Alain Giresse est en demi-finales de la CAN, comme en 2012 avec le Mali. (Amr Abdallah Dalsh/Reuters)
TUN

Les CAN de Giresse

Le sélectionneur français de la Tunisie s'est qualifié avec la Tunisie pour les demi-finales de la Coupe d'Afrique des nations. Retour sur les CAN de l'ex-milieu des Bleus.

Avec le Gabon en Angola, en 2010 : une fausse joie et une vraie désillusion

Nommé sélectionneur du Gabon en mars 2006 après avoir été sélectionneur de la Géorgie, Alain Giresse emmène les Panthères à la CAN 2010 après avoir terminé derrière la Côte d'Ivoire lors des qualifications pour la CAN 2008. En Angola, les joueurs de Giresse, comme Daniel Cousin et Fabrice Do Marcolino, terminent à égalité de points lors du premier tour avec la Zambie et le Cameroun. Mais ils restent sur le carreau (troisièmes du groupe) au nombre de buts marqués contre leurs adversaires directs et à cause du dernier match contre la Zambie (1-2, le 21 janvier 2010). Au coup de sifflet final, les Gabonais avaient pourtant sauté de joie, certains d'être qualifiés. Elle est vite retombée. « Il y a la déception de ne pas être en quarts, réagit alors Giresse. Elle est présente car ça s'est joué à pas grand-chose. Nous avons surtout raté ce dernier match, nous avons eu pas mal d'occasions : c'est notre sortie la moins réussie. »
Les Aigles sans partage

Avec le Mali au Gabon et en Guinée Équatoriale, en 2012 : « J'aime le foot, j'aime les joueurs »

Après la CAN 2010, en fin de contrat avec le Gabon, « Gigi » est un temps candidat pour succéder à Raymond Domenech (dont on sait qu'il ne restera pas) à la tête des Bleus après la Coupe du monde 2010. Puis, en mai, il devient le nouveau sélectionneur du Mali à la place du Nigérian Stephen Keshi. Il dirige les Aigles de Seydou Keita à la CAN 2012 au Gabon et en Guinée-Équatoriale. Cette fois, ça passe en quarts. Le Mali termine deuxième de son groupe derrière le Ghana et élimine en quarts de finale... le Gabon aux tirs au but (1-1, 5-4 aux t.a.b., le 5 février), avec un raté de Pierre-Emerick Aubameyang. Le Mali s'arrête en demi-finales face à la Côte d'Ivoire de Didier Drogba (0-1, but de Gervinho, le 8) mais remporte la petite finale contre le Ghana (2-0, doublé de Cheick Diabaté, le 11). C'est la deuxième meilleure performance de son histoire (finaliste en 1972). «J'aime le foot, j'aime les joueurs, réagissait Giresse. On a la satisfaction d'avoir réussi notre coup. » Il quittera ses fonctions en mai 2012.
Le tableau final de la CAN

Avec le Sénégal en Guinée Équatoriale, en 2015 : un stop en entrée

Giresse est nommé sélectionneur du Sénégal en novembre 2013 et qualifie son équipe pour la CAN 2015. Avec cinq succès et un nul dans leur groupe de qualification, les Lions de la Teranga finissent devant le Cameroun. Mais, en Guinée Équatoriale, ils échouent au premier tour derrière le Ghana et l'Algérie de Christian Gourcuff. Giresse s'arrête là-dessus et redevient sélectionneur du Mali en mars 2015.

Avec le Mali, au Gabon, en 2017 : un remake manqué

Il qualifie à nouveau le Mali pour la CAN 2017 après un parcours sans faute en qualifications, mais les Aigles ne passent pas le premier tour. Ils terminent troisièmes de leur groupe derrière le Ghana des frères Ayew et l'Égypte de Mohamed Salah après un nul contre l'Ouganda, sans aucun succès. Giresse laisse la sélection malienne en septembre 2017, avant l'appel de la Tunisie en décembre 2018.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :