(L'Equipe)
à lire dans FF

Le sommaire du nouveau numéro de France Football spécial "champions du monde"

Après le sacre des Bleus face à la Croatie, FF propose cette semaine un numéro spécial "champions du monde" avec notamment un portrait de Paul Pogba.

Retrouvez le numéro spécial champions du monde de France Football en kiosques ou en version numérique ici.

DOSSIER

Des lendemains qui chantent
Contre la Croatie (4-2), l'équipe de France est allée chercher son deuxième titre de champion du monde en souffrant comme jamais durant le tournoi. Mais son bonheur collectif emporte tout et annonce peut-être d'autres conquêtes au vu de la jeunesse de ce groupe. Elle a tout l'avenir devant elle. Didier Deschamps, désormais l'égal de Mario Zagallo et Franz Beckenbauer, champions du monde comme joueur puis comme entraîneur, assure : «Je savais que c'était tous des compétiteurs, malgré leur jeune âge. Mais dans deux ans ou quatre ans, ils seront plus forts encore.» Si c'est DD qui le dit...

PORTRAIT

Paul Pogba, des paroles et des actes
Auteur d'une Coupe du monde pleine, ponctuée d'un but en finale, le milieu de terrain des Bleus a pris une nouvelle dimension et endossé le costume de leader. Il a préféré le sacrifice à l'artifice et accepté d'être un parmi onze, de donner pour recevoir, de s'occuper de l'équilibre de sa formation plutôt que de s'offrir en représentation. En Russie, Pogba est devenu un autre joueur et un autre homme. Récit d'une métamorphose.

BANC D'ESSAI

1998-2018, si proches mais si différents
Didier Deschamps est le trait d'union naturel entre les deux titres obtenus à vingt ans de distance. Mais, hormis quelques points communs, le comparatif entre les deux générations championnes du monde s'arrête à peu près là. La qualité individuelle entre les deux générations n'est pas la même, la maturité et l'expérience des joueurs sont différentes et les deux contextes n'ont rien à voir non plus. Et pourtant, les deux fois, c'est grâce à leur solidité défensive, leur force mentale et leur envie collective que les Bleus auront forgé leur destin.
La Une du nouveau numéro de FF. (L'Equipe)
La Une du nouveau numéro de FF. (L'Equipe)

BALLON D'OR

Le grand chambardement
La jeunesse triomphante, incarnée par l'équipe de France, aura été un des éléments majeurs de cette Coupe du monde, qui risque de bousculer la hiérarchie du Ballon d'Or, établie depuis dix ans. Certes, l'arrivée est encore lointaine mais la montagne a livré son verdict, et celui-ci indique, sinon le nom du vainqueur, du moins celui de deux grands perdants. Ils se nomment Messi et Neymar, autrement dit deux des trois premiers de la dernière édition. Ronaldo, lui, fait de la résistance. Griezmann et Mbappé peuvent rêver.

TECHNIQUE

Un Mondial en 4 leçons
La Coupe du monde a été d'un niveau technique moyen et n'a pas apporté de grandes nouveautés. En revanche, elle a mis en valeur les équipes qui dégageaient d'abord une vraie force collective. Et souligné comme jamais l'importance des coups de pied arrêtés dont le volume a doublé par rapport à 2014 et 2010.

ET AUSSI...

- Carnets de campagne russe. Brochettes, Miss France et Macron
- Le carnet de notes des Bleus
- Analyse. France-Argentine, les dix minutes où tout a basculé
- Croatie, tout près des étoiles
- Les chroniques de Hatem Ben Arfa et Yaya Touré
- Cristiano Ronaldo, les dessous de son transfert à la Juve
- Patrick Vieira: «Je vais tout faire pour être très bon
- Le portfolio du Mondial
- Le grand mercato
- Destins brisés: Matthias Sindelar
- Le tacle à retardement de Julien Cazarre
Réagissez à cet article
500 caractères max
florent02 18 juil. à 11:03

Le FF de cette semaine spécule déjà sur l'équipe qui défendra le titre en 2022. Je serais intéressé par le rappel de l'équipe prévue en 2014 après l'élimination par l'Allemagne ou même le rappel de l'équipe prévue en 2016 après la finale de l'Euro.Je suis sûr que, dans aucune des deux, on ne prévoyait MBappé ; au moins deux ou trois joueurs assurés d'aller en Russie n'y sont pas allés.On ne prévoit ni les dons du ciel ni les blessures de joueurs indispensables.

oskare68 17 juil. à 11:10

Il en fait trop Pogba.Regardez M'bappé..