1:0 Jubel Frankreich, v.l. Torschuetze Antoine Griezmann, Blaise Matuidi, Patrice Evra Marseille, 07.07.2016, Fussball, EURO 2016 in Frankreich, Halbfinale, Deutschland - Frankreich (Tim Groothuis/WITTERS/PRESSE S/PRESSE SPORTS)
Bleus

Les jours où... de Griezmann en équipe de France

A vingt-sept ans, Antoine Griezmann a honoré sa cinquantième sélection chez les Bleus face à la Colombie vendredi soir (2-3). L'attaquant s'est imposé comme un cadre en équipe de France depuis quatre ans. FF.fr se rappelle de quelques moments historiques du Français sous le maillot tricolore.

Le jour où il a été mis au placard

L'aventure d'Antoine Griezmann avec les Bleus avait pourtant très mal débuté. Il faisait partie des cinq joueurs de l'équipe de France Espoirs à se lancer dans une virée nocturne du Havre à Paris entre deux matches de qualification à l'Euro de la catégorie en octobre 2012. Cette affaire avait pris une grande ampleur après la piteuse élimination des Bleuets contre la Norvège (1-0, 3-5). Les cinq fêtards avaient été lourdement sanctionnés et Griezmann était suspendu de toutes sélections nationales pendant plus d'un an par la FFF. «Même si l'erreur est possible, ce n'est pas compatible avec les exigences quand on porte le maillot de l'équipe de France», avait déploré Didier Deschamps, déjà sélectionneur à l'époque. Il devait donc attendre le 31 décembre 2013 pour être de nouveau sélectionnable. Cet épisode a sans aucun doute retardé le début de son aventure en Bleu.

Le jour où il a connu sa première sélection

Didier Deschamps a finalement donné sa chance à Griezmann dès le premier rassemblement qui a suivi la fin de sa suspension. A cette époque, le joueur de vingt-deux ans brillait sous le maillot de la Real Sociedad en Liga (15 buts). Il a connu sa première sélection dans la peau d'un titulaire contre les Pays-Bas (2-0), le 5 mai 2014 au Stade de France. Griezmann n'a pas été décisif mais il a livré une bonne prestation, sans timidité. Il a notamment été à l'origine de l'ouverture du score de Benzema (1-0, 32e). Il a ensuite cédé sa place à Loïc Rémy après soixante-huit minutes de jeu. «Ce n'est pas un match comme les autres, j'ai eu du mal au début mais plus les minutes avançaient et mieux je me sentais», avait-t-il déclaré à l'issue de la rencontre.

Le jour où il a inscrit son premier but

Il n'a pas fallu longtemps à Griezmann pour ouvrir son compteur. Il a marqué son premier but en équipe de France dès sa troisième sélection, le 1er juin 2014, en pleine préparation pour la Coupe du monde. Les Bleus affrontaient le Paraguay (1-1) à Nice mais "Grizou" débutait la partie sur le banc. Il remplaçait Loïc Rémy en seconde période (64e) pour réveiller une équipe endormie. Il allait même se permettre d'ouvrir le score. La tête de Giroud était repoussée par le portier adverse, Koscielny remettait le ballon en retrait pour Griezmann dont la frappe enroulée se logeait dans le petit filet (1-0, 82e). «Il faut que je continue de travailler. J'ai ressenti beaucoup de joie, beaucoup d'émotion», confiait-t-il après le match. Une semaine plus tard, il plantait un doublé en dix-neuf minutes de jeu contre la Jamaïque (8-0).

Le jour où il a pleuré après une élimination en Coupe du monde

Une première désillusion en Bleus ! Antoine Griezmann a été incapable de retenir ses larmes après avoir disputé son premier quart de finale de Coupe du monde, contre l'Allemagne en 2014 (0-1). Le natif de Mâcon a joué l'intégralité de la rencontre, sans avoir pu faire la différence pour son équipe. Il s'est alors écroulé quelques instants après le coup de sifflet final, consolé par Mangala et Mavuba. Pour sa première compétition majeure, il n'a pas réussi à être décisif mais s'ést fait remarquer par son activité, sa générosité et ses qualités techniques. Un moment marquant pour le Français qui aura l'occasion de se rattraper en Russie l'été prochain.

Le jour où il a qualifié la France pour la finale de l'Euro

Génération Griezmann ! Le joueur de l'Atlético de Madrid termine meilleur buteur de l'Euro 2016 avec six buts et s'impose comme le nouveau leader de l'équipe de France. Il a surtout marqué les esprits lors des retrouvailles avec l'Allemagne en demi-finale de la compétition. Au Vélodrome, les larmes laissent place à une joie intense. D'abord, Griezmann transforme sans trembler un penalty avant la pause pour ouvrir le score (1-0, 45e+2), puis il trompe une nouvelle fois Neuer de la semelle du pied gauche pour doubler la mise (2-0, 72e). "Grizou" répond présent dans un grand rendez-vous et envoit la France en finale de son Euro. Malheureusement, la fin n'est pas aussi heureuse puisque les Bleus de Griezmann s'inclinent contre le Portugal en finale (0-1 a.p.).
Clément Gavard
Réagissez à cet article
500 caractères max
mohamedsed 24 mars à 12:05

Faire appel à Zidane comme entraîneur