3rd January 2019 - Premier League - Manchester City v Liverpool - Jordan Henderson of Liverpool clears from Sergio Aguero of Man City - Photo: Simon Stacpoole / Offside. (L'Equipe)
Angleterre

Les moments marquants de la saison de Premier League

Cette saison, la Premier League a tenu en haleine son public. Souvent de façon positive, avec cette lutte effrénée pour le titre, parfois de façon dramatique, avec les tragédies Leicester et Emiliano Sala. FF.fr vous remémore les moments marquants de cet exercice.

27 octobre : Leicester, le drame

Samedi 27 octobre, le président et propriétaire de Leicester Vichai Srivaddhanaprabha décède dans un crash d'hélicoptère. Un terrible drame pour le club et ses supporters, tant l'homme était apprécié de tous. En investissant massivement, la quatrième fortune de Thaïlande était devenue une icône pour l'institution Leicester. Il avait en effet ramené le club dans l'élite anglaise en 2014, avant, deux ans plus tard, de le conduire au sommet de la Premier League. Le week-end suivant, le match entre Cardiff et Leicester donne lieu à un poignant hommage au milliardaire thaïlandais. Même si le sportif est évidemment complètement anecdotique, les hommes de Claude Puel, unis, l'emportent sur le plus petit des scores à Cardiff.

Voir aussi : L'hommage à Leicester en images

2 décembre : Divock Origi en héros, Arsenal prend le derby

Début décembre, le calendrier nous offre un premier cadeau de l'Avent : un derby entre Liverpool et Everton. C'est un match intenable, interminable, irrespirable. Aucune équipe ne parvient à prendre l'avantage, malgré une nette domination des Toffees. Entré en jeu à six minutes de la fin du temps réglementaire, Divock Origi marque un but décisif dans les toutes dernières secondes de la rencontre. Le Belge devient le héros d'une soirée, si importante pour le club et ses supporters. Cela ne vous rappelle pas quelque chose ? Quelques mois plus tard, l'attaquant aura été décisif dans la demi-finale retour de Ligue des champions face au FC Barcelone.

Le même après-midi, Arsenal accueille Tottenham pour un derby bouillant. Les Gunners ne font pas dans la dentelle et l'emportent 4-2 au terme d'un match totalement fou. Menés à la pause (1-2), les hommes d'Unai Emery, galvanisés par les entrées de Lacazette (un but) et Ramsey (deux passes décisives) vont renverser le cours du match dans le sillage d'un excellent Aubameyang (deux buts et une passe décisive). Une rencontre référence dans la saison d'Arsenal.

22 décembre : Les débuts fantastiques de Solskjaer

Suite aux résultats catastrophiques de José Mourinho à la tête de Manchester United, Ole Gunnar Solskjaer remplace le portugais. L'ancien attaquant mancunien, adoré des supporters, ne met pas longtemps à changer le visage de son équipe. Pour son premier match, il s'impose largement sur la pelouse de Cardiff City (1-5). En Premier League, le technicien norvégien restera invaincu entre sa prise de fonction, le 22 décembre, et le 10 mars, lors d'une défaite (2-0) sur la pelouse d'Arsenal. En trois mois, il remettra Manchester United dans la course à la Ligue des champions, avant de craquer en fin de Championnat.

Lire aussi : «Solskjaer parle à ses joueurs comme s'ils étaient les meilleurs du monde»

29 décembre : La leçon de football de Liverpool à Arsenal

Seize victoires et trois petits nuls, c'est le bilan de Liverpool en première partie de saison. En 2018, Liverpool est intraitable. Pour conclure cette formidable année, les Reds reçoivent Arsenal. Le fantastique trio d'attaque Mané-Salah-Firmino récite son football face aux Gunners et le Brésilien inscrit un triplé pour une victoire 5-1. Ce match est donc à l'image de l'année 2018 des hommes de Jürgen Klopp, spectaculaire et exceptionnel. A la fin du mois de décembre, le titre semble promis à Liverpool. Arsenal est à cinq points du Big Four et va devoir réagir pour espérer retrouver la Ligue des champions.

3 janvier : Le choc

En cette nouvelle année, il ne faut pas attendre longtemps pour assister au choc de cette saison 2018/2019 de Premier League. Avant la rencontre, Liverpool possède sept longueurs d'avance sur Manchester City et est invaincu en Premier League. En cas de victoire des Reds, City pourra se dire - sûrement à juste titre - que ce Liverpool est invincible. Les Citizens ne l'entendent pas comme ça et l'emportent deux buts à un, signés Aguëro et Sané. Ils reviennent à quatre points, la course au titre est donc relancée. Après 21 journées, il s'agit de la première défaite de Liverpool en Championnat.

29 janvier : La Premier League pleure Emiliano Sala

Après le drame de Leicester et l'hommage au président Vichai Srivaddhanaprabha, un nouvel épisode tragique frappe la Premier League. Tout juste transféré du FC Nantes, l'attaquant argentin Emiliano Sala signe à Cardiff pour un montant estimé à 17M€. Le 21 janvier, son avion le menant en terre galloise disparaît en vol au-dessus de la Manche. Traumatisés par la disparition du joueur, les joueurs de Cardiff City retrouvent les terrains lors de la 24e journée de Championnat contre Arsenal. A l'occasion de cette rencontre, l'Emirates Stadium est tout en jaune, les applaudissements en l'honneur du joueur résonnent dans le stade, et les supporters gallois déploient une longue banderole : «On ne t'a jamais vu jouer et jamais vu marquer, Emiliano notre beau Bluebird nous t'aimerons pour toujours.» Des jonquilles jaunes sont également déposées par les deux capitaines sur le rond central. Un moment chargé d'émotion.

Voir aussi : L'hommage de Cardiff à Emiliano Sala

3-10 février : Le roi Kun Agüero

Alors que la semaine s'annonce chargée pour les Citizens, avec les réceptions d'Arsenal et Chelsea et un déplacement périlleux à Everton, City va pouvoir compter sur un Kun Agüero sensationnel. En l'espace d'une semaine, les hommes de Guardiola vont écraser Arsenal (3-1) et surtout Chelsea (6-0), avec deux triplés du buteur argentin. Sensationnel. A l'issue de cette 26e journée, deux trios se distinguent au classement. Le titre va se jouer entre Tottenham, Liverpool et City, alors que Chelsea, Arsenal et Manchester United se disputeront la 4e place, synonyme de qualification en Ligue des champions.

30 mars : Relégation précoce pour Huddersfield

En ce samedi 30 mars, Huddersfield vient de perdre tout espoir de maintien. Une relégation en mars, c'est d'une grande rareté dans l'histoire de la Premier League. Une seule équipe avait été reléguée aussi tôt dans l'histoire. Il s'agit de la descente en Championship de Derby County il y a onze ans, officialisée le 29 mars. On jouait alors également la 32e journée. Contre Crystal Palace, Huddersfield concède son 24e revers de la saison. La fin de saison sera longue pour le club et ses supporters...

5 mai : Arsenal dit adieu au Big four

Cette 37e journée peut être décisive dans la course à la Ligue des champions. En s'inclinant à Bournemouth, Tottenham redonne de l'espoir à Arsenal. Pour saisir cette belle opportunité, les hommes d'Unai Emery doivent s'imposer à domicile contre Brighton. Après une bonne entame et une ouverture du score dès la 9e minute par Pierre-Emerick Aubameyang, Arsenal rate complètement le coche en deuxième période et concède l'égalisation sur penalty (1-1). Arsenal dit adieu au Top 4, et devra remporter la Ligue Europa pour voir la Ligue des champions la saison prochaine.

6 mai : Kompany comme un symbole

En ce lundi 6 mai, Manchester City doit absolument gagner contre Leicester. Liverpool vient de reprendre la tête de Premier League après une victoire in extremis à Newcastle. La lutte pour le titre fait rage, et le moindre faux pas est interdit. En manque d'inspiration totale, Manchester City s'en remet à une frappe lointaine magnifique de son capitaine, Vincent Kompany, à vingt minutes du terme. Un but venu d'ailleurs, dans un moment si important. En fin de contrat en juin, le solide défenseur belge vit peut-être ses derniers moments à Manchester après onze saisons au club. Il a remporté quatre titres de champion d'Angleterre avec City. Ce succès est crucial puisqu'il permet aux Citizens de reprendre la tête du Championnat, un petit point devant Liverpool, avant la dernière journée.

12 mai : La décision

Comment ne pas évoquer ce dernier multiplex, où tout est encore possible en tête du classement. Si City est défait ou concède le nul, Liverpool sera sacré en cas de victoire contre Wolverhampton. Tout le monde y croit à Anfield, lorsque Sadio Mané ouvre le score (17e). Dix minutes plus tard, c'est Brighton qui relance encore davantage le suspense en prenant l'avantage contre Manchester (27e). Espoir de courte durée, puisque les champions en titre mettent très peu de temps à réagir. Agüero égalise une minute plus tard (28e) avant que le Français Aymeric Laporte n'offre le but du titre (38e). Le temps de vingt-et-une minutes dans cette dernière journée, donc, Liverpool aura été sur le trône de Premier League. Dans la dernière demi-heure, Manchester City confirme sa place de leader en inscrivant deux autres buts. Après une lutte pour le titre complètement folle, City peut fêter ses héros.

Lire aussi : Manchester City sacré !

Nicolas Jambou
Réagissez à cet article
500 caractères max
ADS :