Katoto a ouvert le score pour le PSG. ( Alexis Reau/ L'Equipe)
Ligue 1 (Femmes)

Le PSG remporte le derby face au PFC

Le PSG s'est imposé face au PFC (5-1) ce dimanche à Jean-Bouin dans le cadre de la 2e journée de D1.

La victoire du Paris Saint-Germain (1-0) face au FC Fleury, lors de la première journée, avait été poussive. Quinze jours plus tard, le PSG a signé un succès (5-1) beaucoup plus convaincant dans un autre derby francilien face au Paris FC.
Cette rencontre, disputée ce dimanche au stade Jean-Bouin, avait parfaitement débuté pour Karima Benameur, la gardienne du PFC. En quatre minutes, elle avait sauvé son équipe en repoussant trois tentatives de Marie-Antoinette Katoto (4e, 8e), l'attaquante du PSG.
Mais ce sont deux erreurs de l'internationale française (5 sélections) qui ont relancé le PSG. A la 14e minute, Benameur a manqué sa relance au pied devant Katoto qui s'est emparée du ballon, l'a dribblée et a marqué. Dépitée après cette première faute, la gardienne est de nouveau passée au travers en fin de mi-temps.

«Elle se relève, c'est une championne»

Sur une frappe de 25 mètres, plein axe, de la recrue chinoise Wang Shuang, Benameur a commis une grosse erreur de main et le ballon a de nouveau fini dans son but. On pouvait lire sur son visage toute sa détresse d'avoir plombé son équipe qui avait sorti la tête de l'eau après un début de match difficile. «Tout le monde a fait des erreurs techniques sur cette première période, a tempéré Pascal Gouzènes, son entraîneur, au micro de Canal+ Sport. Elle relève la tête, c'est une championne.»
Benameur a encaissé trois autres buts. A la 51e minute, Perle Morroni a débordé sur le côté gauche et a parfaitement servi Grace Geyoro seule dans les 16 mètres pour tromper la gardienne du PFC.

Les Parisiennes prêtes pour la Ligue des champions

Dans la foulée, Mathilde Bourdieu, entrée à la mi-temps à la place d'Inès Jaurena, a trouvé la barre transversale d'une frappe lointaine mais ce sont bien les joueuses d'Echouafni qui ont marqué le quatrième but de la partie par Kadi Diani dont la frappe, à l'entrée de la surface, a été contrée (59e). Paris a inscrit un cinquième but sur penalty à la suite d'une faute d'Estelle Cascarino sur Wang. Comme contre Fleury, Eve Périsset s'est chargée de le transformer.
Le PFC a tout de même sauvé l'honneur à la suite d'un but de Périsset contre son camp à dix minutes de la fin du temps réglementaire.
Comme Lyon, vainqueur de Soyaux (4-0) samedi, Paris s'est mis dans d'excellentes dispositions avant son entrée en lice en Ligue des champions mercredi sur le terrain des Autrichiennes de Sankt Polten.
Réagissez à cet article
500 caractères max