actionnaire majoritaire du Sporting Club Toulon depuis 2011, Claude Joye a assuré ce mardi à l'AFP que « le club n'est pas à vendre. Financièrement, le club va bien, je ne tolère pas qu'on déstabilise le club. (Mourad Boudjellal) n'a pas annoncé ça quand on montait en N1 l'an dernier et qu'on était la seule équipe de France invaincue, il l'annonce quand on est la seule équipe qui n'a pas gagné un match... », regrettant que Mourad Boudjellal ait annoncé ses intentions par voie de presse, auprès de Var Matin mercredi dernier.
Il n'est jamais venu voir un match du Sporting
« Je suis prêt à le rencontrer », mais partager le pouvoir avec Boudjellal, « impossible » selon lui: « Je ne suis demandeur de rien, il n'est jamais venu voir un match du Sporting. »
Le président historique du RCT, qui a confirmé fin décembre son départ du club du Top 14 à la fin de la saison après l'avoir cédé à Bernard Lemaître, a estimé dans les colonnes de Var Matin : « Je veux construire quelque chose dès la saison prochaine pour enchaîner ensuite les montées. » Toulon, qui a enchaîné trois accessions en division supérieure sous le mandat de Claude Joye, est actuellement dernier de National (aucune victoire en 18 matches).
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :