(L'Equipe)
Bleus

Les gagnants et les perdants de la liste de 23 joueurs de Didier Deschamps

Didier Deschamps a dévoilé la liste des 23 joueurs retenus pour disputer les deux derniers matches des éliminatoires pour l'Euro contre la Moldavie et en Albanie. Certains peuvent avoir le sourire. D'autres moins.

Les gagnants

Olivier Giroud
Les semaines passent, son temps de jeu en club reste famélique (37 minutes en tout et pour tout avec Chelsea depuis fin août), mais Olivier Giroud est toujours là. Didier Deschamps a beau répéter que l'ancien Montpelliérain doit absolument jouer plus, et sous-entendre qu'il devrait peut-être changer de club cet hiver, le champion du monde fait partie des meubles chez les Bleus. A juste titre, puisqu'il répond toujours présent sur le terrain, dans un rôle de pivot utile à l'équipe. Sans oublier qu'il a inscrit les deux buts français lors du dernier rassemblement (1-0 en Islande, 1-1 contre la Turquie). Avec 38 réalisations sous le maillot frappé du coq, il est d'ailleurs désormais le troisième meilleur buteur de l'histoire des Bleus derrière Henry (51) et Platini (41).

Benjamin Mendy
Il n'a pas joué depuis plus d'un an avec les Bleus, cumulant depuis nombre de pépins physiques, dont une grave blessure à un genou. Si son temps de jeu avec Manchester City en a forcément souffert la saison dernière (15 matches, toutes compétitions confondues, dont 10 en Championnat), le gaucher a retrouvé un peu plus de rythme depuis le début de la présente. Il a notamment disputé l'intégralité du match de Ligue des champions sur la pelouse de l'Atalanta, mercredi (1-0). Son retour en Bleu ne peut que lui faire du bien après cette longue parenthèse désenchantée...
 
Léo Dubois
À 25 ans, et avec trois sélections au compteur, cette nouvelle convocation du latéral de l'OL semble entériner qu'il est, pour le moment, le numéro 2 au poste d'arrière droit en équipe de France. Un constat qui se justifie par le fait que celui qui portait le brassard de capitaine mardi en Ligue des champions n'a pas toujours été irréprochable dernièrement. Et que, de l'autre, Djibril Sidibé, champion du monde, a enfin trouvé des minutes avec Everton en Angleterre. À croire que Dubois a aussi convaincu Didier Deschamps par son caractère dans un esprit de groupe toujours surveillé de près par le sélectionneur.

Lire aussi : La liste des 23 de Deschamps

Les perdants

Jonathan Ikoné
Pas de troisième rassemblement consécutif chez les Bleus pour le Lillois. Lui qui avait visiblement charmé Didier Deschamps au sein du groupe France. Le sélectionneur lui avait même offert quatre sélections, pour un but, face à l'Albanie. Victime d'un accident de voiture en début de semaine, Jonathan Ikoné, sur courant alternatif ces dernières semaines, est victime de la concurrence, notamment de Thomas Lemar et Nabil Fekir. Il retrouve néanmoins les Espoirs. Et on ne doute pas qu'il réintégrera les A d'ici peu.
 
 
Samuel Umtiti
Reverra-t-on un jour en équipe de France celui qui casse la démarche et qui a joué un si grand rôle dans le titre de champion du monde des Bleus ? Aujourd'hui, tout cela est bien flou. Oui, Samuel Umtiti se remet à peine d'un énième souci physique. Mais, par le passé, Didier Deschamps avait su montrer qu'il pouvait être solidaire d'un de ses cadres en difficulté en le rappelant même en difficulté dans son club. Le gaucher du FC Barcelone avait été rappelé en septembre pour palier le forfait d'Aymeric Laporte. Mais là, Umtiti, sur le banc mercredi soir en Ligue des champions face au Slavia Prague, est clairement hors-jeu. Notamment face à un irréprochable Clément Lenglet.

Anthony Martial
Retenu dans le groupe au mois de mars, il avait finalement dû déclarer forfait, sur blessure. Et il était également blessé pour le rassemblement du mois de septembre, après avoir pourtant brillé avec Manchester United au mois d'août (2 buts en 3 matches). Revenu à la compétition fin octobre, Anthony Martial a vite retrouvé de sa superbe, puisqu'il a de nouveau inscrit deux buts lors de ses trois derniers matches. Mais, cette fois, c'est Didier Deschamps qui ne l'a pas retenu, lui préférant un Kingsley Coman en pleine forme avec le Bayern ou un Nabil Fekir incontournable au Betis.
Timothé Crépin  et Bruno Rodrigues 
Réagissez à cet article
500 caractères max
hchercau 10 nov. à 10:01

Ben Yedder: le niveau pour Monaco mais pas pour EDF. Je trouve dommage de ne pas avoir choisi un joueur comme Martial

Gaucho 9 nov. à 9:31

Perdant DD (Suite et fin).Je pense que pour les deux matchs à venir on pouvait mettre en réserve de la république les Mandanda, Matuidi, Sissoko ou bien encore Lemar qui laisse plus qu'a désirer pour créer un appel d'air chez les espoirs , genre Lafont, Guendouzy ou Reine Adélaïde plus Martial pour titiller Lemaf å gauche. Je sais bien en 93 on a été éliminé alors qu' on avait déjà réservé les billets piur les US mais quand même. C était il y a 25 ans

Gaucho 9 nov. à 9:08

Le perdant c'est DD. Il est en train de perdre son Mojo.Qu'il sauve encore une fois son soldat Giroud, soit. On n'est pas en mars et pour peu qu'Olive se recase à Everton , West gap ou Crystal Palace et tout sera enterré. Mais après la Moldavie et l Albanie en novembre dans la position ou on est, ca permet de tenter des expériences et d éviter des oublis style Martial quand même.

alex80c 8 nov. à 16:35

honteux qu'il prennent encore giroud benzema est cent fois meilleur honte a deschamp dd réagit il est temps ou alors qu'on lui redonne le droit de jouez pour une autre sélection la il y sera sélectionner au moins pauvre benzema

Gabsi94 7 nov. à 20:26

Didier en ne rappelant pas Benzema divise un peu plus les français c’est devenu de la politique

voir toutes les réactions
ADS :