Cvetinovic a égalisé dans le temps additionnel. (R.Martin/L'Equipe)
Ligue 2

Lens arrache un match nul contre Valenciennes

Au bout du temps additionnel, le défenseur serbe Dusan Cvetinovic a permis à Lens d'arracher un match nul (1-1) contre Valenciennes samedi. Le Racing reste 16e.

Le match : 1-1

En égalisant dans le temps additionnel, les Lensois se sont sûrement éviter une valse de sifflets mais pour autant les questions sont encore nombreuses après ce match nul dans le derby face à Valenciennes. Bousculés à Lorient la semaine dernière, avec au bout un point miraculeux, les joueurs d'Eric Sikora ont certes montré un autre visage mais il en fallait beaucoup plus pour espérer arracher une victoire qui les fuit depuis cinq rencontres. Même si l'arrivée dans le Nord de Walid Mesloub fait un bien énorme au Racing pour la conservation du ballon, il manque une ligne directrice, un fil conducteur. Les Lensois sont apparus brouillons, ont multiplié les mauvais choix dans l'avant-dernière ou la dernière passe.

Les Lensois n'ont pas su répondre au choix tactique adverse de leur laisser le ballon. Il se sont souvent précipités, laissant à Valenciennes des ballons précieux. C'est sur l'un d'eux, alors qu'aucun Lensois ne contestait le porteur du ballon, que Loris Néry centrait tranquillement vers Sloan Privat. Le nouvel attaquant de VA ouvrait le score avec un brin de réussite puisque sur son premier coup de tête, Vachoux détournait à bout portant le ballon sur... la tête de Privat pour l'ouverture du score, juste avant la mi-temps (0-1, 44e).

Au retour des vestiaires, on a longtemps attendu une réaction, une forme de rébellion chez les Lensois mais c'est une équipe apathique, sans vie et sans idées qui aura traversé la seconde période. Seules une frappe de Chantôme sur l'arête des buts de Perquis (58e), en position de hors-jeu non signalée, et une autre de Mesloub, bien détournée par le gardien valenciennois (79e), auront fait monter un brin d'enthousiasme chez les supporters lensois, sûrement accablés. Il aura fallu un petit miracle pour que les coéquipiers d'Abdallah Zoubir, encore sur le banc au coup d'envoi et entré dans le dernier quart d'heure, réussissent à égaliser. Un corner tiré sans conviction, d'improbables ratés de la défense de Valenciennes, une improbable talonnade de Cristian Lopez pour un Cvetinovic buteur improbable au second poteau (1-1, 90e+2). Improbable et pas du tout rassurant.
Les Lensois ont enchaîné contre Valenciennes un cinquième match d'affilée sans victoire en Championnat. Inquiétant.

Le joueur : Privat, recrue gagnante

Dix jours après avoir rejoint les rangs de Valenciennes, libéré de son contrat par l'En Avant Guingamp, le nouvel attaquant nordiste n'a pas manqué son retour à la compétition. Point de fixation qui manquait au centre de l'attaque valenciennoise, Privat, 28 ans, a aussi retrouvé le chemin des filets en inscrivant un but important (44e) face aux Lensois. Sa dernière réalisation datait du 31 mars 2017 en Ligue 1 face à Nancy (1-0).
Réagissez à cet article
500 caractères max
gazou95 10 févr. à 18:28

Au moins cette saison Le Racing aura battu VA 2 Gardes à vue à 0 !!