renaud (denis) (L'Equipe)
Digest

Les cinq infos à retenir de la matinée

Troyes : Renaud pour remplacer Robin ?

Limogé le 28 novembre de son poste d'entraîneur du Paris FC, Denis Renaud, qui s'était fait connaître en conduisant Carquefou en quart de finale de Coupe de France (2008) pourrait rapidement retrouver un emploi à Troyes. Il devait en effet rencontrer ce vendredi dans la matinée Daniel Masoni, le président de l'ESTAC, qui a remercié Claude Robin jeudi.

PSG : T. Motta : «Si je peux finir à Paris...»

Thiago Motta, le milieu de terrain du PSG (33 ans) se verrait bien terminer sa carrière au sein du club de la capitale. «Si je peux finir ici à Paris, c'est mieux, a-t-il confié à l'AFP. C'est difficile aujourd'hui d'imaginer changer, même si d'une année à l'autre beaucoup de choses peuvent se passer.»

OM : Fletcher vise le podium

Steven Fletcher a fait part vendredi de ses ambitions pour les prochains mois à l'OM. L'attaquant écossais prêté par Sunderland veut «jouer, marquer des buts. Et finir sur le podium. Quand on voit la qualité des joueurs et l'écart qui nous sépare du deuxième, ce n'est pas impossible du tout», déclare-t-il dans une interview à La Provence. «J'espère apporter quelque chose rapidement, même si je manque un peu de compétition. (...) Je crois en mon style de jeu.»

Arsenal : Wenger voit «les prix augmenter»

Arsène Wenger, l'entraîneur d'Arsenal, a évoqué ce vendredi les transferts vers la Chine qui anime actuellement le marché des transferts. Selon Wenger, les clubs doivent s'inquiéter de la volonté des clubs chinois de recruter les meilleurs joueurs. «La Chine semble disposer d'une puissance financière suffisante pour s'offrir l'ensemble des joueurs des Championnats européens», a souligné le technicien français. D'après Wenger les clubs anglais doivent se montrer vigilants. «Cet été, nous verrons les prix des transferts augmenter de nouveau. Je suis persuadé que, bientôt, la barre des 100 millions sera facile à franchir», a-t-il prédit.

Bayern Munich : Guardiola est «comme une femme»

«Je suis comme une femme, je peux faire deux choses en même temps», a déclaré vendredi Pep Guardiola, à propos de son départ à Manchester City à la fin de la saison, alors qu'il est toujours entraîneur du Bayern Munich. «Je sais que c'est une situation nouvelle pour le club, mais ce n'est pas un problème», a assuré l'entraîneur espagnol en conférence de presse.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :