zidane (zinedine) (CREMEL BENJAMIN/L'Equipe)
à lire dans FF

Le sommaire du nouveau numéro de France Football avec Zinédine Zidane élu meilleur entraîneur français 2017

Pour son premier numéro de l'année, FF est allé à la rencontre de Zinédine Zidane après son élection de meilleur entraîneur français par le grand jury de France Football. Mais il a aussi interrogé Clément Grenier et Marvin Martin, deux revanchards parmi d'autres.

ENTRAINEUR FRANÇAIS 2017

Zidane, l'année où il est vraiment devenu entraîneur
Avec cinq trophées remportés en 2017, le vote a tourné au plébiscite. Le coach du Real Madrid a été élu meilleur entraîneur français pour la deuxième fois consécutive, loin devant Didier Deschamps et Bruno Genesio. Mais s'il a beaucoup gagné, il a aussi été confronté à des difficultés et à des critiques. Autant d'événements dont il se nourrit pour avancer et progresser. «Je me suis préparé et bien préparé pour ça, de même que je me suis préparé à ce que ce soit compliqué. Je ne suis donc pas surpris quand les choses fonctionnent un peu moins bien, je sais réagir. Aujourd'hui, oui, le danger est là, mais je ne vais pas changer». Des confidences passionnantes à un peu plus d'un mois du choc contre Paris. FF vous propose aussi de découvrir ceux qui forment sa garde rapprochée au Real.
La une de France Football du mardi 9 janvier.
La une de France Football du mardi 9 janvier.

DOSSIER

2018, à charge de revanche
Ils sortent d'une année blanche, difficile, infernale ou contrastée. Pour eux, 2018 doit être celle où ils retrouveront les terrains, un statut, un crédit ou le haut de l'affiche. Entre réalité et fiction, gaieté et dérision, FF a imaginé pour eux le meilleur et le pire des scénarios. De Hatem Ben Arfa à la goal-line technology, en passant par Ousmane Dembélé, Laurent Blanc, le duo Caïazzo-Romeyer, Antoine Griezmann, Christian Gourcuff, Dimitri Payet et même... Patrice Evra.

ENTRETIEN

Clément Grenier : «Je rebondirai, c'est certain»
Sur la touche à Lyon depuis le début de la saison, le milieu international n'a plus l'occasion d'exercer son métier. Libre en juin, il raconte cette période délicate dont il entend bien sortir renforcé. Frustré, certes, mais déterminé à redevenir footballeur. «J'aimerais montrer que je ne suis plus blessé, mais je ne le peux pas, dit-il. Ça fait deux ans et demi que je suis revenu d'une grosse blessure (une pubalgie). Depuis tout va bien, je suis à 100 %. Je m'entraîne aussi fort, aussi bien, j'en fais même plus parce que j'en ai besoin

RENCONTRE

Marvin Martin : «On m'en a demandé beaucoup trop»
Promis à une grande carrière dès ses débuts à Sochaux, comparé à Zidane alors qu'il marquait deux buts pour sa première sélection en équipe de France en juin 2011, le milieu rémois a enchaîné les blessures et les saisons tronquées avant de se relancer aujourd'hui en Ligue 2. «Il n'y a que Reims qui s'est intéressé à moi, nous a-t-il avoué. Pour mon ego, ç'a été dur. Je me suis posé des questions. Mais je me suis lancé. Je me suis dit qu'il fallait peut-être repartir à ce niveau pour revenir encore plus fort». L'ancien Lillois a mûri. Il n'y a qu'à l'écouter pour le comprendre.
Marvin Martin veut se refaire un nom à Reims. (F.Faugere/L'Equipe)
Marvin Martin veut se refaire un nom à Reims. (F.Faugere/L'Equipe)

ANALYSE

Diego Costa, comme s'il n'était jamais parti
Après six mois sans jouer suite à son conflit avec Antonio Conte à Chelsea et à l'interdiction de recruter de l'Atlético Madrid, Diego Costa a de nouveau revêtu le maillot des Colchoneros la semaine dernière. Un retour dans le club de son cœur déjà marqué par deux buts et une expulsion. Ça promet pour celui qui incarne à merveille l'ADN de l'Atlético et le style de jeu prôné par Diego Simeone.

ET AUSSI...

PORTRAIT
Laurent Nicollin, si proche, si différent

ECLAIRAGE
Arsenal, les grandes manoeuvres

LE GRAND DEBRIEF
Coupe de France, Icardi, Torino, Stoke City, Montella, Coutinho...

TOUR DU MONDE
Benoît Cheyrou, c'était bien, l'Amérique
Réagissez à cet article
500 caractères max