OWEN(MICHAEL) (FEL/L'Equipe)
Ballon d'Or France Football 2017

Le Top 10 des plus jeunes nommés au Ballon d'Or France Football

Depuis 1995, rares sont les joueurs à avoir été nommés alors qu'ils n'avaient même pas vingt ans. Kylian Mbappé est de ceux-là. Âgé de dix-huit ans et neuf mois, le jeune Parisien détrône pour une poignée de jours Michel Owen et devient le plus jeune nommé depuis l'instauration des listes il y a vingt-deux ans.

1. Kylian Mbappé (2017) : 18 ans et neuf mois

Il devance Michael Owen de six petits jours. Né le 20 décembre (contre le 14 du même mois pour l'Anglais), Kylian Mbappé bat donc le record de précocité. Il n'a même pas 19 ans, et repousse toujours plus les limites. De là à être déjà placé très haut dans le classement final pour sa première ?

2. Michael Owen (1998) : 18 ans et neuf mois

Après un Mondial exceptionnel avec l'Angleterre, ponctué par ce but mythique contre l'Argentine, le jeune joueur de Liverpool est invité à la table du BO. Et il n'y fait pas figuration puisqu'il prend une jolie quatrième place. Derrière Zinédine Zidane, Davor Suker et Ronaldo, mais devant Rivaldo et Gabriel Batistuta.

3. Wayne Rooney (2004) : 19 ans

Il a longtemps été un phénomène de précocité. Au terme d'une année 2004 où il brille à l'Euro et où il est transféré d'Everton à Manchester United, Wayne Rooney figure dans la liste finale du BO. Il y prend une huitième place remarquée, juste derrière Pavel Nedved, mais devant Ricardo Carvalho et Ruud van Nistelrooy.

4. Ronaldo (1995) : 19 ans et un mois

Il est de la toute première liste. Arrivé en Europe l'année précédente, le Brésilien trouve très vite le chemin des filets avec le PSV Eindhoven. Il inscrit but sur but et intègre la sélection du BO. Au final, il n'arrachera que quatre petits points et finira 26e...loin derrière George Weah, vainqueur cette année-là.

5. Patrick Kluivert (1995) : 19 ans et quatre mois

La même promo que Ronaldo. Unique buteur de la finale de la Ligue des champions entre l'Ajax et le Milan dix-sept minutes après son entrée au milieu de la seconde période, Patrick Kluivert prend la cinquième place, en s'intercalant entre les Italiens Alessandro Del Piero et Gianfranco Zola.

6. Raul (1996) : 19 ans et cinq mois

Cette année-là, trois joueurs du Real Madrid honorent les couleurs merengue lors du Ballon d'Or FF : Davor Suker, Predrag Mijatovic, et le très jeune Raul Gonzalez Blanco. L'Espagnol se hisse à la 20e place d'une édition dominée par Matthias Sammer.
Quelques mois après avoir remporté la C1 et disputé sa première Coupe du monde, Lionel Messi est nommé pour le Ballon d'Or FF 2006. (L'Equipe)
Quelques mois après avoir remporté la C1 et disputé sa première Coupe du monde, Lionel Messi est nommé pour le Ballon d'Or FF 2006. (L'Equipe)

7. Lionel Messi (2006) : 19 ans et six mois

Alors qu'il a démarré sa carrière professionnelle avec les Blaugrana depuis à peine deux ans, Lionel Messi entre déjà dans la famille du Ballon d'Or. Il récolte déjà quelques voix (2 points) et prend la 20e place, à égalité avec des Juninho, John Terry, Luca Toni, Gianluca Zambrotta, Philipp Lahm ou encore David Villa.

8. Clarence Seedorf (1995) : 19 ans et sept mois

Dans une liste de 50 nommés, le Néerlandais ne récolte aucun point et se retrouve en fond de classe. Comme Didier Deschamps, Peter Schmeichel, Julio Cesar ou encore Christian Karembeu.

9. Cristiano Ronaldo (2004) : 19 ans et 10 mois

Finaliste de l'Euro chez lui, au Portugal, Cristiano Ronaldo est récompensé d'une présence dans la liste du Ballon d'Or. Il n'a pas encore 20 ans qu'il prend déjà la 12e place du classement, à égalité avec Milan Baros. Mais loin derrière Andreï Chevtchenko, lauréat devant Deco et Ronaldinho.

10. Javier Saviola (2002) : 19 ans et 11 mois

Ses dix-sept buts pour sa première saison au Barça, valent au jeune champion du monde U20 un ticket pour le BO. Il n'y récoltera aucun point et 2002 restera comme sa seule et unique sélection dans l'histoire du trophée.
Timothé Crépin

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
abertzale 11 oct. à 9:42

"à égalité avec des Juninho, John Terry, Luca Toni, Gianluca Zambrotta, Philipp Lahm ou encore David Villa." Mince ! En 2006 y avait pas un seul bon joueur ?