(L'Equipe)
Ballon d'Or FF 2019

Les dix leçons à retenir de la liste des 30 du Ballon d'Or France Football 2019

Pour aller un peu plus loin après la divulgation de la liste des 30 nommés pour le Ballon d'Or France Football 2019, FF vous propose les dix leçons à retenir pour tout savoir.

Modric ne défendra pas son titre

C'est une première depuis l'instauration du système de nominations au sein du Trophée en 1995 : le tenant du titre n'est pas retenu un an plus tard. Couronné après une année 2018 de très haut niveau, Luka Modric a, à l'image du Real Madrid, bien eu du mal à digérer les récents succès. Moins impressionnant, moins décisif, le Croate n'est pas dans le Top 30 en 2019. Inédit.

Voir :
-La liste complète des 30 nommés
-Votez pour votre favori
-Modric, tenant du titre, n'est pas retenu

Liverpool, c'est 7/30 !

Attendue, la main-mise de Liverpool sur la liste des 30 du Ballon d'Or France Football 2019 est bien réelle. D'Alisson à Van Dijk en passant par la triplette magique Mané-Salah-Firmino, les Reds, champions d'Europe et vice-champions d'Angleterre après une saison dingue, sont récompensés à leur juste valeur ! Ce sont en effet sept joueurs du collectif du génial Jürgen Klopp qui entrent dans le top 30. Liverpool est le club le plus représenté devant Manchester City (5) et le FC Barcelone (4). Ce sont en tout douze formations différentes qui prennent une place.

Le classement par club représenté
Liverpool : 7
Manchester City : 5
FC Barcelone : 4
Ajax : 2
Juventus Turin : 2
PSG : 2
Real Madrid : 2
Tottenham : 2
Atlético Madrid : 1
Arsenal : 1
Bayern Munich : 1
Naples : 1.

La France conserve une belle place

Hugo Lloris, Kylian Mbappé, Antoine Griezmann et Karim Benzema : quatre Tricolores apparaissent dans cette liste. Ce sont deux de moins que la précédente édition, celle qui avait suivi la Coupe du monde victorieuse des ouailles de Didier Deschamps. Mais les Bleus confirment une certaine régularité dans ce gratin du Ballon d'Or.

Lewandowski sauve la Bundesliga

Les cinq Championnats "majeurs" trustent quasiment les 30 places pour ce Ballon d'Or 2019. Avec sa domination européenne (Liverpool, Tottenham, Chelsea et Arsenal ont été en finale de la Ligue des champions et de la Ligue Europa), la Premier League prend la moitié des sièges (15). La Liga se satisfait de sept strapontins. Trois pour la Serie A, deux pour la Ligue 1 et un tout petit pour la Bundesliga. Robert Lewandowski est en effet le seul nommé évoluant outre-Rhin.

Les Championnats présents dans la liste
Premier League : 15 joueurs
Liga : 7
Serie A : 3
Ligue 1 : 2
Eredivise : 2
Bundesliga : 1.

Les Oranje sont mûrs

Huit matches en 2019 : six victoires, deux défaites (dont une en finale de la Ligue des nations). Les Pays-Bas sont revenus sur le devant de la scène. Et en plus de ça, les joueurs de Ronald Koeman ont énormément brillé en club (regardez plutôt Liverpool et l'Ajax notamment en Ligue des champions). Au point d'être la nation la plus représentée dans les 30 du Ballon d'Or avec Van Dijk, De Jong, De Ligt, Wijnaldum et Van de Beek. Les Néerlandais devancent les Français (4). Absente du casting en 2018, l'Allemagne n'est sauvée que par son gardien numéro 2, Marc-André ter Stegen.

Le classement par nationalité dans la liste des 30
Pays-Bas : 5
France 4
Brésil et Portugal : 3
Angleterre, Argentine, Belgique et Sénégal : 2
Gabon, Egypte, Algérie, Serbie, Corée du Sud, Pologne, Allemagne : 1.

Messi-Ronaldo, Messieurs les habitués

Ça commence à dater. Et c'en est qu'une nouvelle illustration de leur empreinte dans ce sport. Cristiano Ronaldo et Lionel Messi sont nommés pour le Ballon d'Or pour, respectivement, la 16e et la 14e fois ! Dans cette nouvelle liste des 30 pour 2019, ils sont évidemment largement devant dans ce «classement» du nombre de nominations. Le troisième joueur qui compte le plus d'apparitions se nomme Karim Benzema ! L'attaquant du Real signe en effet sa neuvième qualification pour le BO. Sa meilleure place finale remonte à 2014 (16e).

Voir tous les classements de Cristiano Ronaldo dans l'histoire du Ballon d'Or
Le classement des nommés au nombre d'apparitions dans les listes du Ballon d'Or France Football :
Cristiano Ronaldo : 16 fois
Lionel Messi : 14
Karim Benzema : 9
Sergio Agüero : 7
Eden Hazard : 6
Kevin De Bruyne et Robert Lewandowski : 5
Antoine Griezmann : 4
Hugo Lloris, Sadio Mané et Kylian Mbappé : 3
Roberto Firmino, Riyad Mahrez et Mohamed Salah : 2.
Ils sont ensuite 14 à connaître leur première nomination (voir ci-dessous).

Un turnover important

Le jury du Ballon d'Or FF est impitoyable. Et ce n'est pas parce que vous avez eu votre place l'année précédente que celle-ci est automatique l'année suivante. Ainsi, par rapport à 2018, ils sont 16 (!) sur 30 à disparaître. De Luis Suarez à Neymar en passant par Edinson Cavani, Thibaut Courtois, Sergio Ramos ou encore Marcelo. Sur les dix premiers de la saison dernière, trois "seulement" prennent la porte : il s'agit de Luka Modric, tenant du titre, Raphaël Varane (7e en 2018) et Harry Kane (10e).
 
La liste des absents par rapport à l'édition 2018 : Gareth Bale, Edinson Cavani, Thibaut Courtois, Diego Godin, Isco, Harry Kane, Mario Mandzukic, Marcelo, Luka Modric, Neymar, Jan Oblak, Paul Pogba, Ivan Rakitic, Sergio Ramos, Luis Suarez, Raphaël Varane.

Lire :
-Neymar, l'année noire
-Les grands absents

Ils sont 14 bizuths

On pouvait évidemment s'y attendre : le parcours si rafraîchissant de l'Ajax Amsterdam pendant les quatre premiers mois de l'année 2019 a permis à certains éléments d'Erik ten Hag d'intégrer le casting du Ballon d'Or. Ainsi, les Dusan Tadic et Donny Van de Beek sont là, même chose pour Frenkie de Jong et Matthijs de Ligt tous les deux partis au Barça et à la Juve. Ils font tous leur première dans l'histoire du BO. Même chose pour trois champions d'Europe de Liverpool (Trent Alexander-Arnold, Virgil van Dijk et Georginio Wijnaldum). Les deux derniers nommés sont également récompensés du retour aux affaires des Pays-Bas sur la scène continentale. Première également pour deux piliers de Pep Guardiola (Bernardo Silva et Raheem Sterling), pour un finaliste de la Ligue des champions (Heung-min Son), pour un finaliste de la CAN (Kalidou Koulibaly), pour une pépite en devenir (Joao Felix), pour un infranchissable (Marc-André ter Stegen) et pour un joueur du PSG, en la personne de Marquinhos, vainqueur de la Copa America.
Les 14 nouveaux : Frenkie de Jong et Marc-André ter Stegen (FC Barcelone), Dusan Tadic et Donny van de Beek (Ajax Amsterdam), Matthijs de Ligt (Juventus Turin), Virgil van Dijk, Georginio Wijnaldum et Trent Alexander-Arnold (Liverpool), Bernardo Silva et Raheem Sterling (Manchester City), Kalidou Koulibaly (Naples), Marquinhos (PSG), Joao Felix (Atlético Madrid), Heung-min Son (Tottenham).

La percée de l'Afrique

Le record a failli être égalé ! Ils sont cinq du continent africain à être représentés dans notre liste des 30 nommés. Avec Mohamed Salah, Sadio Mané, Kalidou Koulibaly, Riyad Mahrez et Pierre-Emerick Aubameyang, l'Afrique occupe 1/6e de cette liste. C'est la deuxième fois seulement depuis l'ouverture à l'ensemble des footballeurs, quelle que soit leur nationalité, que le continent africain compte au moins cinq éléments. La première fois, c'était en 2007 avec Didier Drogba, Frédéric Kanouté, Michael Essien, Samuel Eto'o, Mahamadou Diarra et Kolo Touré. Mais à l'époque, ce n'étaient pas 30 mais 50 nommés qui étaient désignés. Mais la question reste surtout la suivante : un joueur africain parviendra-t-il enfin à rejoindre George Weah dans l'histoire ?

L'Espagne éjectée

C'est une première depuis... 1993 ! Aucun espagnol ne figure dans la liste des 30 du Ballon d'Or France Football en 2019. L'illustration de la méforme de certains grands noms comme Sergio Ramos mais aussi d'une incapacité, encore, de certaines individualités à véritablement entrer dans une dimension supérieure sur la durée (Thiago Alcantara, David De Gea...). Il faut aussi noter que la Roja dispose de nombreux jeunes. Et on n'est pas vraiment inquiets sur le fait que le drapeau espagnol fasse rapidement son retour dans la famille BO.
Timothé Crépin

À lire aussi

Réagissez à cet article
500 caractères max
hatimlove6 27 oct. à 0:24

salah is the best

MohamedAly 25 oct. à 15:38

J'aime Mohamed Salah et mon vote pour lui

MohamedAly 25 oct. à 15:37

J'aime Mohamed Salah et mon vote pour lui

MohamedAly 25 oct. à 15:36

J'aime Mohamed Salah et mon vote pour lui

manomanchester 25 oct. à 11:58

i love mo salah and i hoppe he wine this game

voir toutes les réactions
ADS :