blanc (laurent) (E.Garnier/L'Equipe)
à lire dans FF

Le sommaire du nouveau numéro, avec un entretien exclusif de Laurent Blanc

Il ne s'était pas exprimé, ou si peu, depuis son éviction du Paris-SG, il y a deux ans et demi. Le Président a choisi de reprendre la parole dans France Football à travers un long entretien où il n'a esquivé aucun sujet. Même ceux qui fâchent...

L'INVITÉ

Laurent Blanc : «Entraîner, c'est du bonheur pour moi»
Le Président a accordé plus de trois heures d'entretien à France Football. Son présent, son avenir, sa vision du métier d'entraîneur, le PSG, Rabiot, Verratti, Cavani, l'équipe de France, Deschamps... tout y est passé. Quelques extraits ? Sur sa situation actuelle : «J'ai eu de belles propositions qui auraient mérité plus d'attention de ma part.» Sur le PSG : «Il y a des grands clubs européens qui possèdent de l'avance sur Paris dans beaucoup de domaines». Sur le management : «La difficulté est de faire comprendre à deux, trois ou quatre joueurs au-dessus du lot qu'ils doivent se mettre au service du collectif».
La Une du nouveau numéro de FF.
La Une du nouveau numéro de FF.

REPORTAGE

Benjamin Pavard, le grand écart
Champion du monde et héros de l'été, le jeune défenseur des Bleus est aujourd'hui dernier de Bundesliga avec le Vfb Stuttgart. Une situation paradoxale, difficile à vivre, même si en Allemagne personne ne semble lui en vouloir. FF est allé voir sur place comment l'auteur du plus beau but du Mondial et son équipe luttaient pour le maintien. Karl-Heinz Förster, le meilleur défenseur de l'histoire du Vfb Stuttgart, ne blâme surtout pas le Français et lui donne même un conseil : «Plus un joueur gagne, plus il doit travailler».

TECHNIQUE

C'est devenu Montpellier Eros
Très austère l'an passé, le jeu du MHSC a gagné en maîtrise offensive et en deviendrait presque sexy. Plus séduisante grâce à l'apport de Mollet, Delort et Laborde, toujours aussi solide en défense, la formation de Michel Der Zakarian est bien installée sur le podium malgré sa défaite à Angers (0-1), ce week-end. Forcément, on se demande : comment cette équipe sans nom ronflant, sans immense talent individuel, peut-elle performer de la sorte ?

TOUR DU MONDE

Didier Drogba, clap de fin
L'icône de Chelsea et du football africain a probablement disputé la semaine passée le dernier match d'une riche carrière longue de deux décennies, une finale - perdue - de deuxième division américaine. Une façon de boucler la boucle, lui qui avait débuté sa carrière professionnelle en deuxième division française, il y a vingt ans, au Mans. A quarante ans révolus, et même s'il a laissé planer le doute, l'heure est sans doute venue de tourner la page pour celui qui est déjà actionnaire de son club de l'Arizona, le Phoenix Rising.

ET AUSSI...

- Les 10 icônes oubliées du foot africain.
- Equipe de France: le blues de l'automne.
- Gourvennec, quel chantier !
- Ces joueurs de Ligue 1 qui nous font penser à d'autres...
- Quand les jeunes Anglais font allemand deuxième langue.
- Jeux vidéo : des notes qui dénotent.
- Rétro Ballon d'Or: Igor Belanov (1986).
- Le tacle à retardement de Julien Cazarre.
Retrouvez le nouveau numéro de France Football dès mardi en kiosques ou ici en version numérique lundi à partir de 18h.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :