Championnat des étoiles
acheter
boudjellal (mourad) (S.Mantey/L'Equipe)
Ligue 1 - Marseille

Les détails du projet pharaonique de rachat de l'Olympique de Marseille porté par Mourad Boudjellal

C'est la bombe qui a secoué la planète foot ce vendredi : un rachat de l'Olympique de Marseille par un investisseur étranger se préciserait. Avec notamment une enveloppe de 700 millions d'euros, et Mourad Boudjellal à son bord.

«J'ai été approché par un homme d'affaires franco-tunisien de première importance, qui portait des fonds du Moyen-Orient issus du pétrole, de l'eau, de l'énergie, et qui souhaite faire une offre de rachat à Monsieur McCourt. Ils m'ont approché pour être le porteur de ce projet. J'ai donné mon accord.» Les propos diffusés sur les ondes d'RMC sont signés Mourad Boudjellal, ancien président du Racing Club de Toulon. Du rugby au football il y a plus qu'un pas, que l'homme a décide de franchir. Il serait le porteur français d'un projet pharaonique doté d'une enveloppe de 700 millions d'euros pour racheter l'Olympique de Marseille.

200 millions pour le mercato ?

Selon l'AFP, le montage financier suivrait comme tel : 300 millions à régler à Franck McCourt, 200 autres pour combler le passif du club, et enfin 200 pour le mercato. Le Figaro détaille même que l'intégralité des fonds aurait été déposée sur un compte de la banque de Rothschild. Aucun rapport toutefois avec les rumeurs qui menaient à un rachat en provenance de l'Arabie Saoudite. L'entourage du prince saoudien Al Walid Bin Talal aurait assuré à RMC Sport qu'il n'avait aucun lien avec Mourad Boudjellal. Bien que celui-ci ait déclaré vouloir racheter le club phocéen à l'aide de fonds «étatiques et privés». Sans en dire plus, l'entourage du prince aurait tout de même confirmé un attachement à la ville de Marseille.

Lire aussi : L'OM, le «premier choix» de Mourad Boudjellal
Selon Boudjellal, l'offre sera formulée lundi ou mardi. Il souhaiterait amener dans ses bagages un certain Louis Acariès, l'homme qui avait fait venir Pape Diouf à l'OM en son temps. De quoi rassurer les supporters.

-Toute l'actualité de la Ligue 1
-Toute l'actualité mercato
Réagissez à cet article
500 caractères max
raph88 28 juin à 9:27

Le feuilleton de l’été !!! On va se régaler ????

Pelao78 27 juin à 21:20

Mouais faudrait déjà que Mc court soit vendeur

sayane 27 juin à 18:10

Même si l islam a une place dans la politique .. dans ce pays pas forcément .. les sheirs (savants) ne sont pas forcément d accord avec la politique choisie par les dirigeants or ils ne peuvent s y opposer publiquement .. seulement par lettre personnels .. pour en revenir au foot .. je pense que c est plus une histoire d ego ou de business .. vu la rivalité de ces pays la .. si cela se traduit par du sportif et que cela s arrête là tous le monde est gagnant .. même la France ...

Heraclite 27 juin à 12:44

1) Vérifier que les investisseurs ne soient pas ceux qui sont en train d'être bloqués par la Premier league pour le rachat de Newcastle pour les raisons évoquées par Rensenbrink. 2) Sous ces conditions l'idee "Projet Mediteraneen" est enthousiasmante. On debattra ensuite pendant des mois sur ce qui est vrai d'abord et sur ce qui est vrai aussi (projet mediteranenn vs couleur de l'argent) comme on le fait en ce moment sur Colbert (le colbertisme vs le code noir).

Lartiste 27 juin à 7:40

Je quitte mon 9-3 pour m’installer dans 1-3 si ça ce confirme !

voir toutes les réactions
ADS :