chimbonda (pascal) (LAHALLE/L'Equipe)
Bleus

Les cinq surprises des sélectionneurs depuis 2000

Il y a toujours eu, ou presque, au moins une surprise dans la liste des sélectionneurs français depuis le début du siècle pour une grande compétition. Avant celle de Didier Deschamps, FF.fr vous propose donc de se remémorer les cinq plus grosses surprises de ce siècle.

Louis Saha (Euro 2004)

C'est peut-être la plus petite des cinq surprises sélectionnées, car le natif de Paris était en fait une demi-surprise à l'époque, notamment du fait de sa faible notoriété. Débarqué à Manchester United depuis Fulham durant l'hiver pour près de 13M€, Saha est surtout allé très vite, inscrivant sept buts lors de ses 9 premiers matches de Premier League avec les Red Devils. De quoi attirer l'oeil de Jacques Santini, qui l'avait tout de même fait jouer trois matches de préparation avant de le sélectionner pour l'Euro portugais.

Franck Ribéry (Coupe du monde 2006)

Difficile de faire plus surprenant que la sélection de Pascal Chimbonda en 2006. Si bien que la surprise Ribéry dans la liste de 2006 était bien moindre, au final. Le joueur était finalement attendu dans la liste, d'une certaine façon, grâce à ses très bonnes prestations en Ligue 1. Le Marseillais de 23 ans venait en effet de réaliser une saison époustouflante sur la Canebière, en élevant son niveau de jeu de manière constante sur la saison 2005-06. De quoi terminer meilleur espoir de la saison, et être l'auteur du plus beau but de L1.

Bafétimbi Gomis (Euro 2008)

L'attaquant de l'ASSE était en concurrence pour faire partie des 23 avec Djibril Cissé. Et c'est vraisemblablement son doublé lors de sa première cape qui l'a envoyé directement en Autriche et en Suisse pour l'Euro. Face à l'Equateur, Gomis plantait deux buts après être rentré à la pause pour donner la victoire aux siens (2-0). Avant ça, le Stéphanois avait tout de même réalisé une très bonne saison, avec seize réalisations à son compteur en Ligue 1 avec les Verts.

Marc Planus (Coupe du monde 2010)

Quatre ans après Chimbonda, le défenseur de Bordeaux fait lui aussi son apparition par surprise dans la liste de Domenech. Planus n'a, au même titre que Mathieu Valbuena, également appelé, jamais joué. Mais le Girondin a le mérite de surfer sur une bonne dynamique. Planus et ses coéquipiers venaient en effet de rafler le titre de Champion de France (2009), accompagnée d'une très bonne campagne de C1 terminée en quart de finale.

Pascal Chimbonda (Coupe du monde 2006)

La surprise de Domenech dont tout le monde se souvient. Le défenseur venait d'être élu meilleur latéral droit de Premier League dès sa première saison en Angleterre, à Wigan. Le sélectionneur a ainsi trouvé bon de le prendre dans ses valises, lui offrant cinq minutes petites de jeu en préparation de la compétition le 31 mai 2006 mais aucune en Allemagne. Qu'à cela ne tienne, le Guadeloupéen a acquis une forte popularité, notamment pour son style décalé, qui lui a valu d'être mis en avant par les Guignols de l'info.
 Hugo Girardot
Réagissez à cet article
500 caractères max