7th May 2019 - UEFA Champions League - Semi Final (2nd Leg) - Liverpool v FC Barcelona - Sergi Roberto of Barcelona battles with Sadio Mane of Liverpool - Photo: Simon Stacpoole / Offside. (Simon Stacpoole/OFFSIDE/PRESSE/PRESSE SPORTS)
RETRO 2019

Les dix matches qui nous ont rendu dingue en 2019

De l'Ajax à Liverpool, en passant par Dortmund et Le Mans, FF.fr vous propose de revivre les rencontres qui ont le plus fait vibrer sa rédaction en 2019. Football plaisir.

Real 1-4 Ajax (5 mars, Ligue des champions)

Alors que le Real reste sur huit demi-finales de rang dans la compétition au coup d'envoi, l'Ajax crée la surprise en renversant le triple tenant du titre. Dans le sillage d'un Dusan Tadic éblouissant (buteur et double passeur), les joueurs d'Erik ten Hag refont leur retard (défaite 2-1 à l'aller) et émerveillent toute l'Europe.

Valenciennes 6-5 Béziers (19 avril, Ligue 2)

Exit Troyes et Châteauroux qui détenaient jusque-là le record du match le plus prolifique de Ligue 2 (5-5) depuis l'instauration de la poule unique en 1993. Au terme d'une rencontre complètement dingue, au cours de laquelle les locaux menaient par deux buts d'écarts à 11 minutes du coup de sifflet final, Béziers finit par renverser Valenciennes (5-6). Grâce, notamment, à un triplé d'Aboubakary Kanté.

Manchester City 4-3 Tottenham (17 avril, Ligue des champions)

Vainqueur à l'aller (1-0), puis rapidement en tête durant le match retour (2-1 au bout de dix minutes de jeu), on imaginait les Spurs se qualifier tranquillement pour les demi-finales de la Ligue des champions. C'était sans compter sur 80 minutes complètement dingues et 7 minutes de temps additionnel instantanément entrées dans la légende de la compétition.

Liverpool 4-0 Barça (7 mai, Ligue des champions)

Dans une Ligue des champions de plus en plus folle, Liverpool réussit ce qui paraissait inenvisageable au début d'une soirée entrée dans les annales : combler un retard de 3 buts face au FC Barcelone de Lionel Messi. Grâce à deux doublés de... Divock Origi et Georginio Wijnaldum. Le tout dans un Anfield en ébullition.

Ajax 2-3 Tottenham (8 mai, Ligue des champions)

Après avoir fait passer leurs supporters par toutes les émotions face à City lors des quarts de finale, les hommes de Mauricio Pochettino décident de remettre le couvert, face à l'Ajax. Menés par deux buts d'écart au terme du premier acte, les Spurs renversent les Néerlandais sur le gong (90e+6 !), grâce à un triplé de Lucas Moura.

Gazelec 1-2 Le Mans (2 juin, Barrage d'accession à la Ligue 2)

Seuls contre tous au stade Ange-Casanova d'Ajaccio, battus dans la Sarthe à l'aller, les Manceaux arrachent la montée en Ligue 2 à la faveur d'un but exceptionnel de Mamadou Soro Nanga. Quelques secondes après que Nicolas Kocik a stoppé un pénalty des locaux qui aurait anéanti les derniers espoirs du Mans. Dingue.

Liverpool 5-5 Arsenal (30 octobre, League Cup)

Anfield est à nouveau le théâtre d'une rencontre complètement folle. En League Cup, cette fois. Alors que Jurgen Klopp, comme Unai Emery, a décidé de faire tourner son effectif, les Reds se qualifient aux tirs au but après un festival offensif. Ce soir-là, un certain Divock Origi signe son deuxième doublé de l'année...

Chelsea 4-4 Ajax (5 novembre, Ligue des champions)

L'Ajax se retrouve une nouvelle fois au centre d'une rencontre de Ligue des champions au scénario hollywoodien. Pour le plus grand désarroi de ses supporters. Alors qu'ils menaient 4-1, les Bataves se font égaliser sur le fil, au terme d'une folle dernière demi-heure. A l'issue de la phase de groupe, les coéquipiers de Donny van de Beek s'en mordront les doigts.

Flamengo 2-1 River (23 novembre, Copa Libertadores)

Flamengo s'offre la Copa Libertadores à l'issue d'une fin de match épique. Menés 1-0 de la première à la 89e minute de la rencontre, les Brésiliens renversent la vapeur en trois minutes chrono, grâce à doublé de Gabriel Barbosa.

Dortmund 3 - 3 Leipzig (17 décembre, Bundesliga)

Dans un match au sommet, Dortmund et Leipzig régalent le Signal Iduna Park. A l'issue d'une rencontre à l'intensité débordante au cours de laquelle les locaux ont mené 2-0 puis 3-2, les hommes de Julian Nagelsmann parviennent à arracher le nul grâce à une volée de Patrick Schick. - T.P.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :