Romain Thomas, ''le Menhir'' du SCO depuis 2013 ; (B. Papon/L'Équipe)
Carnet de bord Thomas

Le quotidien de Romain Thomas (Angers) pendant le coronavirus, épisode 14 : « ''Koh-Lanta'', ça permet de s'évader un peu »

Épisode 14 du carnet de bord de Romain Thomas. Papa de Mila (3 ans et demi) et de Malone (né le 16 mars), le défenseur du SCO Angers raconte son quotidien pendant l'interruption de la Ligue 1 depuis le 14 mars, date à laquelle le gouvernement a annoncé la fermeture de tous les commerces non essentiels.

« La nuit, on essaie de caler les biberons à horaires fixes pour Malone. Ce petit bonhomme, je sens que ça va être un bon gaillard, parce qu'il a toujours faim (rires). C'est bon signe... Vendredi matin, on a un peu laissé de côté les exercices scolaires avec Mila. On a joué au Kapla, un jeu de construction où il faut empiler des petits morceaux de bois. On a fait une petite Tour Eiffel.
En fin de journée, j'ai fait la séance individuelle préparée par ''Ben'' Pickeu (le préparateur physique du SCO). J'ai commencé par le circuit de gainage, avant une petite sortie à pied : une mise en route à 11-12 km/h avec un peu de talons-fesses et montée de genoux, puis 3 x 5 minutes de 15/15 (15'' à fond, 15'' de récupération) où le cardio augmente rapidement, et un petit décrassage de 10 minutes pour rentrer à la maison et faire redescendre le rythme cardiaque. J'ai fini par un peu de jonglerie avec le ballon dans le jardin. C'est de la bonne fatigue, même si la situation est assez spéciale.
« J'ai l'impression d'être en préparation d'avant-saison, alors qu'en fait, on est dans le sprint final. Il reste 10 matches »
Le football est un sport d'équipe et là, on est tout le temps tout seul. Je pensais à ça quand je courais. J'ai l'impression d'être en préparation d'avant-saison, alors qu'en fait, on est dans le sprint final. Il reste 10 matches. C'est ça qui est fou. Ça donne envie de s'accrocher et de se battre pour les autres. J'ai hâte de retrouver le terrain et les séances d'entraînement collectif. Ce n'est pas une corvée d'aller au boulot, c'est une passion.
On ne va pas s'apitoyer sur notre sort, quand je pense au personnel soignant, notamment à ma belle-soeur, infirmière en région parisienne, qui est en première ligne pour lutter contre la pandémie.
J'ai vu que le gouvernement avait décidé de prolonger le confinement jusqu'au 15 avril. Je m'y attendais. Je me suis même mis en tête qu'il durerait jusque début mai. Comme tout le monde, j'ai hâte que ça se termine, mais pour que ça se termine, il faut vraiment que tout le monde reste confiné et respecte les recommandations. Peu importe le métier, la santé importe avant tout.
Le vendredi soir, pour se divertir, on aime bien regarder Koh-Lanta, ça permet de s'évader un peu. Je ne suis pas du tout télé-réalité mais j'aime bien ce programme car il y a de la compétition, un peu de malice et de la tactique aussi. Ce n'est pas forcément le plus sportif qui gagne. On en discute parfois avec ''Tom'' (Thomas) Mangani et Pierrick Capelle. On s'est déjà dit que ce pourrait être marrant d'y participer. L'esprit compétition, aventure, ça me plairait. En revanche, dormir en plein air entouré d'araignées et de serpents, je serais moins fan. J'ai besoin de mon petit confort... »
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :