jardim (leonardo) (J.Prevost/L'Equipe)
Ligue 1 - 35e journée

Les cinq enjeux de la 35e journée de Ligue 1

Des Monégasques en danger, des Parisiens encore concernés ou des candidats à l'Europe toujours plus nombreux... Voici les cinq enjeux de la 35e journée de Ligue 1.

Monaco ne peut pas se manquer

La deuxième place lui semblait promise il y a peu. Et pourtant... Après s'être incliné deux fois de suite, dont un lourd revers à Paris (7-1), Monaco a vu son avance sur ses plus proches poursuivants fondre comme neige au soleil, surtout que les deux Olympiques ont enchaîné dans le même temps deux victoires chacun. L'écart n'est donc plus que d'un petit point. Autant dire qu'une victoire face à Amiens est très fortement conseillée pour les joueurs de la Principauté. Surtout que l'OL et l'OM ont des rendez-vous a priori abordables, respectivement face à Nantes et Angers. En cas de faux pas, l'ASM pourrait donc tout simplement être éjectée du podium.

Paris a encore des objectifs

Il a beau être champion de France depuis son succès éclatant face à Monaco, le PSG a prouvé le week-end dernier en allant arracher la victoire à Bordeaux que son Championnat n'était pas encore terminé. Et pour cause. Les Parisiens ont encore quelques jolis records à aller chercher, dont celui du nombre de points engrangés sur une saison (96 par... le PSG en 2015-16), du nombre de victoires (30), de buts inscrits (118) ou encore la plus grosse différence de buts (+83). Mais il peut aussi essayer d'atteindre la barre des 100 points. Pour cela, il lui faudra réussir un sans-faute, et remporter ses quatre derniers matches dont celui face à Guingamp, dimanche.

L'Europe, toujours l'Europe

La cinquième place est déjà qualificative pour la prochaine Ligue Europa. La sixième a de grandes chances de l'être. Et nombreux sont les candidats à se battre pour tenter de décrocher l'un des précieux sésames. Seulement quatre points séparent Rennes, cinquième, de Bordeaux, dixième. Autant dire que chaque point va valoir de l'or pour tous ces prétendants. Le match entre Montpellier (8e) et Saint-Etienne (6e) sera notamment à surveiller de près. Rennes (5e) et Nice (6e) jouent eux face à des mal classés, respectivement Toulouse (16e) à domicile et Strasbourg (17e) à l'extérieur. Nantes (9e) se rend à Lyon, alors que les Girondins reçoivent Dijon.

Lille-Metz, malheur au vaincu

C'est LE choc de ce bas de tableau. Lille, 19e, accueille Metz, dernier. Un revers de l'un ou de l'autre le rapprocherait forcément un peu plus de cette Ligue 2, surtout si Troyes, barragiste, venait dans le même temps à l'emporter contre Caen. Si les Lorrains sont derrière au classement, leur forme récente semble un peu moins inquiétante que celle du LOSC : 4 points pris en 11 matches pour les Dogues, un seul revers pour les Grenats lors de leurs cinq derniers matches...

Le maintien, c'est maintenant

Si pas mal d'équipes sont (très) bien parties pour assurer leur maintien, d'autres pourraient le valider définitivement ce week-end. Ce sera notamment le cas d'Amiens, qui restera officiellement dans l'élite s'il ne perd pas, ou quel que soit son résultat si dans le même temps Troyes et Lille ne s'imposent pas. Angers et Caen peuvent eux aussi assurer leur avenir dans l'élite s'ils prennent les trois points et que l'ESTAC et le LOSC ne les prennent pas. Pour Toulouse et Strasbourg, en revanche, il faudra attendre encore un peu...
Réagissez à cet article
500 caractères max