(L'Equipe)
Transferts

Les 10 bonnes affaires du Maghreb

Le mercato va s'ouvrir. L'occasion pour les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 de parier sur des bons coups. En voici dix en provenance du Maghreb.

Souvent taxée de mal recruter ou de ne pas sentir les bonnes opportunités, la L1 recrute très rarement au Maghreb. Considéré comme un marché secondaire, il recèle pourtant de vrais talents... et à bon prix. En 2011, Toulouse a recruté pour 400 000 euros Aymen Abdennour à l'Etoile du Sahel, avant de le revendre à l'AS Monaco pour 15 millions d'euros. Il en vaut aujourd'hui entre de 20 et 25. De la même façon, Nantes est passé à côté de l'affaire du siècle. Islam Slimani, l'attaquant des Fennecs, devait y signer pour 250 000 euros. Il s'est finalement engagé au Sporting Portugal, et vaut désormais autour de 10 millions d'euros. Prisé par le passé, le marché maghrébin a été délaissé ces deux dernières décennies. En temps de crise, sur l'autre rive de la Méditerranée, il y a pourtant de bonnes affaires à chiner. FF propose aux recruteurs de L1 et L2 les dix bonnes opportunités à saisir : c'est déjà Noël.

1. Malick Evouna (Gabon, 22 ans, attaquant, WAC Casablanca, en photo)

Le Maghreb est une terre qui réussit aux chasseurs de buts venus d'Afrique noire. Considéré comme un tremplin vers l'Europe, ils sont nombreux à débarquer en Afrique du Nord. L'été dernier, le Wydad a débauché Malick Evouna. Après une bonne saison d'adaptation, le Gabonais a explosé tous les compteurs. Il a porté le WAC Casablanca vers un dix-huitième titre de champion après cinq années d'abstinence. Agé de 22 ans, il a fait les stats comme on dit dans le jargon : 16 buts en L1, 6 en Coupe du Trône. Son style : explosif, dévoreur d'espaces avec des qualités de finisseur comme il l'a également démontré avec sa sélection nationale. Avec 6 buts en 7 matches, il est désormais titulaire aux côtés d'Pierre-Emerick Aubameyang chez les Panthères. Les offres affluent en provenance du Golfe mais le joueur espère un destin en Europe. Sous contrat encore pour trois ans, il pourrait quitter le club marocain pour un million d'euro. En Ligue 1, Montpellier aimerait le récupérer sous la forme d'un prêt avec option d'achat. De retour dans l'élite, Troyes et Angers sont également intéressés.

2. Oussama Darfalou (Algérie, 21 ans, attaquant, RC Arbaa)

Auteur de 11 buts en 29 matches sous les couleurs du RC Arbaâ, Oussama Darfalou est l'une des grandes révélations du Championnat d'Algérie. Agé de 21 ans, l'attaquant international olympique vient même d'être élu meilleur espoir de L1. Grand, longiligne, technique et adroit devant le but, il a les qualités d'un attaquant moderne, et pourrait marcher sur les pas de Slimani. En Tunisie, le CS Sfaxien a entamé des discussions pour le joueur, encore sous contrat pour deux ans avec le RC Arbaa. Mais devant un challenge en Europe, il pourrait changer de cap. Valeur estimée : 300 000 à 500 000 euros.

3. Hamidi Naguez (Tunisie, 22 ans, défenseur, Etoile du Sahel)

Il joue des deux pieds, et il est capable d'évoluer dans l'axe comme sur les côtés. Hamidi Naguez est l'une des plus belles promesses du football tunisien. Comme Aymen Abdennour avant lui, ce défenseur évolue à l'Etoile du Sahel où il a réalisé une excellente fin de saison. Lens l'a longtemps surveillé, mais les finances du club n'ont pas permis aux Sang et Or de le recruter. L'international tunisien plaît en Ligue 1. Toulouse connaît le profil. Encore sous contrat pour deux ans, ce gaillard d'1,96m pourrait obtenir un bon de sortie pour 500 000 euros. 
 

4. Ali Maaloul (Tunisie, 25 ans, latéral gauche, CS Sfaxien)

A son poste, c'est ce qui fait de mieux sur le continent africain. Ali Maaloul est monté en puissance ces dernières saisons, il a notamment convaincu le sélectionneur Georges Leekens et gagné ses galons de titulaire avec la Tunisie. Doté d'une belle qualité de centre, grâce à une bonne patte gauche, il peut évoluer sur tout le couloir. Après s'être séparé de Ferdjani Sassi et Fakhreddine Ben Youssef (FC Metz) et du Gabonais Ibrahima Ndong à Lorient, le CS Sfaxien devrait perdre cet été un des autres éléments clés de son titre de Champion en 2013, et de sa victoire en Coupe de la Confédération la même année. Ali Maaloul dispose d'une clause libératoire à 230 000 euros. En Belgique, Anderlecht serait intéressé.  
 

5. Ibrahim Chenihi (Algérie, 25 ans, milieu offensif, MCE Eulma)

C'est la petite trouvaille de Christian Gourcuff. L'ancien entraîneur de Lorient a offert au maître du MCE Eulma ses deux premières sélections lors du dernier stage des Fennecs. Auteur de 6 buts en 6 matches, ce gaucher est un milieu offensif percutant, et juste techniquement. A 25 ans, il est prêt pour le haut niveau, et c'est le Breton qui le dit : «Pour Chenihi, et sans entrer dans les détails, mais étant donné que nous travaillons de manière scientifique et rigoureuse, j'ai des éléments, notamment sur l'aspect athlétique, qui me permettent de dire qu'il peut évoluer à un haut niveau». Sous contrat jusqu'en juin 2016, il est une bonne affaire à saisir.  

6. Christian Osaguona (Nigeria, 23 ans, attaquant, Raja Casablanca)

Au Maroc, avec Malik Evouna, l'autre Africain qui cartonne s'appelle Christian Osaguona. L'international nigérian (2 capes) a fait mal aux défenses du Royaume. Débarqué cet hiver au Raja en provenance d'Enugu Rangers, il a déjà inscrit 5 buts en 14 matches toutes compétitions confondues, dont 3 en quatre matches de Ligue d'Afrique des champions. Le Nigérian, proche d'Adebayor dans son style, a tiré son épingle du jeu à tel point que les réseaux italiens sont déjà actifs sur le dossier (Palerme, Torino...).

7. Ibrahim Amada (Madagascar, 25 ans, milieu, USM El Harrach)

Formé à l'académie Jean-Marc Guillou à Antisrabé, le Malgache Ibrahim Amada est une valeur sûre du Championnat d'Algérie. A 25 ans, le milieu de l'USM El Harrach est courtisé par tous les grands clubs du pays. Son profil est très apprécié. Ce gaucher évolue comme relayeur avec des qualités de milieu offensif. Il va vite et se projette vers l'avant pour casser les lignes adverses. Son coût ? Il est libre. Des clubs de L1 et L2 seraient bien inspirés de jeter un coup d'œil. 

8. Reda El Hajhouj (Maroc, 20 ans, attaquant, WAC Casablanca)

Il a tout pour réussir une belle carrière loin du Maroc. Déjà exilé au Qatar très jeune, Reda El Hajhouj a fait le bonheur de son club de cœur cette saison. Ce joueur offensif capable d'évoluer sur tout le front de l'attaque a été très actif dans la conquête du titre par le WAC Casablanca. Avec 8 buts et plusieurs passes décisives vers Malick Evouna, Reda El Hajhouj est ce qu'on appelle un bon prospect. A 20 ans, on devrait le voir du côté du tournoi de Toulon avec les Lionceaux de l'Atlas. 

9. Sofiane Khedaïria (Algérien, 26 ans, gardien, ES Sétif)

Formé à Toulouse et ancien gardien du Mans (Ligue 2 française), Sofiane Khedaïria lorgne sur une place de titulaire en sélection algérienne où Rais M'Bolhi souffre de son manque de compétition en club. A 26 ans, il est encore jeune à un poste aussi spécifique, et a accumulé une expérience très importante avec une victoire décisive en Ligue d'Afrique des champions. Il a été très bon aussi en Championnat qu'il vient de remporter avec son club de l'ES Sétif. S'il a prolongé son bail de deux saisons avec l'Aigle Noir, le portier se laisserait évidemment tenter par un retour dans l'hexagone. 

10. Taha Yassine Knissi (Tunisie, 23 ans, attaquant, CS Sfaxien)

Cela pourrait être une des bonnes pioches de cet été. Agé de 23 ans, Taha Yassine Khenissi est un attaquant très rapide, doté d'un bon sens du but. Ralenti par les blessures cette saison, le buteur du CS Sfaxien a tapé dans l'œil du sélectionneur national, Georges Leekens, qui lui a offert sa première cape contre la Chine. Suivi en France, celui qu'on compare dans le style à Saber Khalifa, est un joueur libre au 30 juin. 
 
Nabil DJELLIT
Réagissez à cet article
500 caractères max
Driss 26 mai à 16:46

Christian Osaguona a inscrit en 14 matchs 8 buts avec le RAJA ( 5 buts en 6 matchs de Champions League, 1 but en 1 match de Coupe de la CAF et 2 buts en 7 matchs de championnat.) Veuillez réctifier.

Driss 26 mai à 16:42

Osaguona en 14 matchs a inscrit 8 buts avec le Raja dont 5 en Champions league et 1 en coupe de la CAF et 2 en championnat. Veuillez réctifier.

mynameis-7 26 mai à 13:56

Osaguona a inscrit 8 buts ( 2 en Champioonat , 1 en Coupe de la CAF et 5 en Champions League)

wydadi 26 mai à 13:28

Pour la première bonne affaire, celle de Malick Evouna, le club WAC (Wydad Athletic Club) est tenant de 18 championnat. Veuillez rectifier cette erreur et veillez à s'assurer de vos informations avant de publier quoi ce soit si vous voulez être la référence.Le site de la FIFA mentionne bien 18 titres et non pas autre chiffre.Cf : http://fr.fifa.com/world-match-centre/nationalleagues/nationalleague=morocco-championnat-national-botola-2000000056/news/newsid/260/561/3/index.html

aminesoumiaa 26 mai à 13:15

Oussagona a 10 buts et non pas 5 !

voir toutes les réactions
ADS :