Portugal - Racisme

Le Vitoria Guimaraes ouvre une enquête après les insultes racistes qui ont visé Moussa Marega (Porto)

Le club portugais, qui a condamné les insultes racistes de ses supporters, a décidé d'ouvrir une enquête.

L'affaire Moussa Marega se poursuit. Cible d'insultes racistes et de cris de singe, dimanche face au Vitoria Guimaraes (2-1), l'attaquant franco-malien de Porto avait quitté le terrain, ce qui a provoqué une prise de conscience au Portugal. Dans la foulée, le Vitoria Guimaraes, où Moussa Marega a évolué (2016-2017), a annoncé qu'il allait ouvrir une enquête. Et d'ajouter qu'il voulait « censurer toute manifestation de violence, racisme ou intolérance ».
Dans un communiqué publié lundi, le club portugais, qui a condamné les insultes racistes et les cris de singe, a également posté une vidéo dénonçant le racisme.

Gullit : «Marega aurait dû être soutenu par ses coéquipiers»

Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :