neymar (A.Reau/L'Equipe)
À lire dans FF

Les coulisses de l'été de Neymar, à retrouver dans le nouveau numéro de France Football

Comme sur le terrain, Neymar a joué tous les coups à fond pour quitter le PSG. Mais, au terme de multiples péripéties, il n'a pas touché au but : son retour au Barça. Le récit de son fol été est à retrouver dans le nouveau numéro de France Football. Extraits.

Le déclic Messi, les paroles de Mbappé

Il y a des mots qui ne trompent pas. Et entre joueurs, chacun défend évidemment ses intérêts. Pour Neymar, les discussions se croisent de Paris à Barcelone, du Camp des Loges aux différentes conversations WhatsApp. Lionel Messi, lui, fut très clair auprès du Brésilien après la remontada subie à Liverpool par son Barça. «Il n'y a qu'ensemble qu'on va pouvoir gagner la Ligue des champions, assèna La Pulga à son ami Neymar par téléphone. Je veux que tu reviennes. Dans deux ans, je pars, et tu seras tout seul, tu prendras ma place.» Quant aux coéquipiers parisiens du numéro 10 auriverde, c'est Marco Verratti et Kylian Mbappé qui se chargeaient de la propagande. «T'as pas intérêt à partir !», lui dira Mbappé, son plus proche confident à Paris.
 
Le sommaire de France Football

Leonardo & Neymar, couci-couça

«Tout le monde a compris à qui ces mots étaient destinés...»
Ils ont beau partager la même langue, Leonardo et Neymar n'entretiennent pas une romance absolue. En témoignent les incidents du début d'été, la révolution entamée par le directeur sportif, ou cette réunion au Camp des Loges, au cours de l'été, où Leonardo s'exprime devant le groupe. Il critique certaines attitudes, sans jamais citer Neymar. «Mais tout le monde a compris à qui ces mots étaient destinés...», confie un intime du centre d'entraînement. Depuis, tout va mieux, et les deux hommes aprennent à se connaître. FF vous raconte.

La réunion de la dernière chance

Mardi 27 août à Boulogne-Billancourt. Les représentants de Neymar, Pini Zahavi et Humberto Paiva, ont évidemment fait le déplacement, tout comme André Cury et Oscar Grau, venus pour le Barça. Aucun accord ne sera trouvé, et les voix sont discordantes. «Oui, on est prêt à vendre Neymar», lance Leonardo, tandis que Jean-Claude Blanc, le directeur général du Paris Saint-Germain, répond l'inverse. Un quiproquo qui aboutira sur un cul-de-sac. Neymar, lui, a compris que c'en était terminé. Depuis Bougival, il siffle la fin de la partie. Il sera parisien pour l'ensemble de la saison.

L'ensemble du récit sur l'été de Neymar et les coulisses de son transfert avorté sont à retrouver dans le nouveau numéro de France Football. En kiosques dès mardi ou en version numérique en cliquant ici.

Antoine Bourlon 
Réagissez à cet article
500 caractères max
le_flegme 26 nov. à 10:04

Une vraie telenovela

ADS :