(A.Mounic/L'Equipe)
CDF

Les Herbiers dominent Chambly (2-0) et se qualifient pour la finale !

Grâce à des buts signés David (28e) et Gboho (81e), Les Herbiers ont dominé Chambly (2-0) et se qualifient pour la première finale de Coupe de France de leur histoire !

La bonne première demi-heure herbretaise

Dans cette demi-finale inédite entre deux clubs de National, le ton n'a pas tardé à être donné. Et ce sont surtout Les Herbiers qui ont pris le jeu à leur compte, en mettant beaucoup d'intensité dès les premières secondes du match. La première tête du remuant Rocheteau (2e), bien détournée en corner par Doucouré sur sa ligne, n'était qu'un premier avertissement. Le club vendéen a en effet acculé les Camblysiens dans leurs trente derniers mètres, réalisant plusieurs centres et s'essayant même de loin, lors du premier tiers de la rencontre. L'attaquant de pointe herbretais, Dabasse, était ensuite bien lancé en profondeur, mais son tir croisé du gauche fut bien trop écrasé (27e) pour inquiéter le portier adverse. A force de pousser, Les Herbiers finissaient tout de même par forcer le verrou juste avant la demi-heure de jeu. Après un bon travail de Bongongui le long de la ligne de touche, son centre venu de la droite à mi-hauteur trouvait David, qui surgissait et ouvrait le score du bout des crampons (1-0, 28e). Pinoteau, le gardien camblysien, ne pouvait rien faire. Et sans avoir réalisé la moindre parade, il devait aller chercher le cuir au fond de ses filets.

Chambly n'était pas en réussite

Malgré la domination vendéenne de la première demi-heure, qui a abouti à l'ouverture du score, Chambly ne s'est pas démonté pour autant. Et est monté paradoxalement en puissance après avoir concédé ce but. Si bien que Montiel avait une incroyable occasion de ramener les deux équipes à égalité dans le premier acte. Mais sa tête plongeante, ou plutôt sa reprise de l'épaule, après un centre venu du côté gauche, venait mourir juste à côté du montant de Pichot, battu sur ce coup (41e). Avant ça, Chambly avait timidement montré le bout de son nez, notamment l'attaquant Lassana Doucouré. Mais ce dernier ratait son tir du gauche (14e), puis était trop court pour devancer la sortie du gardien herbretais (18e). Et la maladresse, voire le manque de réussite du côté des visiteurs, n'était pas fini. Après le coup franc juste à côté de Laidouni (62e), Montiel décroisait encore une fois sa tête... qui atterrissait cette fois sur le montant droit vendéen (64e). A une vingtaine de minutes du terme de la partie, Chambly avait laissé passer sa meilleure chance de revenir dans la rencontre.

La vidéo envoie Les Herbiers en finale !

Les 35 000 spectateurs de la Beaujoire qui ont répondu présent ce mardi (record pour un match opposant deux clubs de ce niveau en France) auront eu peur jusqu'à l'entame des dix dernières minutes de la rencontre. Car jusqu'à la fameuse 80e minute du match, les Vendéens n'ont été dangereux après l'ouverture du score que sur le face-à-face de David, qui se heurtait à Pinoteau, à la 52e minute. C'est donc dans la dernière ligne droite de cette demi-finale que le sort a basculé en faveur des Herbretais. Parti seul dans l'axe, le nouvel entrant Gboho fixait Pinoteau et envoyait le ballon au fond du but. C'est après quelques secondes de flottement, et le visionnage de la vidéo pour s'assurer que l'attaquant n'était pas hors-jeu, que l'arbitre, M. Bastien, accordait le but qui qualifiait Les Herbiers en finale. Et pour que la fête soit totale pour les hommes de Masala, Pichot, peu rassurant jusque-là, finissait par se montrer impérial dans sa surface, comme sur ses sorties (72e et 88e) ou sur son arrêt magnifique grâce à une claquette (87e). Au final, les Camblysiens terminaient la rencontre en étant muets, et ce sera bel et bien le club des Herbiers qui verra le Stade de France, le 8 mai prochain. Au programme, cette fois, le vainqueur de Caen-PSG...
Hugo Girardot
Réagissez à cet article
500 caractères max
JohnDoe 19 avr. à 12:12

Coup de chapeau à cette équipe de National qui il y a deux mois se battait pour son maintien.La cote du match devra être de 1/10 000.Si Paris était fait play ils leurs laisseraient l'intégralité de la recette. J'espère aussi que par respect pour Les Herbiers le PSG aligne son onze type.

SaintPatoche 19 avr. à 10:28

Allez les Herbiers

bamou 19 avr. à 1:19

Ils vont recevoir une réception d’honneur de la part des joueurs du PSG , le résultat importe peu pour cette équipe de nationale.Les recettes du match pourront aussi être versées à cette équipe.

florent02 18 avr. à 8:44

En cas de finale contre PSG, les Herbiers en Ligue Europa ?

voir toutes les réactions