(L'Equipe)
C'est mon avis

Les bons choix de Mathieu Debuchy, recruté par Saint-Étienne lors du mercato

Déjà doublement décisif pour Saint-Étienne le week-end dernier, Mathieu Debuchy a opté pour un retour en France cet hiver. Et si c'était le choix parfait ?

Dans un mercato vert teinté de Bleus, Mathieu Debuchy n'a pas tardé à retrouver des couleurs. L'ex-Gunner a dégainé pour son premier match, à Amiens (0-2). Il n'avait plus marqué en L1 depuis février 2012. Le Lillois était alors un tout jeune international. Il est allé se perdre ensuite en Angleterre, surtout à Arsenal (13 matches, aucun entre 2014 et 2018). En partant à six mois de la fin de son bail, Debuchy a fait un vrai choix sportif avec l'idée d'abattre sa dernière carte pour choper le train pour la Russie.

Debuchy a laissé du blé à Londres avec l'envie de braquer les Bleus

Lire : Mathieu Debuchy a-t-il une chance d'être sélectionné pour le Mondial ?

Il a laissé du blé à Londres avec l'envie de braquer les Bleus. Le choix est noble. Il l'avait déjà tenté, en janvier 2016, avec un prêt à Bordeaux. Mais il s'était blessé l'avant-veille de l'annonce de Deschamps pour l'Euro. Le Ch'ti retente le coup. DD le connaît pour en avoir fait un titulaire au Brésil en 2014. Une place est à prendre comme doublure de Sidibé. Le pari peut être payant. Ce n'est pas une question d'âge, mais de rythme. À l'Euro 2016, Sagna avait trente-trois ans, «Tonton» Pat, trente-cinq. À trente-deux ans, Debuchy entretient l'espoir d'un superbe rebond sur le trampoline stéphanois.
François Verdenet
Un avis à retrouver dans le nouveau numéro de France Football actuellement disponible en kiosque ou ici en version numérique.
Réagissez à cet article
500 caractères max
boupka 7 févr. à 23:12

C possible