Espagne

Les excuses d'Andres Iniesta après une photo « blackface » pour l'Epiphanie

Le joueur espagnol a présenté ses excuses après avoir posté une photo pour l'Epiphanie avec deux personnes grimées en noir, qui lui ont valu d'être accusé de racisme.

Andrés Iniesta s'est excusé mercredi après avoir posté sur Twitter et Instagram une photo pour l'Épiphanie (6 janvier) le montrant aux côtés de deux personnes grimées en noir, un cliché qui a valu à l'ex-star du FC Barcelone des accusations de racisme. Le milieu offensif de 34 ans, qui évolue à Vissel Kobe, au Japon, n'avait nullement eu l'intention d'« offenser quiconque en publiant cette photo », a affirmé l'agence assurant sa communication dans un texte à l'AFP.
« Il souhaite présenter ses excuses à toutes les personnes qui pourraient avoir été blessées », est-il écrit.
Postée dimanche, la photo montre le footballeur et sa famille avec un groupe de personnes en costumes représentant notamment les Rois mages, à l'occasion de la fête chrétienne de L'Épiphanie. Deux des personnes sur la photo apparaissent maquillées en noir, ce qui a entraîné des réactions outrées d'internautes dénonçant une photo raciste, un cas typique de blackface.

Griezmann déjà l'an dernier

Cette pratique évoque les « minstrel shows » nés dans la première partie du XIXe siècle aux Etats-Unis, des spectacles pendant lesquels des Blancs se noircissaient le visage pour jouer des Noirs aux yeux écarquillés, toujours présentés comme naïfs, ignorants, paresseux et souvent affublés de caractéristiques animales. Pour s'être lui-même grimé, en décembre 2017, Antoine Griezmann, après de nombreuses critiques, avait lui aussi présenté des excuses.
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :